Avec l’Art Camera, Google souhaite permettre aux musées du monde de produire et diffuser la photographie gigapixels de leurs chefs d’oeuvres

Après avoir signé des accords de coopération avec plus de 1 000 musées dans le monde et numérisé en gigapixels plusieurs centaines de chefs d’oeuvres, l’Institut culturel de Google souhaite développer cette offre en permettant aux musées de reproduire eux mêmes leurs tableaux. Le 20 mai 2016, l’institut basé à Paris a révélé son nouvel appareil photo : l’Art Camera. Une « machine » développée par ses ingénieurs, qui va voyager dans le monde entier pour prendre des photos ultra-haute résolution des peintures des plus grands musées. En test, 1 389 tableaux ont déjà été numérisés en gigapixels avec la nouvelle caméra

google-cultural-institute-art-project-art-camera-1

Comme l’explique l’Institut dans son communiqué: « tout le monde aime observer les œuvres d’art dans leurs moindres détails, et l’Institut culturel de Google l’a bien compris. Des millions d’internautes se plaisent ainsi à explorer nos images ultra-haute résolution en gigapixels, centimètre par centimètre. Ils y découvrent à chaque fois quelque chose de nouveau, comme une signature cachée ou de petites touches de peinture qui donnent l’impression d’une mer tumultueuse et dansante. Zoomer sur ces clichés s’apparente en quelque sorte à scruter l’image réelle avec une loupe ».

Le Port de Rotterdam, Paul Signac, musée Boijmans Van Beuningen

Plus d’un milliard de pixels

Une image en gigapixels est composée de plus d’un milliard de pixels et permet de dévoiler des détails qui sont invisibles à l’œil nu. Créer des images numériques d’une telle résolution représente donc un vrai défi technique. Il s’agit d’un procédé long, qui nécessite du matériel coûteux et hautement spécialisé, et pour lequel seuls quelques professionnels dans le monde sont qualifiés. Jusqu’à maintenant, Google a intégré 200 images en gigapixels sur la plateforme Google Art Project. 

Pour augmenter cette offre et faciliter leur production, l’équipe de l’Institut Culturel Google a donc développé l’Art Camera.

L’Art Camera est un appareil photo robotisé, spécialement conçu pour créer plus rapidement et plus facilement des images en gigapixels. Il est dirigé automatiquement, de détail en détail, par un système mécanisé et prend des centaines de clichés en gros plan et en haute résolution à chaque étape. Pour garantir une bonne mise au point, l’appareil est équipé d’un laser et d’un sonar qui utilise des sons à haute fréquence pour mesurer la distance avec l’œuvre…

Lorsque la captation photo est terminée, les milliers de photos en gros plan sont assemblées avec un logiciel, comme un puzzle, pour en effacer les coutures.

Présentation vidéo de l’Art Camera:

Un millier de tableaux déjà numérisés en ultra-haute résolution avec l’Art Camera

À ce jour, 1 389 tableaux ont été numérisés en ultra-haute résolution avec l’Art Camera, notamment des œuvres de Pissarro, Signac, Rembrandt, Van Gogh, Monet et bien d’autres provenant de musées en Australie, en Inde, aux Pays-Bas et au Brésil. De nombreuses institutions muséales (mais aucune de France) ont ainsi aidé Google à tester le nouvel appareil photo au cours des derniers mois. 

Les portraits d’Armand Roulin et des autres membres de sa famille ont déjà été numérisés et vous pouvez ainsi en explorer chaque recoin depuis votre fauteuil. Dans le catalogue enrichi des oeuvres gigapixels, on trouve également Port de Rotterdam (Signac), Champ de Coquelicots (Monet), Chestnut Grove (Pissaro), la partie de crocket (Manet), Sous l’oranger (Berthe Morisot), Bâteau au mouillage (Caillebotte), Carrière de Bibémus (Cézanne) et le Restaurant Rispal (Van Gogh).

Numérisation d'une oeuvre du Museum Boijman avec l'Art Camera (c) Fred Ernst by Museum Boijman
Numérisation d’une oeuvre du Museum Boijman avec l’Art Camera (c) Fred Ernst by Museum Boijman

Grâce à eux, les visiteurs du Google Art project peuvent zoomer dans l’image de nombreux chefs d’oeuvres et explorer de nouvelles œuvres d’art à un niveau de détail inégalé.

Et Google ne compte pas s’arrêter là.

De nombreuses œuvres des plus grands artistes sont fragiles et sensibles à la lumière et à l’humidité. Grâce à l’Art Camera, Google souhaite donner la possibilité aux musées du monde de « faire découvrir plus facilement leurs précieuses toiles au grand public tout en les préservant pour les générations futures ».

google-cultural-institute-art-project-art-camera-6 google-cultural-institute-art-project-art-camera-3

« Afin de leur donner les outils nécessaires pour mener à bien cette mission », l’Institut Culturel Google annonce que les caméras seront mises à disposition et même envoyées gratuitement aux musées volontaires.

Comme l’explique Google, « avec l’Art Camera, l’héritage culturel commun des musées sera accessible à plus grande échelle et de manière plus exhaustive, sur toute la planète. Désormais, plus besoin de vous rendre aux Pays-Bas, à Los Angeles et à New York pour admirer les six portraits de la famille Roulin, peints par Van Gogh. L’Art Camera fait le voyage pour vous ».

Si les modalités d’utilisation de la caméra sont annoncés, les conditions juridiques et la propriété des reproductions numériques réalisées par l’outil ne sont pas rendues publiques.

Des musées français devraient cependant prochainement devenir des utilisateurs de l’Art Camera.

SOURCE: Google Cultural Institute

Date de première publication: 22/05/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Google décline son Art Project en application mobile Android et s’associe à 60 scènes du monde

Google Art Project s’enrichit de plus de 2 000 reproductions d’oeuvres d’art indiennes et offre dorénavant 70 expositions virtuelles

27 lieux culturels français sur Google Art Project

Leisa Paoli (Musée d’Art Classique de Mougins): « Nous allons lancer une application qui permettra de découvrir tout le musée et sa collection »

Visites interactives sous quatre angles et douze expositions virtuelles: le Grand Palais se dévoile avec Google

Laisser un commentaire