Plus de 100 000 œuvres des collections des musées de la Ville de Paris en libre accès dès aujourd’hui

Dès aujourd’hui, le mercredi 8 janvier 2020, Paris Musées propose en Open Content (mise à disposition gratuite et sans restriction) plus de 100 000 reproductions numériques des œuvres des collections des musées de la Ville de Paris en haute définition. Cette diffusion élargie s’accompagne d’une API et d’un partenariat avec Wikimedia France. Après le Rijksmuseum d’Amsterdam, le Met de NY, l’Art Institute of Chicago ou le Musée de Bretagne de Rennes, cette démarche Open Content est une première pour une institution muséale parisienne.

Nouvelle étape dans le développement de la politique numérique de Paris Musées, le lancement de l’Open Content « contribue à l’accroissement et à l’amélioration de la diffusion des collections et vient renforcer les actions en faveur d’un meilleur accès à l’art et à la culture ».

Il va également favoriser l’augmentation de la visibilité des œuvres et la connaissance des collections municipales en France et à l’étranger.

150 000 images représentant 100 000 œuvres appartenant au domaine public sous licence CCØ (Creative Commons Zero) sont mises à disposition de tous les internautes via le portail des collections de Paris Musées.

Soleil couchant sur la Seine à Lavacourt, effet d’hiver de Claude Monet fera partie des reproductions numériques d’œuvres accessibles librement grâce à l’Open Content (CCØ), Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Si cette licence est déjà utilisée par des musées internationaux à l’instar du Rijksmuseum à Amsterdam ou du Metropolitan Museum à New York, Paris Musées est à la première institution muséale parisienne à s’en emparer en proposant un nombre considérable de reproductions en haute définition.

Comme l’explique Paris Musées: « cette ouverture des données garantit le libre accès et la réutilisation par tous de fichiers numériques, sans restriction technique, juridique ou financière, pour un usage commercial ou non ».

Le choix de la licence Open Content CCØ

Les licences « Creatives Commons » sont les plus utilisées et les plus reconnues internationalement et sont abondamment utilisées par les musées qui ouvrent les images de leurs collections. Chaque licence est encadrée par des normes d’utilisation expliquées en détail par Creative Commons, en 37 langues.

Paris Musées a choisi la licence Creative Commons Zero (CCØ), une licence libre Creative Commons permettant de placer une œuvre au plus près du domaine public. Cette licence garantit le libre accès et la réutilisation par tous des fichiers numériques, sans restriction technique, juridique ou financière pour un usage commercial ou non.

Libre utilisation pour les oeuvres de Courbet, Delacroix, Atget ou Rembrandt

Dans un premier temps, les reproductions d’œuvres en 2D qui ne sont pas soumises à droits sont disponibles en Open Content, les images soumises à droits restent en basse définition afin d’illustrer les fiches du site internet des collections.

Dès maintenant, les amateurs d’art peuvent par exemple télécharger les œuvres des grands noms de la photographie (Atget, Blancard, Marville, Carjat…) ou de la peinture (Courbet, Delacroix, Rembrandt, Van Dyck…).

Open content et valorisation

Paris Musées permettra à tous d’utiliser simplement, durablement, gratuitement et instantanément des images en haute définition pour appuyer leurs recherches et améliorer leurs outils de médiation physiques et numériques

Cette politique de libre accès s’accompagne d’une démarche de valorisation, de médiation et de sensibilisation pour guider les internautes.

En effet, chaque utilisateur récupère un dossier comprenant l’image en haute définition (300 dpi – 3 000 pixels), un fichier avec la notice de l’oeuvre et une charte des bonnes pratiques liées aux images sous licence CCØ afin d’inviter chacun à citer la source et les informations sur l’œuvre.

Les reproductions des œuvres concernées seront également intégrées au sein d’expositions virtuelles et accompagnées d’une médiation apportant aux utilisateurs un maximum d’informations.

2 accès aux reproductions libres de droit

. Via le Portail des collections: sur parismuseescollections.paris.fr, les images des œuvres sous licence CCØ seront téléchargeables soit directement depuis la fiche de l’œuvre en question, soit depuis une page dédiée aux images libres de droits accessible via la page d’accueil.

. Via l’API spécifique du site des collections: l’API (Application Programming Interface) est une interface de programmation liée à une application. L’accès aux données de Paris Musées via l’API s’adresse à des usages professionnels réguliers des données du site. Elle vient compléter la diffusion en Open Content. Elle permet à la fois de récupérer en haute définition plusieurs images libres de droits et leurs notices à partir de recherches croisées sur les œuvres.

Quels public et quels usages ?

Paris Musées permettra à tous les publics d’obtenir en un clic une reproduction d’œuvre issue de ses collections pour l’imprimer, s’en inspirer ou même en faire un fond d’écran !

En réponse à leur forte demande, les chercheurs, étudiants et enseignants pourront ainsi utiliser des images en haute définition pour leurs recherches, supports de cours ou publications et améliorer leurs outils de médiation physiques et numériques.

Pour une mise en avant claire des reproductions des œuvres concernées, Paris Musées créera des expositions virtuelles spécifiques qui apporteront aux utilisateurs un maximum d’informations tout en les encourageant à télécharger et réutiliser les images.

Un partenariat avec Wikimedia France

Dans son communiqué de presse du 8 janvier 2020, Paris Musées annonce également un partenariat avec Wikimedia France.

« Considérant que les fonds en Open Content de Paris Musées ont leur place sur Wikimédia Commons et qu’ils sont des ressources utiles pour entre autres, illustrer Wikipédia, ces images sont mises à disposition sur Wikimédia Commons et disposent ainsi d’une très grande visibilité. »

Dans le cadre de cet accord, Paris Musées fournit les reproductions des œuvres, communique sur leur mise à disposition et s’engage à encourager la rédaction de contenus sur les œuvres mais aussi les collections et périodes concernées.

Wikimédia France favorise l’émergence d’un groupe de travail en communiquant auprès de sa communauté, forme les agents culturels aux projets Wikimédia et leurs outils d’analyse, sur la base du volontariat.

Enfin, dans le cadre de ce partenariat, Wikimédia France apporte un conseil régulier sur la mise en place d’actions de contribution, l’utilisation d’outils d’analyse et la mise en relation avec les communautés Wikimédia.

Le CLIC France salue cette initiative majeure de Paris Musées et espère que d’autres institutions muséales française suivront la même démarche d’ouverture et de partage de leurs collections.

Paris Musées vest l’un des 60 partenaires de l’exposition virtuelle co-construite avec Universal Museum of Art pour les 10 ans du CLIC France et qui sera mise en ligne à la fin mars 2020. (Lire l’article du CLIC France: Exposition virtuelle UMA / CLIC France associant plus de 60 institutions culturelles françaises: mise en ligne à la fin du premier trimestre 2020)

SOURCE: Paris Musées (CP)

PHOTOS: Paris Musées

Date de première publication: 08/01/2020

Paris Musées est membre du CLIC France 

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Open data, open content, open source … le musée Saint-Raymond de Toulouse publie le catalogue numérique des sculptures de la villa romaine de Chiragan

Exposition virtuelle UMA / CLIC France associant plus de 60 institutions culturelles françaises: mise en ligne à la fin du premier trimestre 2020

L’intelligence artificielle et l’Open Content vont contribuer à valoriser et diffuser la plus grande collection d’art du Danemark

La National Gallery of Denmark SMK reçoit un don de 1.6 millions d’euros pour lancer un vaste programme de diffusion libre de sa collection

Neues Museum de Berlin: les scans 3D du buste de Nefertiti sont maintenant disponibles en ligne, après 3 années de bataille juridique

Le Met Museum, Microsoft et le MIT explorent l’impact et le potentiel de l’intelligence artificielle sur la connexion des publics mondiaux avec l’art

Gigapixel, impression 3D et open content … Paris Musées annonce de nouveaux développements numériques

Le Clark Art Institute annonce un accès libre en ligne à plus de 2 700 reproductions d’œuvres de sa collection permanente

Les musées de Normandie et la Fabrique de patrimoines diffusent les collections en ligne de 59 établissements

La National Gallery of Art de Washington lance NGA Images, une nouvelle bases d’images de sa collection en accès ouvert

Le Cleveland Museum of Art choisit l’Open Access pour la diffusion en ligne des reproductions de plus de 30 000 œuvres d’art de sa collection

Le musée de Bretagne partage 170 000 objets et documents numérisés de ses collections sur sa nouvelle plateforme

Les élus de Toulouse décident à l’unanimité de faire passer les données publiques de leurs institutions culturelles en Open Data

Laisser un commentaire