En investissant 20 millions d’euros dans 3 projets, le Royaume-Uni se veut à l’avant-scène de la révolution du divertissement immersif

Le 10 janvier 2019, le gouvernement britannique a annoncé qu’un  financement public de 18 millions de livres sterling (20 millions d’euros) allait soutenir la création d’expériences immersives de pointe dans les domaines du divertissement sportif, de l’expérience du visiteur et de la performance en direct.

Un montant total de 18 millions de livres sterling (20 millions d’euros) a été alloué par le gouvernement et l’industrie à des projets développant la prochaine génération d’expériences immersives. En utilisant la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la réalité mixte, les projets créeront des expériences immersives de pointe qui seront testées à grande échelle sur des publics réels.

Ces projets s’inscrivent dans le programme « audience of the future » du Industrial Strategy Challenge Fund (UK Research and Innovation UKRI), destiné à encourager la recherche et de l’innovation au Royaume-Uni. À travers ce programme, le gouvernement aide les concepteurs et créateurs les plus talentueux du Royaume-Uni à créer des expériences immersives et engageantes.

La ministre du numérique et des industries créatives, Margot James, a déclaré: « Le Royaume-Uni abrite certains des plus grands talents numériques et créatifs du monde. Dans le cadre de notre stratégie industrielle moderne et de notre contrat avec le secteur des industries créatives, d’une valeur de plusieurs millions de livres, nous les réunissons pour offrir au public une expérience vraiment unique. La croissance de la technologie immersive a le pouvoir de transformer notre façon de regarder le théâtre, de jouer à des jeux ou d’aller au cinéma. »

Sir Mark Walport, directeur général de la recherche et de l’innovation au Royaume-Uni, a déclaré: « Les nouvelles technologies mises au point au Royaume-Uni, telles que la réalité virtuelle et augmentée, modifient fondamentalement la façon dont nous participons à des expériences culturelles, telles que regarder des représentations dramatiques, visiter des musées ou jouer à des jeux vidéo. Grâce à des investissements tels que les projets annoncés aujourd’hui, le gouvernement et le Royaume-Uni Recherche et Innovation aideront les industries de la création à innover de manière stimulante, offrant ainsi de nouvelles expériences aux futurs publics, ainsi que des ressources économiques ».

En savoir plus sur le programme « audience of the future »

Présentation du programme ‘Audience of the future »:

L’immersion dans le sport, le spectacle et l’expérience des visiteurs

Les projets innovants développeront des expériences immersives dans 3 domaines; divertissement sportif, le spectacle vivant et l’expérience du visiteur.

Spectacle vivant: La Royal Shakespeare Company (RSC) dirigera un consortium de 15 organisations spécialisées dans les domaines du théâtre, de la musique, de la production vidéo, des jeux et de la recherche afin de créer une performance en direct, proposée dans plusieurs lieux connectés. Le public utilisera des téléphones mobiles, des casques de réalité étendue et des flux en direct pour vivre des performances en direct comme jamais auparavant.

Divertissement sportif: Un projet créera une nouvelle plate-forme d’esports appelée WEAVR, qui utilise les données de jeu pour transformer la manière dont le public distant expérimente les compétitions esports, et plus largement, les sports physiques. WEAVR sera développé par un consortium comprenant ESL, le plus grand producteur de contenu esports au monde, ainsi que des universitaires et des innovateurs dans le domaine des technologies immersives, de la production et de la diffusion de contenu piloté par les données.

Expérience du visiteur: Le consortium Factory 42 créera deux mondes interactifs multisensoriels au musée d’histoire naturelle et au musée des sciences de Londres. 

Au Science Museum, les visiteurs participeront à une expérience de détective en réalité mixte avec des scans 3D haute résolution et des robots. Le musée d’histoire naturelle donnera vie aux dinosaures à travers l’histoire des découvertes d’un paléontologue. Des versions plus courtes des deux expériences feront le tour des centres commerciaux du Royaume-Uni.

Immersion et interaction dans 2 musées de Londres

Une expérience immersive donnera vie aux dinosaures en utilisant les dernières technologies de réalité mixte. Un partenariat entre sept organisations espère créer des expositions interactives novatrices au Natural History Museum et au Science Museum.

Les visiteurs pourront faire l’expérience de mondes multisensoriels, jouer des rôles de détective et rencontrer un ensemble de personnages numériques, notamment androïdess, des intelligences artificielles, des vélociraptors et des fossiles.

Les visiteurs du musée d’histoire naturelle pourront apprendre le fonctionnement des paléontologues et voir les dinosaures de la collection prendre vie et s’animer. Juste à côté, au Science Museum, les visiteurs découvriront une expérience de détective à réalité mixte avec des scans 3D haute résolution de robots et d’autres objets de sa collection. Les visiteurs de l’exposition du musée pourraient rencontrer une gamme de dinosaures et d’anciennes créatures, comme des vélociraptors.

Les expositions devraient ouvrir au public à la mi-2020.

Une silhouette d'un crâne de T. rex sur un fond orange

Le projet est dirigé par le studio de création de contenu Factory 42, créateur de l’expérience de réalité virtuelle primée maintes fois, Hold the World, avec Sir David Attenborough au Musée d’Histoires Naturelles de Londres.

Clare Matterson, directrice de l’engagement du musée, a déclaré: « C’est incroyablement excitant de collaborer avec des partenaires à la pointe des nouvelles technologies, de la culture, du divertissement et du monde universitaire pour offrir aux visiteurs une expérience à couper le souffle. La technologie de réalité mixte offre un potentiel d’innovation illimité pour donner vie à notre collection dynamique et au travail de nos scientifiques comme jamais auparavant. »

Une expérience culturelle pour l’avenir

Le projet, d’une durée de deux ans, est financé par une subvention de 4 millions de livres sterling d’Innovate UK, filiale de l’UKRI, dans le cadre de l’initiative Audiences of the Future. Le projet sera dirigé conjointement par The Almeida Theatre et Factory 42 .

Factory 42 et les musées accompagnent également le projet avec leur propre financement, et le groupe de divertissement britannique Sky plc et Magic Leap, une société américaine d’informatique spatiale en sont partenaires industriels et financiers. La société d’éducation numérique Pearson et le groupe de centres commerciaux Intu plc fourniront un soutien stratégique. Des versions échantillonnées des expériences seront en effet mises à la disposition des visiteurs des centres commerciaux intu.

Le projet vise à mieux comprendre comment les expériences culturelles peuvent être modifiées pour les futurs visiteurs des musées, afin de les aider à comprendre et à apprécier le monde naturel et la science, tout en offrant des opportunités de tournées commerciales et d’exportation.

Le projet sera soutenu par une équipe de recherche multidisciplinaire de la Business School de l’Université d’Exeter et du Centre for Intermedia and Creative Technology .

L’équipe de création comprendra certains des plus grands metteurs en scène, concepteurs et développeurs de jeux informatiques du Royaume-Uni, des concepteurs 3D, des experts multisensoriels, des animateurs 3D et des graphistes, des écrivains, des acteurs, des artistes et des chercheurs collaborant avec des conservateurs de musées et des universitaires.

John Cassy, ​​directeur général de Factory 42, a déclaré: « Pour des millions de visiteurs chaque année, une visite au musée d’histoire naturelle ou au musée des sciences n’est pas complète sans une rencontre avec des robots ou des dinosaures. Grâce à la magie de la technologie et à l’esprit de brillants technologues, créatifs et scientifiques, le public sera bientôt en mesure de voir, sentir, entendre et toucher des robots et des dinosaures au sein d’un groupe de famille ou d’amis. Factory 42 est ravi d’avoir rassemblé et dirigé ce consortium de renommée mondiale alors que nous nous employons à innover et à réinventer la manière dont un voyage dans un musée divertira et informera les visiteurs à l’avenir. »

Opportunité mondiale pour le Royaume-Uni

Au moment où elle se prépare à quitter l’Union Européenne, la Grande Bretagne souhaite ainsi investir lourdement dans des secteurs industriels nouveaux et à fort potentiel de développement.

Le professeur Andrew Chitty, directeur du Défi pour Audience of the Future de UKRI, a déclaré: « Le marché du contenu immersif est une opportunité mondiale. La présence de partenaires internationaux dans ces projets novateurs constitue un vote de confiance massif, non seulement pour la recherche et l’innovation britanniques, mais également pour nos entreprises créatives, qui veilleront à ce que le Royaume-Uni devienne une destination de premier plan dans le monde pour la production de contenu immersif apportant de nouveaux emplois et l’investissement qui est au cœur de la stratégie industrielle et du secteur des industries créatives ».

SOURCES: gov.uk, nhm.ac.uk

Photos: gov.uk, nhm.ac.uk

Date de première publication: 11/01/2019

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

A Tokyo et Paris, les 2 nouveaux lieux dédiés à l’art numérique ont franchi le cap du million de visiteurs et préparent leur expansion

Un musée numérique et immersif sur l’histoire du 20ème siècle ouvre à 20 minutes du centre historique de Venise

ARTE Trips propose un « voyage extraordinaire » en VR au cœur des plus grands chefs d’oeuvres de la peinture

La Saatchi Gallery de Londres propose une installation de réalité virtuelle multisensorielle et révolutionnaire

Avec son panorama à 360 °, le musée Pergamon de Berlin offre l’exploration immersive d’une ancienne métropole antique et de ses chefs-d’œuvre

Laisser un commentaire