42 000 oeuvres des musées d’angers désormais consultables sur le portail internet musees.angers.fr

Après celles du Muséum des sciences naturelles en 2007, les collections des musées d’art de la Ville d’Angers sont consultables depuis le 1er juin 2016 en accès libre. Ces musées d’art présentent désormais plus de 42 000 oeuvres issues de leurs collections dans un catalogue en ligne, accessible à tous. Cette offre en ligne représente plus de 78 % des collections des musées d’art d’Angers, soit plus de 42 000 œuvres, consultables sur internet, dont près de 75 % des fiches sont illustrées. 

angers musées collection fiche oeuvre  l._lippi_coll._musees_d_angers__photo_p._david

Près de 80% des collections des musées d’art d’Angers, soit plus de 42000 œuvres, sont donc désormais présentés en ligne sur le site Internet des musées d’Angers, dans l’onglet collections en ligne. Comme l’explique la ville d’Angers, « cette base de données illustrée permet d’ouvrir le patrimoine angevin au plus grand nombre: chercheurs, étudiants, amateurs d’art… peuvent consulter ce catalogue avec accès à différents outils, pour une navigation adaptée à leur recherche ».

Tous les domaines sont représentés et témoignent de la richesse des collections: peinture, sculpture et dessin bien entendu, mais également photographie, estampe, tapisserie, textile, objets archéologiques, œuvres et objets extra-européens (japonais, chinois etc.), arts décoratifs…

Un projet de plus de 10 ans

Les musées d’art de la Ville d’Angers sont engagés depuis une dizaine d’années dans la valorisation de leurs collections en ligne. Ils se sont d’abord appuyés sur le Portail des collections nationales « Joconde », piloté par le ministère de la Culture. 8 187 fiches techniques, principalement issues du Musée des Beaux-arts (peintures, dessins et sculptures), des galeries David d’Angers et du musée Pincé, y sont ainsi consultables.

Toutefois, face à la forte augmentation des consultations des collections des musées d’Angers sur le portail Joconde – 290 911 en 2015, contre 154 399 en 2014 – la Ville a décidé d’offrir un accès élargi aux fiches des œuvres en publiant également l’intégralité de sa base de données sur le site internet des musées d’Angers.

angers musées collection l._lippi_coll._musees_d_angers__photo_p._david
Lorenzo Lippi, Allégorie de la simulation, vers 1640 Coll. Musées d’Angers, photo P. David

Une offre de contenu élargie et illustrée

Depuis le 1er juin 2016, plus de 78 % des collections des musées d’art d’Angers, soit plus de 42 000 œuvres, sont consultables sur internet, dans l’onglet collections en ligne du portail des musées d’AngersIl ne s’agit plus seulement d’une sélection d’œuvres relevant des Beaux-arts, tous les domaines sont désormais proposés en ligne : la peinture, la sculpture et le dessin, bien entendu, mais aussi la photographie, l’estampe, la tapisserie, l’art textile, les objets archéologiques, les arts décoratifs, etc.

Les internautes pourront interroger librement la base de données des musées selon leurs propres critères : consulter les fiches détaillées, passer facilement d’une fiche à l’autre par l’intermédiaire des liens couvrant la plupart des champs, enregistrer leurs recherches dans des paniers, éditer l’ensemble de leurs résultats ou simplement visionner un diaporama.

Près de 75 % des fiches proposées en ligne – soit plus de 31 000 – sont illustrées. Selon le communiqué de presse de la Ville, « les reproductions sont proposées dans une résolution adaptée à une consultation fluide et de qualité, afin de conjuguer approche scientifique et confort visuel ».

Gratuité des images pour un usage limité

La Ville d’Angers a également choisi de mettre à disposition gratuitement les images haute-définition des œuvres proposées en ligne, dans la limite de 30 images par internaute et par an (hormis celles protégées par le droit d’auteur). Ces illustrations haute-définition pourront être commandées au service documentation des musées d’Angers directement via les fiches détaillées des œuvres proposées en ligne. Une forme de mise à disposition originale pour un musée.

Dans son communiqué la ville explique que « cette volonté d’ouvrir ses données au grand public, encore peu répandue dans les musées français » s’inspire « des quelques institutions nord-américaines et européennes, telles le Rijksmuseum aux Pays-Bas ».

Le public au cœur du projet

Cette ouverture plus large des collections des musées d’Angers découle d’une « réflexion entamée dès 2012 autour de cette plateforme et guidée par la volonté de sensibiliser l’ensemble des publics. Amateurs d’art, chercheurs, étudiants, ou Angevins à la découverte de leur patrimoine pourront trouver ici des outils permettant une navigation adaptée à leur recherche ».

Le projet résulte également de la décision prise par les musées angevins d’appliquer, dès 2015, la Charte « Tous photographes ! » initiée au niveau national par le Ministère de la Culture et de la Communication et ainsi d’autoriser les visiteurs à photographier les oeuvres dans les galeries des musées.

Après les musées de la ville de Paris, l’initiative des musées d’Angers de mise à disposition -même limitée- d’une large part des images de leur collection reste encore rare en France. Souhaitons que d’autres collectivités locales et institutions muséales leur emboîtent le pas. 

Les musées d’Angers récompensés par le Journal des Arts

En mai 2016, le Journal des Arts a placé les musées de la Ville d’Angers en tête du palmarès 2016 des musées des Agglomérations et Communautés Urbaines. Depuis 2009, les musées d’art de la Ville d’Angers se situent dans le top 10 du palmarès des musées français, réalisé par le Journal des Arts, avec une première place obtenue en 2014 dans la catégorie villes moyennes (moins de 200 000 habitants).

Accéder aux collections en ligne des musées d’Angers

Accéder aux collections en ligne du museum d’Angers

SOURCE: Musées d’Angers

Date de première publication: 02/06/2016

La ville d’Angers est membre du CLIC France

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Sur une nouvelle plateforme web, le musée Nicéphore Niépce met en ligne 20 000 photographies libres de droit

Paris Musées lance une nouvelle plateforme de découverte et de valorisation des collections des musées de la Ville de Paris

La National Gallery of Denmark SMK reçoit un don de 1.6 millions d’euros pour lancer un vaste programme de diffusion libre de sa collection

Les musées d’Angers publient une bande dessinée numérique destinée aux 15-18 ans et consacrée aux œuvres d’art spoliées pendant la 2nde Guerre mondiale

Le Yale Center for British Art enrichit sa collection en ligne de 22.000 images haute résolution supplémentaires

La bibliothèque publique de New York met en ligne 180.000 images libres de droit et incite à leur réutilisation créative

Roei Amit (RMN-GP): « Durant sa première semaine, la plateforme images d’art a attiré plus de 42 000 visiteurs »

Le MKG Hambourg rend une partie de sa collection disponible en ligne pour un téléchargement gratuit

Laisser un commentaire