Après Orsay et le Louvre, le Grand Palais propose des visites nocturnes gratuites pour les moins de 26 ans 

D’avril à juillet 2018, tous les premiers mercredis du mois, le Grand Palais propose des visites nocturnes (19h-22h) gratuites des expositions « Kupka. Pionnier de l’abstraction » et « Artistes & Robots » pour les moins de 26 ans. Cette initiative est lancée alors que les soirées spéciales jeunes publics rencontrent un grand succès au Louvre, à Orsay ou au Quai Branly. 

Les mercredi 4 avril, 2 mai, 6 juin et 4 juillet 2018, le Grand Palais ouvre gratuitement ses portes aux moins de 26 ans, pour des visites nocturnes des expositions « Kupka. Pionnier de l’abstraction » et « Artistes et Robots« .

En proposant des visites gratuites pour les moins de 26 ans, le Grand Palais veut ainsi élargir son public et encourager les plus jeunes à fréquenter ce monument parisien dédié à l’art et à la culture.

Autour des deux expositions

La rétrospective « Kupka. Pionner de l’abstraction » retrace le parcours de František Kupka (1871-1957), peintre précurseur de l’abstraction. A travers 300 œuvres, le visiteur est invité à découvrir le travail de cet artiste tchèque encore trop méconnu.

Né en Bohême dans une famille modeste, le peintre s’installe à Paris en 1896, où il gagne sa vie comme illustrateur pour la presse. Sa peinture s’oriente alors vers des thèmes symbolistes. Ce n’est que dix ans plus tard, après un long travail de recherches artistiques, que ses œuvres deviennent abstraites.

Bien moins connu que d’autres peintres abstraits comme Kandinsky ou Mondrian, Kupka est pourtant aujourd’hui considéré comme le pionnier de ce mouvement.

« Kupka. Pionner de l’abstraction » illustre, à travers les œuvres du peintre, son passage du symbolisme vers l’abstraction.

L’exposition « Artistes & Robots » invite les spectateurs à expérimenter des œuvres conçues par des artistes à l’aide de robots. A travers 30 œuvres, l’exposition, immersive et interactive, plonge les visiteurs dans un monde virtuel et pose la question des liens entre création artistique et innovations technologiques.

L’exposition s’organise en trois parties: La Machine à créer, L’Œuvre programmée, et Le Robot s’émancipe. Dans la première, des créateurs de toutes les disciplines investissent les champs numériques, avec à leur service des outils qui donnent à leurs robots une autonomie croissante. L’oeuvre programmée s’intéresse aux questions informatiques et algorithmiques, avec des œuvres conçues par ordinateur. La dernière partie, Le Robot s’émancipe, plonge le spectateur dans le monde du deep learning (l’apprentissage sophistiqué des robots).

Le mercredi 4 avril seule l’exposition Kupka est gratuite pour les moins de 26 ans.

Les prochaines soirées nocturnes jeunes publics dans d’autres musées parisiens

Before « Exotique » du musée du quai Branly le vendredi 6 avril 2018

La musée du quai Branly propose, plusieurs fois par an, des soirées Before associées à une des expostions en cours. Performances, workshops et Dj sets sont proposés lors de ces Before.

La première de la saison Before « Exotique ? » aura lieu le vendredi 6 avril 2018.

Autour de l’exposition « Peintures des lointains », cette Before s’interroge sur la notion d’exotisme à travers une programmation contemporaine.

Une projection de courts-métrages sur le thème des regards exotiques véhiculés par le cinéma, une lecture d’extraits de textes datant de la période coloniale, un happening de l’artiste marocain Omar Mahfoudi, mais aussi discussions, ateliers, concerts, Dj set seront organisés pour l’occasion.

La deuxième Before, « Enfers et fantômes d’Asie », aura lieu le vendredi 8 juin 2018 dans le Théâtre Claude Lévi-Strauss du musée.

L’entrée à ces deux soirées est gratuite pour tous.

Les « Jeunes ont la parole » au musée du Louvre, le vendredi 6 avril 2018

Depuis plusieurs années, le musée du Louvre organise des soirées pour les moins de 30 ans. Au cours de ces nocturnes les « Jeunes ont la parole », 300 à 400 d’entre eux viennent donner au public leur interprétation des œuvres, le but étant d’inciter les jeunes à découvrir ou redécouvrir les collections du musée.

Les œuvres sont abordées selon différentes thématiques tels que la danse, la vidéo, le design d’objet ou encore le droit. En 2018, les sessions JOP sont organisées le 23 et 30 mars et 6 avril 2018, à partir de 19h.

Pour les moins de 26 ans, l’entrée du musée est gratuite (hors expositions) et l’accès à l’auditorium à tarif réduit.

Fête du Solstice d’été au musée d’Orsay le 21 juin 2018

Le jeudi 21 juin 2018, à partir de 18h30, le musée d’Orsay fête le solstice d’été. Cette soirée « Curieuse Nocturne », organisée dans le cadre de l’exposition « Ames sauvages. Le symbolisme dans les pays baltes » proposera un concert d’artistes de la nouvelle scène électro estonienne, la découverte de l’exposition et de la mythologie nordique au travers d’ateliers, mais aussi l‘exploration de la collection sur le thème de la nature dans l’art.

L’entrée du musée est gratuite pour les moins de 26 ans.

Signalons l’initiative de pérenniser le travail des étudiants de l’école des « arts déco » (EnsAD) lors de la Curieuse Nocturne sur l’Art déco en proposant une exposition dans une salle du musée (du 29/03 au 06/04/2018).

Date de première publication: 06/04/2018

Sources: Grand Palais, Musée d’Orsay, Musée du quai Branly, Musée du Louvre

. Avec l’exposition « Artistes et Robots », la RMN-GP associe art et intelligence artificielle au Grand Palais

. DOSSIER / Quand les musiques actuelles s’invitent dans les musées ou les lieux patrimoniaux

. La Fondation Louis Vuitton lance sa Collection en ligne, l’application « Lucky Vibes » et ses nocturnes mensuelles

Laisser un commentaire