Archives et 3D pour redécouvrir les « expositions universelles exotiques »

Partager :

Le musée des Archives nationales associe des éléments de ses fonds et les technologies de reconstitution 3D pour présenter un discours scientifique original sur les expositions universelles exotiques.

exotiques

Près de 200 documents exceptionnels avec notamment des plans, gravures et  photographies sont ainsi présentés au musée des archives nationales. Les visiteurs peuvent découvrir des affiches, pour le moins très engagées, de ces « contre-expositions » organisées par les surréalistes, qui ont apporté leur voix aux anticolonialistes de l’époque. Ces expositions n’avaient accueilli que deux mille cinq cents visiteurs contre sept million pour les expositions coloniales !

Deux films en 3D

exotiques1

Deux films en images de synthèse 3D représentant le Parc égyptien du Quart Anglais au Champ de Mars, à l’Exposition universelle de Paris en 1867 et un autre les 23 pavillons de la Rue des Nations à l’Exposition universelle de Paris en 1900 viennent compléter l’exposition.

exotiques2

Ces reconstitutions numériques permettent aux visiteurs de voyager dans le temps. D’une photographie en noir et blanc, à  une modélisation colorée, les visiteurs sont transportés dans les expositions universelles exotiques. Un teaser du film en 3D est également mis en ligne.

« Exotiques expositions Les expositions universelles et les cultures extraeuropéennes ». France, 1855 – 1937
Du 31 mars – 28 juin 2010 au Archives nationales, Hôtel de Soubise

Retrouvez le site internet de l’exposition

Partager :

Laisser un commentaire