Plus de 1 100 œuvres d’art de Georgia O’Keeffe sont désormais disponibles gratuitement en ligne

Partager :

Georgia O’Keeffe, une des principales femmes artistes américaines, est décédée à l’âge de 98 ans en 1986. Cette artiste vivait au Nouveau Mexique (USA), là même où a été créé le musée qui lui est dédié. Depuis 1997, le Georgia O’Keeffe Museum conserve la plus grande collection d’oeuvres de l’une des peintres incontournable du 20e siècle. Depuis le 26 juin, plus de 1 100 œuvres sont à découvrir gratuitement, sur le site web du musée.

Georgia O’Keeffe est mondialement connue pour ses œuvres tellement caractéristiques par leur volupté et onirisme. Fleurs, paysages, vues aériennes, désert ont inspiré ses créations sur tous les mediums, peintures, sculptures et photographies.

A propos de son travail, l’artiste avait déclaré : « Je sais que je suis incapable de peindre une fleur, je ne sais pas non plus peindre le scintillement du soleil sur le sable par un beau matin d’été, mais j’espère pouvoir à travers la couleur transmettre mon expérience de la fleur ou l’expérience que la fleur rend importante pour moi à un moment donné ».

Georgia O’Keeffe parle de sa vie et de son travail, en 1977:

Dédié à l’héritage artistique de Georgia O’Keeffe, à sa vie et au modernisme, le Georgia O’Keeffe Museum est « le plus grand dépositaire d’œuvres d’art, d’effets personnels et d’archives connexes d’O’Keeffe, y compris d’importantes histoires orales, de la correspondance, des photographies, ainsi qu’une collection de beaux-arts de son travail, deux maisons historiques et d’autres ressources accumulées qui fournissent un contexte riche pour comprendre son art, sa vie et son époque ».

La vaste collection numérique comprend certaines de ses œuvres les plus importantes, notamment ses peintures de fleurs, ses abstractions, ses natures mortes et ses paysages du sud-ouest des États-Unis. En outre, les visiteurs du site Web peuvent parcourir des dessins moins vus des carnets de croquis d’O’Keeffe, des photographies de son ranch à Taos, au Nouveau-Mexique, ainsi que ses rares sculptures abstraites.

La collection numérique comprend également des œuvres d’art de certains des contemporains d’O’Keeffe, dont son mari et photographe Alfred Stieglitz et le céramiste Juan Hamilton.

Plus de 1000 œuvres de Georgia O’Keeffe à découvrir en ligne

La collection de plus de 1 100 œuvres de O’Keeffe est mise en ligne et disponible gratuitement sur le site web du musée collections.okeeffemuseum.org.

L’objectif de cette version bêta du site web collection est de fournir « une compréhension plus complète de la vie et du travail emblématique de l’artiste » décédé en 1986 à l’âge de 98 ans.

Chacune des pages œuvre présente une image qui peut être zoomée et placée en plein écran, des informations sur l’œuvre, son histoire, ses caractéristiques, les expositions dans lesquelles elle a été accrochée, ainsi que des liens vers d’autres œuvres de l’artiste, produites la même année ou sur le même thème.

Des liens renvoient également vers des œuvres d’autres artistes de la collection, dont deux hommes très importants dans sa vie, le photographe Alfred Stieglitz et le céramiste Juan Hamilton.

L’évolution créative de l’artiste peut être observée de manière explicite grâce au moteur de recherche par matériaux ou par date, et via la chronologie interactive.

Le catalogage et la publication des collections étant des tâches permanentes du musée, toutes les œuvres de la collection ne sont pas encore représentées en ligne. Mais le Musée promet d’ajouter continuellement des objets, des collections d’archives et des informations.

Sauf indication contraire, les données textuelles des collections du Georgia O’Keeffe Museum en ligne sont publiées en tant que Creative Commons Zero (CC0 1.0) sans restrictions. En revanche, la plupart des images des œuvres de la collection sont encore protégés par le droit d’auteur.

En septembre 2019, le Georgia O’Keeffe Museum avait reçu une subvention « Museums for America » de la part de l’organisme Institute of Museum and Library Services (IMLS), pour un montant de $187 000 $. Cette somme a partiellement financé la campagne photo permettant la numérisation en haute résolution de 141 peintures à l’huile, 1,156 photographies, 204 autres documents et objets de la collection.

Introduction documentaire sur O’Keeffee, racontée par Gene Hackman:

Des activités ludo-éducatives

En complément de l’exploration de la collection, le site Web du musée a conçu une multitude d’activités pour petits et grands inspirées d’O’Keeffe.

Ces missions créatives inspirées par O’Keeffe, ont été conçues pour tous les âges. Parmi les activités, un défi publicitaire découlant de son voyage de 1939 à Hawaï pour concevoir des images promotionnelles pour un ananas hawaïen (maintenant connue sous le nom de Dole) ou un album de coloriage des œuvres de O’Keeffe.

Collection en ligne du Georgia O’Keeffe Museum.

Présentation TedEx sur l’artiste:

Un nouveau campus muséal

En janvier 2020, le musée Georgia O’Keeffe a reçu 750 000 $ pour financer la construction d’un nouveau campus. La subvention est accordée dans le cadre d’un « défi 4: 1 » qui prévoit que le musée O’Keeffe devra compléter l’apport du National Endowment for the Humanities par un appel à financement privé d’un montant de 2 à 3 millions de $.

« C’est vraiment une subvention de défi », a déclaré Cody Hartley, directeur du musée. « C’est une reconnaissance de leur confiance dans le projet, et cela me permet d’aller voir les bailleurs de fonds et de célébrer cette nouvelle et de leur demander de nous aider. Ce soutien met du vent dans nos voiles ».

Le nouveau projet de développement devrait durer trois ans et comprendra un nouveau bâtiment du musée, des installations publiques, un hall d’accueil, une salle de classe polyvalente, une galerie améliorée et un espace de stockage et de conservation élargi. Lorsque le musée a ouvert ses portes en 1997, sa collection se composait de 40 peintures – ce nombre est passé à 140 depuis, plus une vaste archive et une collection personnelle, 800 dessins, 2000 photographies et plus encore. « Nous sommes en pleine effervescence et nos galeries sont en sur capacité », a déclaré Cody Hartley.

Georgia O’Keeffe Museum: Site Web | Facebook | Instagram | Twitter

SOURCES: Georgia O’Keeffe Museum, okeeffemuseum.org, mymodernmet.com, hyperallergic.com, openculture.com, mymodernmet.com

PHOTOS: site web du Georgia O’Keeffe Museum

Date de première publication: 23/07/2020

Le Musée national des femmes dans les arts (Washington) lance son nouveau site Web

La National Gallery of Art de Washington partage gratuitement en ligne ses archives du photographe Alfred Stieglitz

Avec leurs expositions virtuelles, deux musées américains permettent d’explorer les photos emblématiques de Dorothea Lange

Série vidéo « Hockney Unlocked »: quand l’artiste raconte sa vie et devient ambassadeur de son pays natal

Partager :

Laisser un commentaire