2017-2020: les étonnants futurs musées de Dubai

Le mercredi 3 mars, l’émirat de Dubaï a annoncé qu’il allait s’enrichir d’un nouveau bâtiment spectaculaire. Un immense anneau ovale qui accueillera d’ici 2017 un « Musée de l’Avenir, tourné vers les innovations technologiques ». Moins de deux mois plus tard, le souverain de Dubaï Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum approuvait la construction du projet du Musée Union à un coût de 500 AED millions (136 millions $). dans la perspective de son expo universelle de 2020, Dubaï ambitionne-t-elle de devenir la nouvelle « mecque » de l’Art ?

Dubai future museum 3

Célèbre pour ses projets architecturaux hors normes, la Cité-Etat de Dubaï, qui compte aujourd’hui 2,3 millions d’habitants, multiplie les projets en prévision de l’Exposition universelle qu’elle accueillera en 2020. Les deux nouveaux musées en sont les nouveautés les plus spectaculaires.

Un musée de l’innovation

L‘Emirat de Dubaï a prévu de débourser 136 millions de dollars pour construire ce musée futuriste. Il sera situé sur le principal axe routier de Dubaï, non loin de la célèbre tour Burj Khalifa, la plus haute tour du monde (828 m).

UAE-DUBAI-CULTURE-TECHNOLOGYCe projet ambitieux réunira en son sein « les plus brillants chercheurs, designers, inventeurs et financiers sous un même toit », selon ses concepteurs. Il sera composé de sept étages qui accueilleront des laboratoires axés sur la sante, l’éducation, les cités intelligentes, l’énergie et le transport.

Comme l’explique le communiqué de presse, « le musée exposera et testera les dernières innovations des géants de la technologie sur une plate-forme. Il offrira des opportunités de collaboration avec les firmes et les grandes universités. Ou encore des centres de recherche dans le monde ».

« Le musée de l’Avenir sera un incubateur d’idées et de conceptions réelles, moteur de l’innovation », a souligné le souverain de l’émirat, Cheikh Mohamed Ben Rached Al-Maktoum, qui est également vice-président des Etats Arabes Unis et le Premier ministre des AAU.

Par ce projet très innovant, le « patron » de Dubaï confirme son ambition de « ne pas être à la traîne » dans un monde « engagé dans une nouvelle ère (…) des grandes révolutions technologiques ». L’objectif est clairement de devenir « une destination mondiale pour les inventeurs et les entrepreneurs », a déclaré le souverain de l’émirat.

L’architecture du  »Musée de l’Avenir » de Dubaï sera à l’image de l’émirat : démesurée. L’anneau géant prendra place non loin de la tour Burj Khalifa (827 mètres, la plus haute du monde), et sera composée de sept étages où prendront place des laboratoires d’innovation dédiés à la recherche médicale, aux transports, à l’éducation,  aux cités intelligentes, à l’énergie ou encore aux hautes technologies.

Le musée devrait voir le jour en 2017, soit 3 ans après l’expo universelle.

Présentation vidéo du Musée de l’avenir: 

Un Musée de l’Union

Dubai union Museum 1

Le musée construit sur une surface de 25.000 mètres carrés sera installé à côté de la Maison de l’Union, le site de la signature du traité instituant la fédération des EAU en 1971.

Le Musée de l’Union racontera l’histoire de la formation de la fédération et couvrira les événements de 1968 à 1974. L’entrée du musée représentera un manuscrit avec sept colonnes, symbole des 7 stylos utilisés pour signer la déclaration.

Le musée comprendra des salles permanentes et temporaires, un théâtre, un espace éducatif, une zone de loisirs et les bureaux de l’administration. Le Musée comprendra huit pavillons permanents en plus d’un pavillon temporaire pour exposer des œuvres prêtées par des musées internationaux. La médiation offrira notamment un film documentaire sur l’histoire des Émirats arabes unis, une chronologie interactive, une visite visuelle pour comprendre le contexte de la formation de l’union, une copie numérique de la Constitution des Emirats Arabes Unis et une galerie donnant un aperçu de l’Union d’aujourd’hui.

Le projet comprend également la restauration de la Maison de l’Union dans son état original en 1971. Le musée sera construit sous terre et relié avec le Dar Al Dheafa et l’immeuble des ministères.

L’autorité routière et des transports de Dubaï supervisera le projet et la Dubaï Culture & Arts Authority gérera le musée une fois la construction terminée.

Des artistes transforment les wagons du métro de Dubaï

(c) arabianbusiness.com
(c) arabianbusiness.com
Le mardi 28 avril 2015, la Dubaï Culture & Arts Authority a déclaré qu’elle travaillera avec des artistes locaux et internationaux pour « emballer » les voitures du métro de Dubaï avec des œuvres d’art.

Les artistes arabes Abdulqader Al Rais, Rachid Koraïchi et Safwan Dahoul ont d’ores et déjà redécoré les wagons du métro de Dubaï.

L’habillage du métro de Dubaï s’inscrit dans le cadre de la saison Dubaïi Arts, l’initiative de Dubaï Culture qui soutient les événements artistiques et culturels dans toute la ville.

Saeed Al Nabouda, directeur général par intérim de la Culture & Arts Authority de Dubaïi a déclaré: « L’emballage des voitures du métro de Dubaï avec des œuvres d’art renforce l’âme culturelle de la ville et reflète l’initiative Dubai Open Air Museum. Cette initiative d’avant-garde met en lumière l’identité culturelle de la ville. Le projet du métro de Dubaï invite également les artistes confirmés et en herbe à explorer des méthodes novatrices pour mettre en valeur leurs créations artistiques.« 

L’initiative vise à compléter les projets de la Dubaï Culture & Transport Authority (RTA) de transformer six stations de métro de Dubaï en musées.

Le nouveau Dubaï Design District

dubai_dubai_design_district resize

Ayant déjà attiré les maisons de ventes aux enchères (Christie’s a ouvert une salle des ventes à Dubaï en 2006), de nombreuses galeries (on en dénombre déjà plus d’une cinquantaine) et foires (Art Dubaï fêtait cette année son 10e anniversaire), Dubaï est déjà la capitale incontestée du marché de l’art moyen-oriental. D’ici l’exposition universelle de 2020, Dubai veut également devenir capital de la culture. Ainsi est né le projet D3 (Dubaï Design District), un quartier qui hébergera des bureaux, des ateliers, des restaurants, des bars, des hôtels, un musée –le Dubaï Modern Art Museum- et un opéra de 2 000 places.

Décidément, avec des millions de dollars déversés, Dubaï ne compte pas laisser Abu Dhabi dominer l’art et la culture dans les Emirats Arabes Unis !

SOURCES: lefigaro.fr, newsoftheartworld.com, english.alarabiya.net, theverge.com, lexpress.fr, arabianbusiness.com, emirates247.com, 

Date de première publication: 29/04/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Les clones numériques des œuvres de Van Gogh s’exposent et se vendent à Dubai

Laisser un commentaire