Les 2 nouvelles applications mobiles du musée du Land de Baden associent les visiteurs aux oeuvres

Partager :

En 2020 et en février 2021, le Badisches Landesmuseum (musée du Land de Baden) dans la ville de Karlsruhe, dans le sud de l’Allemagne, a lancé deux nouvelles applications mobiles. Inspirée de la mécanique Tinder, « Mon Objet » permet d’associer des oeuvres de la collection au profil des utilisateurs. Tandis que l’application « Mon cadeau » permet d’envoyer à un ami une oeuvre de la collection, accompagnée d’un message personnalisé.

  • « Mon Objet »: explorer la collection du musée à la manière de « Tinder »

À partir d’une sélection d’environ 80 objets intégrés dans l’application pour son lancement, les utilisateurs peuvent choisir simplement leurs coups de cœur. Dans le cas contraire, par un simple glissement du doigt sur l’image, l’oeuvre disparait.

« C’est comme sortir avec l’application mobile Tinder pour rencontrer des oeuvres des objets dans un musée » explique le directeur du musée, Eckart Koehne. « L’idée est simple: vous téléchargez l’application sur votre téléphone et faites glisser votre doigt sur les images de la collection, en l’explorant ».

Si l’application détecte une «correspondance parfaite», alors un dialogue interactif en tête-à-tête commence avec l’objet choisi.

« Ce dialogue fournit plus d’informations que les textes des cartels, et ces contenus sont plus accessibles et parfois plus amusants », explique Johannes Bernhardt, responsable numérique du musée, en charge du développement de l’application avec Christiane Lindner.

Christiane Lindner, un des 2 responsable du développement de l’application « Mein Objekt » du Badisches Landesmuseum. (Photo: Badisches Landesmuseum / Badisches Landesmuseum)

Après quelques minutes de balayage, l’application donne les moments forts de l’exploration numérique de la collection et des « matchs » sur une carte du musée afin que l’utilisateur devenu visiteur puisse se diriger directement vers ses œuvres préférées.

L’application du musée de Badel est encore en cours de finalisation, mais est déjà proposée en version béta. Elle sera ainsi prête à une utilisation plus large lorsque le musée d’histoire régional de Karlsruhe pourra rouvrir après le confinement, en cours en Allemagne.

Des utilisateurs de l’application « Mein Objekt » au Humboldt Forum de Berlin  / Photo: Christian Stein, CC-BY 4.0

Le concept a été initialement développé pour le musée d’art Humboldt Forum à Berlin, par la Fondation Humboldt Forum en partenariat technologique avec HUI GmbH de l’Université Humboldt de Berlin. Mais d’autres institutions ont été invitées à adapter -librement et gratuitement- le logiciel.

Ce n’est même pas la première application de musée inspirée de Tinder au monde. En 2019, un musée de la ville américaine d’Atlanta a créé son application Heartmatch pour permettre aux visiteurs de faire glisser également les images des oeuvres à droite et à gauche de son écran de téléphone mobile.

  • Avec « Votre Cadeau », les visiteurs peuvent « offrir » une oeuvre

Avec l’application « Votre Cadeau » gift.landesmuseum.de, le musée permet à ses visiteurs d’utiliser leur smartphone pour créer un cadeau personnel et numérique qui peut être envoyé à un ami.

Le principe est simple: chacun peut choisir un objet de la collection qui plaira à la personne à laquelle il est offert et peut enregistrer un message vocal d’accompagnement. Le tout est « enveloppé » et envoyé à la personne de son choix.

« Ce que vous choisissez dépend entièrement de vous. Vous pouvez choisir un objet qui évoque des souvenirs de moments passés ensemble ou qui est simplement la couleur préférée de la personne. C’est un cadeau personnel qui s’adresse directement à la personne à qui vous l’envoyez » explique le musée sur son site.

Lancée en 2020, l’application « Votre cadeau » est entièrement gratuite et peut être utilisé à la maison et au musée.

Le musée présente « Your Gift » comme un projet de réponse rapide à la nouvelle réalité du covid-19 et du confinement.

« Il n’est pas possible de venir au musée en grand groupe et certaines personnes ne sont même pas autorisées à quitter leur maison. Peut-être avez-vous des grands-parents, des petits-enfants ou d’autres personnes spéciales que vous aimeriez emmener avec vous mais que vous ne pouvez pas actuellement ? «Votre cadeau» vous permet de les laisser participer à votre visite et de partager vos réflexions. Ils peuvent jeter un œil à votre cadeau à la maison ou venir eux-mêmes au musée plus tard et profiter de la visite que vous avez organisée pour eux ».

L’application ‘The Gift’ a été développée par le groupe d’artistes britannique Blast Theory dans le cadre d’un projet de recherche de trois ans financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne. Il s’agit d’une collaboration avec le département informatique de l’Université de Copenhague, l’Université de Nottingham, l’Université d’Uppsala, Blast Theory, Next Game, la Fondation Europeana et Culture24. www.gifting.digital

L’application a été adaptée au musée et développée par l’équipe de projet Creative Collections landesmuseum.de/creative du Badisches Landesmuseum,  Johannes Bernhardt, Tilmann Bruhn et Christiane Lindner et la « famille créative élargie » Leilah Jätzold, Danica Schlosser et Tim Weiland.

Afin d’améliorer l’application « Votre cadeau », le musée invite les utilisateurs à partager leurs commentaires, suggestions ou demandes d’amélioration directement dans l’application ou par mail:  umfrage.landesmuseum.de/s/0ab1799

L’application et sa plate-forme techniques sont en  open source et donc disponibles gratuitement pour une utilisation ultérieure.

Ces deux projets d’application témoignent de l’importance des contenus et pratiques numériques au sein du musée, et pas seulement pendant la pandémie. Les conservateurs et les experts numériques du musée  cherchent ainsi à imaginer et proposer de nouvelles formes de narrations numériques permettant d’attirer de nouveaux publics dans les musées.

www.landesmuseum.de/en/

SOURCES: Badisches Landesmuseum, presse

PHOTOS : Badisches Landesmuseum

Date de première publication: 03/03/2021

Partager :

Laisser un commentaire