[Covid-19] Après l’abandon de 2 projets à Washington et à Londres, la Smithsonian développe ses activités numériques et éducatives

Partager :
La Smithsonian Institution vient d’annoncer des pertes de 49 millions de dollars en raison des confinements COVID et de la réduction de la fréquentation. Dans ce contexte historique, la principale organisation muséale publique américain et mondiale doit renoncer à un projet pharaonique de rénovation de son siège à Washington, après avoir abandonné une implantation à Londres. La SI décide de recentrer ses investissements sur le numérique et l’éducation, tout en préparant l’ouverture de deux nouveaux musées d’ici 10 ans.

  • Abandon du projet de réaménagement du campus de Washington … 

Le plan directeur futuriste ambitieux et controversé de 2 milliards de dollars avait été dévoilé par le Smithsonian en 2014, après six ans de débats et de changements de projets. Conçu par le cabinet d’architecture danois Bjarke Ingels Group (BIG), il était destiné à transformer radicalement du site de 7 hectares de l’institution à Washington DC. La construction devait commencer en 2021 et durer jusqu’à 30 ans. Le projet prévoyait notamment de nouvelles entrées pour le Musée national d’art africain et la galerie Arthur M. Sackler, une extension souterraine et un jardin sur le toit pour le bâtiment historique de l’institution Smithsonian (connu sous le nom de château), des galeries souterraines pour le musée Hirshhorn ainsi qu’un jardin de sculptures.

Il semble que des considérations financières soient à l’origine de la décision surprise.  Un plan nettement moins ambitieux sera prochainement dévoilé. Il consistera à rénover les structures existantes, telles que le château et le bâtiment des arts et des industries (tous deux des monuments historiques nationaux).

  • … et de l’extension de Londres

La nouvelle fait suite à l’annonce, en septembre 2020, que l’institution abandonnait son projet d’ouvrir une annexe basée à Londres, créée en collaboration avec le Victoria & Albert Museum, qui devait ouvrir en 2023.

La galerie, V&A East, devrait inclure un musée de cinq étages à côté d’un centre de réserves et de recherche, construit au Queen Elizabeth Olympic Park, dans l’est de Londres.

Dans une déclaration conjointe, la V&A et la Smithsonian Institution avaient déclaré: « En raison de l’évolution des priorités stratégiques et dans le contexte des effets du COVID-19, la V&A et la Smithsonian Institution ont convenu de ne pas poursuivre leur partenariat sur le V&A East ».

Deux nouveaux musées nationaux

Malgré ces 2 abondons de projets, le Smithsonian prévoit toujours la création de 2 nouveaux musées.

En décembre 2020, le Congrès américain a donné son approbation pour un musée national Latino américain. Un musée de l’histoire des femmes américaines a également été inclus dans le projet de loi omnibus de la fin 2020.

Les 2 musées proposés porteront ainsi le nombre de musées Smithsonian à 21. Mais il est peu probable que l’un ou l’autre puisse ouvrir avant au moins dix ans.

  • De nouveaux développements numériques et éducatifs

En attendant, la Smithsonian Institution souhaite développer ses activités numériques et éducatives, qui ont généré tant d’audience pendant l’année 2020.

Lonnie Bunch, le secrétaire générale de l’institution a déclaré dans le Smithsonian Magazine que « La Smithsonian continuera de servir le public et d’atteindre de nouveaux publics, quels que soient ses plans de reconstruction. Les 12 derniers mois, en particulier, ont été une leçon sur la façon dont le Smithsonian peut servir notre public. Nous pouvons développer nos capacités numériques pour atteindre de nouveaux publics. Nous pouvons travailler en étroite collaboration avec les enseignants, les étudiants et les familles pour fournir un soutien éducatif inestimable. Nous pouvons rassembler notre expertise et nos collections pour faciliter des conversations productives autour des questions les plus conflictuelles. Dans les moments de crise, les gens se tournent vers des institutions en qui ils ont confiance. Cette dernière année a montré à quel point il est important de protéger nos institutions et, par conséquent, comment ces institutions doivent travailler pour aider leurs communautés ».

. La Smithsonian et PBS fourniront du contenu gratuit aux enseignants

Le 12 janvier 2021, l’institution a annoncé qu’elle apportera du contenu Smithsonian à la plateforme de PBS LearningMedia, destiné aux enseignants de la maternelle au lycée.
Groupe d'enfants regardent une femme filmée par des cameramen en face de la peinture murale représentant l'espace
Dans les coulisses de la série « STEM in 30 » du National Air and Space Museum. (c) National Air and Space Museum
 

Alors que les musées restent fermés en raison du COVID-19, à partir du 12 janvier 2021, une collection de contenus Smithsonian gratuit et conforme aux programmes est diffusée sur PBS LearningMedia, une plateforme en ligne qui dessert plus d’1,6 million d’enseignants chaque mois. De nouvelles ressources seront ajoutées à cette collection sur une base régulière.

« L’éducation a le pouvoir de transformer la vie des jeunes, en particulier dans les communautés qui ont été traditionnellement mal desservies, sous-financées et exclues de la conversation », a déclaré Lonnie Bunch. « Nous sommes fiers de travailler avec PBS sur cet effort visant à fournir des ressources Smithsonian gratuites aux enseignants, en les aidant dans leurs efforts pour mieux accompagner les rêves de leurs élèves. »

Paula Kerger, PDG de PBS, a déclaré : « Comme cette année difficile l’a clairement montré, il est maintenant plus important que jamais de rendre un contenu éducatif de haute qualité facilement accessible aux Américains dans tout le pays. Grâce à ce partenariat, nous espérons mettre à profit cet engagement envers les élèves de partout au pays, en aidant à les préparer à réussir à l’école et au-delà ».

PBS LearningMedia a atteint des chiffres record avec la fermeture des écoles en mars, avril et mai 2020, atteignant plus de 7,5 millions d’utilisateurs.

Les ressources Smithsonian disponibles sur PBS LearningMedia se concentrent sur trois principaux domaines d’importance pour les enseignants et les familles:

. Des ressources interdisciplinaires qui connectent le contenu des nombreux musées et centres de recherche du Smithsonian pour introduire des concepts qui traversent les domaines. Les étudiants peuvent ainsi apprendre la science par l’art ou l’histoire par la recherche.

. Des contenus utilisables en classe sur des questions contemporaines d’importance locale et mondiale. Ces ressources du Smithsonian fournissent aux enseignants le contenu fiable et l’expertise dont ils ont besoin pour aider les élèves à comprendre le monde et à favoriser des conversations tournées vers l’avenir sur des sujets difficiles comme la race, l’identité ou la pandémie COVID-19.

. Des programmes emblématiques du Smithsonian, comme les visites virtuelles, ou la série «STEM in 30» du National Air and Space Museum, lauréate d’un Emmy Award.

pbslearningmedia.org/collection/smithsonian/

. La Smithsonian offre une version numérique de son programme de cours certifié sur l’histoire de l’art mondial

Le 14 janvier 2021, Smithsonian Associates – le plus grand programme d’éducation muséale au monde – a annoncé le lancement d’un premier programme en ligne de cours certifié en histoire de l’art mondial.

Sous la direction d’enseignants experts, les participants peuvent désormais enrichir leurs connaissances et leur appréciation de l’art grâce à « des programmes présentés sur Zoom toute l’année, qui examinent les principaux créateurs, mouvements et périodes historiques qui ont façonné l’art à travers les civilisations et les siècles ».

Degas peinture de jeunes ballerines pratiquant le ballet
Edgar Degas, « La classe de danse », 1874, huile sur toile Collection National Gallery of Washington
Dans une approche flexible et personnalisée, les participants choisissent les cours qui correspondent à leurs propres intérêts et à leur propre rythme.Les offres variées de cours s’appuient sur les collections de la Smithsonian et les riches ressources d’autres institutions.

Les offres de formation de Smithsonian Associates, incluent des programmes sur DegasMatisseAlphonse Mucha, Chagallles arts de l’Islamle marché de l’art contemporain, l’art nouveau et le surréalismeles muses qui ont inspiré les impressionnistes et une série d’ excursions « Art-full Friday » dans les gloires de l’art et de l’architecture italiennes dirigées par un historien de l’art, en direct de la Toscane.

Les participants choisissent quatre cours de base et six cours au choix parmi les cours, séminaires, voyages d’étude et cours d’art en studio de Smithsonian Associates. Chacun des modules apporte un crédit d’un point ou d’un demi-point. Un total de 10 points est nécessaire pour terminer le programme de certificat. Des frais de 25 $ sont facturés pour s’inscrire au programme de certificat, en plus des coûts d’inscription à chaque programme, voyage d’étude ou classe d’arts plastiques. Les billets et les informations sont disponibles sur www.smithsonianassociates.org .

Depuis 55 ans, Smithsonian Associates produit des programmes éducatifs et culturels inspirés par la recherche, les collections et les expositions du Smithsonian. Près de 1 000 programmes publics adaptés à tous les âges sont proposés chaque année.

. La Smithsonian lance la saison 6 du podcast Sidedoor

Le 13 janvier 2021, la SI a annoncé le retour du podcast Sidedoor du Smithsonian, pour sa sixième saison. Une nouvelle série qui démarre avec un épisode explorant l’histoire de Wonder Woman. 
Illustration de bandes dessinées Wonder Woman sur Ms. Magazine

Dans cet épisode, l’animatrice Lizzie Peabody s’entretient avec des historiens et d’anciens éditeurs du magazine Ms. pour « emmener les auditeurs dans un voyage et comprendre comment le personnage de bande dessinée, introduit pour la première fois par un psychologue dans les années 1940 pour contrer la masculinité du super-héros masculin classique, a évolué pour devenir l’icône féministe connu aujourd’hui ».

Lizzie Peabody a déclaré: « Bien que les visites au Smithsonian ne soient pas possibles pour le moment, c’est notre grand plaisir de continuer à partager des histoires qui divertissent, éduquent et peut-être même transportent nos auditeurs dans de nouveaux lieux ».

Sidedoor, le podcast phare du Smithsonian, plonge dans des histoires de l’institution moins connues, en compagnie de Lizzy Peabody et des experts renommés de la Smithsonian. La sixième saison de Sidedoor comportera 13 nouveaux épisodes, couvrant un large éventail de sujets.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sidedoor Podcast (@sidedoorpod)

Depuis ses débuts en 2016, Sidedoor a été téléchargé plus de 7,5 millions de fois. Le podcast est une collaboration entre le Smithsonian et PRX, un pionnier des médias publics qui propose aux auditeurs de nombreux programmes audio. Sidedoor est produit par Smithsonian Digital Studios. Les auditeurs peuvent télécharger le podcast sur Apple Podcasts ou l’écouter directement sur si.edu/Sidedoor. De nouveaux épisodes sont disponibles un mercredi sur deux. Sidedoor est également présent sur Twitter et Instagram.

. La Smithsonian American Women’s History Initiative annonce une série de projections mensuelles en ligne

«Viewfinder: Women’s Film and Video from the Smithsonian» proposera des projections mensuelles et des conversations avec des artistes, des cinéastes et des conservateurs de la Smithsonian, a annoncé l’institution le 4 janvier 2021.
Image en miroir de la femme touchant son visage
Photo du film de Joan Jonas, « Left Side Right Side », 1972. Vidéo (noir et blanc, son), 8:50 min. © 2020 Joan Jonas / Société des droits des artistes (ARS), New York. Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Gladstone Gallery, New York et Bruxelles.

« Depuis l’invention de l’image en mouvement, les femmes ont créé des films et des vidéos qui ont changé la façon dont les gens voient et vivent le monde. Tout au long de 2021, le Smithsonian célébrera l’étendue des films et des vidéos réalisés par des femmes à travers une série de programmes mensuels intitulée «Viewfinder: Women’s Film and Video from the Smithsonian» ».

Le premier jeudi de chaque mois, le Smithsonian organisera une projection en ligne gratuite de courts métrages rarement vus et de vidéos de ses collections, suivie de conversations en direct avec les artistes et les conservateurs du Smithsonian. Chaque projection comprendra une séance de questions-réponses avec le public, et un enregistrement du programme sera disponible pour le reste de chaque mois sur womenshistory.si.edu .

Stephanie Stebich, présidente de la Smithsonian American Women’s History Initiative et directeur du Smithsonian American Art Museum explique : « L’une des grandes forces du Smithsonian réside dans les liens puissants qui se trouvent dans ses vastes collections qui nous permettent de raconter des histoires complexes et d’amplifier nos expériences partagées. Alors que la pandémie de COVID-19 a fermé les portes des espaces physiques du Smithsonian, nous avons ouvert encore plus nos portes numériques. La série «Viewfinder» fera sortir l’art médiatique du Smithsonian de l’obscurité et pénétrera dans les foyers des gens du monde entier, soulignant la profondeur interdisciplinaire et la diversité des collections ».

Les œuvres sélectionnées présentées dans «Viewfinder» exploreront différents thèmes qui relient les collections de plusieurs musées Smithsonian.

Les six premiers programmes de l’année comprendront des œuvres qui examinent les mondes intérieurs – un sujet d’actualité alors que la pandémie mondiale continue de confiner de nombreuses personnes chez elles.

Les projections sur ce thème sont tirées des collections des Archives of American Art, National Portrait Gallery, Smithsonian American Art Museum, Hirshhorn Museum and Sculpture Garden, National Museum of African Art et National Museum of African American History and Culture.

Les programmes mensuels seront présentés sur Zoom à 17 h 30 HE, avec sous-titrage en direct disponible; une inscription préalable est requise. Le public peut trouver des informations sur les projections à venir et s’inscrire à chaque programme sur le site Web de l’American Women’s History Initiative. 

La Smithsonian American Women’s History Initiative est l’une des initiatives les plus ambitieuses aux Etats Unis pour rechercher, collecter, documenter, afficher et partager l’histoire riche, complète et fascinante des femmes en Amérique. Lancée en 2018, l’initiative vise à « créer une société américaine plus équitable et plus juste en créant, éduquant, diffusant et amplifiant le bilan historique des réalisations des femmes américaines ». De plus amples informations sur l’initiative, y compris des expositions et des programmes publics, sont disponibles en ligne sur womenshistory.si.edu .

À propos de la Smithsonian Institution

Depuis sa fondation en 1846, la Smithsonian Institution s’est engagée à inspirer des générations grâce à la connaissance et à la découverte. Il s’agit du plus grand complexe de musées, d’éducation et de recherche au monde, composé de 19 musées, du parc zoologique national, de centres éducatifs, d’installations de recherche, de centres culturels et de bibliothèques. La SI est animée par plus de 6 300 employés et 6 900 bénévoles. Les musées et lieux gérés par la SI ont accueilli plus de 22 millions de visites en 2019. La collection de la Smithsonian est estimé à près de 155 millions d’objets, d’œuvres d’art et de spécimens, dont près de 146 millions sont des spécimens scientifiques du Musée national d’histoire naturelle.

SOURCE: Smithsonian Institution

PHOTOS: Smithsonian Institution

PHOTO carousel: Diffusion live depuis la Lune le 24/12/1968 Collection National Air and Space Museum

Date de première publication: 18/01/2021

La Smithsonian Institution va « collecter » les objets récupérés après le siège du Capitole, à Washington

[RETRO 2020] Top 10 des expositions en ligne de 2020, par la Smithsonian Institution

L’opérateur télécom Verizon et la Smithsonian Institution s’associent pour imaginer des expériences muséales interactives

Google Commémore la fin de la Seconde Guerre mondiale avec les affiches de la Smithsonian Institution

La Smithsonian Institution publie 2,8 millions d’images gratuites pour une utilisation totalement libre

La Smithsonian Institution et Intel souhaitent transformer l’éducation et l’expérience muséale par la réalité virtuelle et l’immersion

Partager :

Laisser un commentaire