Après le robot, la Tate mise sur l’expérience sonore et immersive pour son IK Prize 2015

Le 27 février 2015, la Tate a dévoilé en présence de l’artiste Mat Collishaw le vainqueur de son IK Prize 2015, un prix annuel qui célèbre le talent créatif numérique. Après les robots d’After Dark, la Tate a décidé de soutenir et d’accueillir en son sein une expérience sonore et immersive.

tate tate prise 2015

Le gagnant du second prix IK est le projet Tate Sensorium, développé par le trio Tom Pursey, Peter Law et Tim Partridge. Le projet utilisera les dernières innovations en matière de technologie,et notamment le son 3d et la transmission sans contact ultrasons, dans une installation immersive, afin de créer des expériences multi-sensorielles qui se rapportent à des œuvres d’art.

Présentation du projet Tate Sensorium:

Le collectif Flying Object décrit le projet Tate Sensorium de la manière suivante: « Flying Object aimerait réunir les sens. Pourquoi ne pas sentir, toucher, goûter ou entendre les nombreuses choses provoquées par les œuvres d’art ? Imaginez entendre le son écrasant et l’odeur sulfureuse d’un volcan en éruption quand vous vous retrouvez face à une peinture de John Martin, ou de ressentir les goûts, les odeurs et les sons associés à une oeuvre de Hogarth. En complétant la visualité de l’art avec d’autres expériences sensorielles, les réponses neurologiques des visiteurs seront également surveillées pour donner un aperçu de la puissance émotive des sens ».

Tate Sensorium a été choisi par un panel d’experts de la culture et de l’industrie réuni par la Tate, parmi 4 projets finalistes (Lire l’article du Clic France:La Tate annonce les finalistes 2015 de son Prix IK de l’innovation numérique).

Flying Object, une agence de création basée à Londres, recevra 10 000 £  de récompense et bénéficiera d’un budget de production de 60 000 £  pour transformer son idée en réalité.

Le projet Tate Sensorium, sera dévoilé à la Tate Britain à la fin de l’été 2015. Tate Sensorium sera développé avec l’aide d’une équipe pluridisciplinaire d’ingénieurs, experts scientifiques et artistes.

O the Roast Beef of Old England ('The Gate of Calais') 1748 by William Hogarth 1697-1764Cookmaid with Still Life of Vegetables and Fruit c.1620-5 by Sir Nathaniel Bacon 1585-1627

L’expérience immersive portera notamment sur deux œuvres de la collection de la Tate: « The Roast Beef of Old England » parHogarth ou de « Cookmaid with Still Life of Vegetables and Fruit » par Bacon.

tate tate sensorium team

L’installation permettra aux visiteurs de s’engager et d’interagir avec des œuvres en utilisant le son, l’odorat, le goût et le toucher, et d’explorer la façon dont les sens interagissent pour influer sur nos expériences et nos comportements collectifs.

Afin de (re)créer les sensations tactiles et dynamiques, l’équipe va notamment utiliser un appareil à ultrasons et la diffusion sonore stéréophonique 3D. A la fin du projet, les contenus audio 3d seront mis en ligne et intégrés dans les guides multimédias Tate audio.

Etude des comportements des visiteurs

Tate Sensorium va également exploiter les nouvelles technologies pour analyser comment les visiteurs réagissent aux installations multi-sensorielles. S’ils l’acceptent les visiteurs porteront des capteurs qui permettront de suivre leurs réactions et un système d’information graphique montrera comment leur corps et leur cerveau réagissent à chacune des expériences. Dans cette dimension recherche, le projet va s’appuyer sur des études récentes en neurosciences et psychologie expérimentale, et notamment les travaux du Dr Marianna Obrist, spécialiste du design interactif au Département informatique de l’Université du Sussex, qui a été conseillère scientifique du projet .

L’équipe Flying Objects a déclaré: « Nous sommes ravis d’avoir reçu le 2015 IK prix. Nous avons fondé Flying Objects sur ​​la conviction que la technologie peut être transformatrice dans la façon dont les gens se connectent au monde et à l’autre. L’IK Prize nous donne une formidable plate-forme pour développer ces idées dans le monde de l’art. Et nous sommes ravis de pouvoir collaborer à la fois avec la Tate mais également avec une équipe de scientifiques et de créatifs pour mener le projet à son terme ».

Kerstin Mogull, Directeur Général, Tate a déclaré: « Je suis ravi que Flying Object soit le vainqueur de l’ IK Prize ​​2015. Ce prix a été créé pour célébrer la créativité numérique, Le projet Tate Sensorium combine les technologies de pointe afin d’offrir aux visiteurs une nouvelle manière de vivre et de s’engager avec les grandes œuvres d’art. »

L’artiste et membre du jury IK Prize Mat Collishaw annonce le gagnant du IK Prize 2015, tate Sensorium:

Le IK Prize a été créé en 2013 à la mémoire de la philanthrope Irene Kreitman, célèbre le talent créatif dans l’industrie numérique. Soutenu par la Fondation Porter, le prix est décerné chaque année par la Tate à une équipe, une société ou un individu porteur d’une idée originale qui utilise la puissance de la technologie numérique pour « relier la collection de la Tate à un plus large public ». Il s’agit de la seconde édition de l’ IK Prize. Le premier projet retenu en 2014 a été After Dark, une expérience de visite de nuit des collections de la Tate Britain grâce à un robot piloté à distance par les internautes visiteurs. (Lire l’article du Clic:  Du 13 au 17 août, le projet After Dark permet de visiter la tate la nuit via un robot)

Le choix par le jury IK Prize et la Tate du projet Tate Sensorium témoigne de l’importance croissante de l’immersion dans les expériences innovantes en cours de réflexion ou de développement dans les lieux de culture.

SOURCE: Tate

Date de première publication: 27/03/2015

Images: (c) Tate

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

La Tate annonce les finalistes 2015 de son Prix IK de l’innovation numérique

Le magazine Beaux-Arts partage son top 10 mondial des sites web muséaux et patrimoniaux

La Tate invite la communauté Minecraft à réinterpréter ses chefs d’oeuvres

Du 13 au 17 août, le projet After Dark permet de visiter la tate la nuit via un robot

Des robots télécommandés permettront bientôt de visiter la Tate Britain de nuit

Laisser un commentaire