Mécénée par Amazon, une œuvre d’art qui « apprend » fait ses débuts dans une exposition du Smithsonian

Partager :

L’intelligence artificielle entre dans une nouvelle exposition d’art. Mécénée par Amazon Web Services, branche « cloud » du géant du e-commerce, la sculpture de l’artiste Suchi Reddy écoute ce que les visiteurs ont à dire sur l’avenir et restitue ce sentiment dans un affichage numérique, composé de lumières et de motifs colorés. L’œuvre d’art « moi + vous » est la pièce maîtresse d’une nouvelle exposition au Smithsonian Arts and Industries Building, qui a rouvert ses portes le 20 novembre 2021, pour la première fois en 20 ans. L’exposition, intitulée Futures, est ouverte jusqu’en juillet 2022.

(ARTICLE CLIC: La Smithsonian associe des artistes et l’intelligence artificielle pour créer les installations de son exposition «FUTURES»)

  • Installation interactive

Au cœur de la nouvelle exposition du Smithsonian Arts and Industries Building, les spectateurs sont invités à interagir avec la sculpture installation « me + you » sur plusieurs postes déployés de manière circulaire autour de la sculpture.

Les mots et les sentiments recueillis auprès du public sont ensuite analysés puis réinterprétés sous la forme de motifs lumineux colorés. Les émotions positives ont tendance à se traduire par des mélanges apaisants de bleu, vert et violet tandis que des sentiments comme la colère génèrent une cascade de rouge.

L’œuvre et ses interprétations devraient évoluer et devenir plus nuancées au fil du temps lorsque l’intelligence artificielle progressera et que le nombre de réactions augmentera.

Swami Sivasubramanian, vice-président d’Amazon Machine Learning chez Amazon Web Services, a déclaré que « l’œuvre d’art intègre une analyse des sentiments qui décode non seulement le sens des mots, mais aussi le sentiment d’un locuteur derrière les mots ».

Le vice-président de l’apprentissage automatique d’AWS Swami Sivasubramanian et l’artiste Suchi Reddy devant la sculpture interactive me + you.
  • Mécénat d’Amazon

Swami Sivasubramanian a précisé qu’Amazon avait contribué au projet avec 1 200 heures de programmation « pour servir de colonne vertébrale à l’apprentissage automatique de l’œuvre ».

“L’apprentissage automatique est l’une de nos technologies les plus transformatrices”, a déclaré le représentant d’Amazon. « Je suis ravi que les gens s’impliquent dans l’apprentissage automatique dans un cadre artistique ».

L’œuvre utilise divers aspects de l’intelligence artificielle, et notamment la technologie de base du « speech to text ».

Un site Web compagnon de l’installation permet au public d’entrer ses pensées sur Internet et de recevoir une interprétation visuelle de son sentiment qui est également ajoutée aux archives de l’exposition.

Dans le contexte de profond scepticisme quant aux données collectées par les Gafa, l’artiste et son équipe ont pris soin d’éviter toute collecte de données autre que les pensées des visiteurs. Aucune vidéo n’est enregistrée et rien ne permet de retracer les expressions des gens.

  • Une exposition multi-façettes

Dans le cadre de la célébration du 175 e anniversaire du Smithsonian , FUTURES présente près de 3 000 mètres carrés de nouvelles installations artistiques immersives inédites, des pièces interactives, des expériences, des inventions et des objets de ses riches collections. 

L’exposition proposée au Smithsonian Arts and Industries Building inclut notamment des costumes du film « Eternals » de Marvel Studios, qui s’intègrent dans une expérience interactive qui montre comment les films nous aident à imaginer notre avenir mais également des objets historiques tels que le téléphone Alexander Graham Bell et le premier dôme géodésique grand format construit en Amérique du Nord.

« Dans un monde qui se sent perpétuellement tumultueux, il est possible d’envisager l’avenir que nous voulons, pas l’avenir que nous craignons » a déclaré Rachel Goslins, directrice du Smithsonian Arts and Industries Building.

L’exposition propose également de « Communiquer autrement avec l’expérience Hi, How RU ? ?? et son holocapsule. Chaque visiteur peut engager une conversation holographique qui couvre tous les continents, les fuseaux horaires et les langues mais également interagir en temps réel avec les visiteurs sur un site jumelé du quartier du design de Msheireb à Doha, au Qatar.

L’expérience interactive est proposée dans la salle « Futures that Unite », « un espace consacré à l’exploration des nombreuses façons dont les gens communiquent, se connectent et embrassent l’humanité collective ». Le concept est porté par le Circus Family, un collectif d’artistes et de design basé à Amsterdam qui se « concentre sur la fusion du design et de la technologie pour explorer de nouveaux territoires à travers de puissantes expériences audiovisuelles ». Le projet est soutenu par l’ambassade de l’État du Qatar et la Fondation du Qatar, « dans le but de créer de nouveaux points d’échange et de compréhension culturels à travers le monde ».

L’exposition « Futures » restera ouverte jusqu’au 6 juillet 2021. A sa fermeture, la sculpture « moi + vous » sera transférée au nouveau siège social d’Amazon HQ2 à Arlington, en Virginie.

https://www.meplusyoufuture.com/

www.aboutamazon.com/news/aws/aws-unveils-me-you-an-ai-powered-sculpture-at-the-smithsonians-arts-and-industries-building

SOURCES: Smithsonian, Amazon

PHOTOS: Smithsonian, Amazon

Date de première publication: 23/11/2021

Partager :

Laisser un commentaire