Pendant l’année 2020, le Musée d’Orsay invite Jean-Philippe Delhomme en « résidence » sur son compte Instagram

2020 sera l’année de la BD dans toute la France. Mais également au Musée d’Orsay qui donne rendez-vous à ses fans chaque lundi sur son compte Instagram. L’artiste Jean-Philippe Delhomme s’y « installe » et propose un dessin inédit toutes les semaines, pendant toute l’année 2020.

En 2020, le Musée d’Orsay offre donc sa première résidence Instagram à l’artiste Jean-Philippe Delhomme, qui y publiera un dessin original chaque lundi, à 17H, pendant toute l’année.

Sans y résider réellement, Jean-Philippe Delhomme « viendra très fréquemment au musée pour s’imprégner de l’ambiance et discuter avec conservateurs et commissaires » explique le musée d’Orsay.

Publications récentes de l’artiste sur son compte instagram

Très actif sur son compte instagram avec plus de 1 475 publications et 33 700 abonnés, Jean-Philippe Delhomme est un illustrateur et un écrivain français vivant à Paris. Il travaille entre la France et les États-Unis, et est notamment connu pour ses dessins publiés dans des magazines tels que Vanity Fair, M Le Monde, GQ, Vogue ou The New Yorker. Il y détourne avec humour l’art contemporain, la mode, l’architecture, le design, le monde littéraire, l’éducation, mais également les réseaux sociaux.

Dans un album remarqué, paru en 2019 (August Editions), «Artists’Instagrams», le dessinateur avait d’ailleurs imaginé des posts Instagram d’artistes tels Paul Gauguin, Edouard Manet, Fernand Léger, Henri Matisse, Piet Mondrian ou Pablo Picasso.

Comme l’explique le musée, « il s’agit de rendre plus proches ces artistes de la seconde moitié du XIXème siècle en les inscrivant dans des interactions d’aujourd’hui. L’idée n’est pas de désacraliser des œuvres, mais plutôt d’attirer l’attention sur tel ou tel moment de la biographie d’un artiste, les enjeux ou la nouveauté d’une peinture, et par le biais des commentaires contemporains fictifs ou non, d’évoquer les adhésions ou antagonismes suscités ».

Un premier dessin publié le 6 janvier 2020

Au fil de l’année, Jean-Philippe Delhomme va donc s’amuser à imaginer « la petite vie numérique » des artistes dont les oeuvres font la richesse de la collection et le succès des galeries du Musée d’Orsay.

L’artiste s’est déjà installé en résidence et à publié son premier dessin le lundi 6 janvier 2020 sur le compte instagram du musée d’Orsay. La série de publications s’est ouverte avec un post consacré à Huysmans.

Le premier dessin reprend un portrait (1878) par Jean-Louis Forain de son ami Joris-Karl Huysmans, qui fait actuellement l’objet d’une exposition au Musée. En 2 jours, ce post inaugural a généré 4 875 mentions « j’aime ».

 

View this post on Instagram

 

/ En 2020, le musée d’Orsay accueille pour la première fois, avec @jeanphilippedelhomme, un artiste en résidence sur son compte Instagram, pour un rendez-vous hebdomadaire mettant en images la vie du musée et les artistes de sa collection. La série s’ouvre avec Huysmans ! / In 2020, the Musée d’Orsay welcomes, with @jeanphilippedelhomme, its first Instagram artist in residence for a weekly encounter with the life of the museum and its artists. Let’s start with Huysmans! / ✍ jk_Huysmans : Merci JL.Forain pour mon portrait. gervex : Pas de critique méchante cette fois-ci ? . jk_Huysmans: Thank you JL.Forain for my portrait. gervex: No mean criticism this time? . #jeanphilippedelhomme #joriskarlhuysmans #Huysmans #exposition #exhibition #litterature #ecrivain #literature #writer #museedorsay #museeorsay #orsaymuseum

A post shared by Musée d’Orsay (@museeorsay) on

Avec cette résidence, le musée d’Orsay enrichit ses initiatives numériques. Depuis 2018, l’institution a créé une direction du numérique et lancé un site web jeune public «les petits M’O», des podcasts enfants et une série vidéo «Une œuvre, un regard».

Capture d’écran du compte instagram du musée d’Orsay

Un précédent américain

Durant l’été 2017, le Los Angeles County Museum of Art (LACMA) a accueilli en résidence sa première artiste instagram, Guadalupe Rosales. C’était une première pour le musée californien mais également pour une grande institution culturelle dans le monde.

Guadalupe Rosales est une artiste et archiviste basée à Los Angeles, fondatrice de Veteranas et Rucas (@veteranas_and_rucas, un compte « dédié aux femmes rebelles des années 90 et plus tôt) et Map Pointz (@ map-pointz), deux archives numériques de photographies que l’on peut retrouver sur Instagram.

Avec cette première initiative, le LACMA a souhaité lancer des programmes d’artistes en résidence pour son propre compte Instagram et ainsi établir une autre forme de dialogue et d’interaction avec ses publics et avec les artistes. (Lire l’article du CLIC France:  Guadalupe Rosales, première artiste et archiviste Instagram invitée en résidence au LACMA)

SOURCE: Musée d’Orsay

Dessins: comptes instagram Musée d’Orsay et Jean Philippe Delhomme, www.jphdelhomme.com

Date de première publication: 09/01/2020

Le Musée d’Orsay est membre du CLIC France

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

La RMN-GP publie sa première web série instagram à l’occasion de l’exposition Toulouse-Lautrec

Avec facebook et instagram, la Tate Britain offre à ses visiteurs une expérience d’art en réalité augmentée

La New York Public Library invente les Insta Novels, la littérature classique au format des stories Instagram

Pour ses 20 ans, Gallica ouvre ses pages à la vidéo et s’installe sur Instagram

Guadalupe Rosales, première artiste et archiviste Instagram invitée en résidence au LACMA

Laisser un commentaire