L’Asian Art Museum de San Francisco récolte 100 millions de dollars pour son vaste programme d’extension et de rénovation

Ces dons massifs dépassent les objectifs de collecte de fonds et permettent au musée d’engager son ambitieux programme de transformation et d’expansion. Le musée enrichira également l’expérience visiteurs avec de nouvelles activités notamment éducatives et de nouveaux outils numériques.

Le 9 octobre 2019, le Dr Jay Xu, directeur du Asian Art Museum a annoncé que le musée avait collecté avec succès 100 millions de dollars de dons privés pour son projet de transformation en cours, dépassant ainsi les objectifs initiaux.

« Pour tous, la Campagne pour le Musée d’art asiatique » soutient une expansion majeure du musée et l’amélioration de ses espaces publics, le développement d’expositions et de programmes et la croissance du fonds de dotation.

Modélisation du réaménagement extérieur du Asian Art Museum, East West Bank Art Terrace, qui devrait ouvrir en avril 2020.

Les fonds supplémentaires recueillis garantissent que le musée pourra être prêt pour le dévoilement, en avril 2020, de son nouveau grand pavillon Akiko Yamazaki et Jerry Yang – qui ouvrira ses portes avec une exposition immersive du collectif collectif japonais TheLab – et de la nouvelle terrasse Art East Bank, mettant en vedette des installations et œuvres contemporaines historiques. L’ouverture du musée transformé commencera par un mois riche en célébrations communautaires.

La présidente de la campagne et coprésidente du conseil d’administration, Akiko Yamazaki, a annoncé la nouvelle des 100 millions de dollars le mercredi 25 septembre lors de la réunion publique annuelle du musée. Yamazaki a également confirmé que son mari et elle, Jerry Yang, fournissaient une subvention d’un million de dollars. Plus d’une douzaine de membres du conseil ont immédiatement répondu au défi, avec près de 400 000 $ donnés en une seule nuit.

« Donner à cette échelle est une confirmation du fait que le Musée d’art asiatique est un atout précieux, digne d’investissements continus », a déclaré Akiko Yamazaki. « La vision de l’avenir du musée a motivé le personnel du musée et les membres du conseil d’administration pour les efforts considérables que nous avons déployés au cours des dernières années et il est vraiment gratifiant de voir un tel soutien écrasant. Nous sommes très heureux d’être si près de la ligne d’arrivée pour concrétiser notre vision. »

Agrandissement et innovations 

Au delà des aspects architecturaux très visibles – nouveau grand pavillon et nouvelle terrasse Art East Bank, le programme « Pour Tous » vise à réaménager une grande partie des galeries et des oeuvres, à rénover les espaces éducatifs mais également à enrichir l’expérience visiteur, avec notamment de nouvelles activités éducatives et de nouveaux outils numériques de médiation.

« Le succès continu de cette campagne témoigne de la grande générosité de nos partenaires », se félicite Jay Xu. « Cela représente leur profonde estime pour le musée et leur passion pour tout ce que nous faisons pour améliorer l’expérience des visiteurs. De la réinvention de la présentation de nos chefs-d’œuvre avec des outils numériques dynamiques et attrayants à l’offre de galeries dédiées à l’art contemporain passionnant, en passant par l’agrandissement de notre bâtiment pour des expositions toujours exceptionnelles: la campagne Pour tous laisse un héritage exceptionnel à une communauté en croissance constante. amateurs d’art à San Francisco, dans la région de la Baie et dans le monde ».

Signe de l’engagement du musée en faveur de l’innovation, le nouveau pavillon du musée ouvrira en mars 2020 avec une exposition immersive du collectif collectif japonais TeamLab.

Modélisation du nouveau pavillon Akiko Yamazaki and Jerry Yang qui devrait ouvrir en avril 2020

Premiers aménagements de salles

Dès l’automne 2019, le monument historique de San Francisco dévoilera des galeries de collections rafraîchies, mettant en vedette 15 œuvres d’art emblématiques « réinventées » avec de nouveaux aménagements « au design audacieux », de nouveaux éléments d’interprétation et de nouveaux outils numériques dynamiques « qui structurent chaque visite comme une découverte, pour un engagement plus profond ».

Rm14_post_trans_009_(1)

Répartis sur deux étages de l’emblématique bâtiment Beaux-Arts du musée, au cœur du Civic Center de San Francisco, les 15 chefs-d’œuvre « célèbrent la plus haute réalisation artistique de plus de 4000 ans d’histoire asiatique ».

Comme l’explique le musée: « ces chefs-d’œuvre sont au cœur de la transformation en cours de l’expérience des visiteurs du Musée des arts asiatiques, offrant au public actuel de nouvelles façons de regarder des objets familiers et aux nouveaux visiteurs une introduction mémorable aux œuvres d’art les plus charmantes et uniques du musée ».

Choisis par les conservateurs du musée pour leur rareté, leur beauté, leur importance historique ou leur impact culturel, ces 15 œuvres d’art ponctueront l’expérience de la galerie « de moments de surprise et de volupté, de repos et de réflexion ».

Ces premières oeuvres « réinstallées » servent également d’études de cas et fournissent aux visiteurs des outils utiles pour interpréter les 2 500 autres œuvres exposées, tirées de la collection du musée comprenant plus de 18 000 objets. 

Les espaces repensés offrent un mobilier distinctif, des couleurs vives et un éclairage spécial, ainsi que des sièges permettant aux visiteurs de se reposer, et de se connecter plus profondément avec une œuvre d’art (ou un compagnon de visite). Des cartels de salles avec un contenu étendu, des expériences numériques interactives sur des tablettes à proximité et des moniteurs avec de nouvelles vidéos créées spécialement par le musée replacent les œuvres dans des contextes artistique, historique, religieux ou culturel « afin de nourrir l’exploration et l’imagination ».

Développés en collaboration avec les équipes pédagogiques, numériques et de conservation du musée, ces nouveaux outils sont conçus pour plaire à différents publics – « des passionnés d’histoire de Buddha à l’artiste curieux des techniques innovantes des maîtres céramistes du Japon ».

« Mettre en lumière nos chefs-d’œuvre et rendre cette expérience beaucoup plus personnelle et mémorable est notre objectif », déclare Laura Allen, conservatrice en chef du Asian Art Museum et conservatrice de l’art japonais« Ces nouvelles installations répondent aux besoins de tous les types de visiteurs et de tous les styles d’apprentissage. Des éléments constamment mis à jour – qu’il s’agisse d’une nouvelle vidéo, d’un nouveau diaporama ou du contenu textuel sur une tablette – nous permettent de mettre en évidence le caractère dynamique de la collection ».

Des prix pour l’accessibilité et les poublications
Le musée a récemment reçu un prix international récompensant son engagement envers une expérience de visiteur accessible. Le World Museum of Disability a décerné le prix « Leadership du handicap pour l’accès aux arts » au musée et salué ainsi ses efforts pour favoriser l’accessibilité, en ligne, sur site et dans chaque exposition. Les initiatives saluées comprennent notamment la réduction de la hauteur des panneaux de texte de salles, des expériences tactiles et des audioguides descriptifs, des vidéos sous-titrées dans les galeries, des options audio pour les tablettes de la galerie, des rampes extérieures pour fauteuils roulants, des cartels en gros caractères pour des expositions spéciales, une carte en braille du musée, l’interprétation ASL des chefs-d’œuvre de musée, des visites tactiles et descriptives et le contenu du site Web entièrement compatible avec différents types d’écran.
Cet engagement à provoquer « des rencontres significatives avec l’art » s’étend également au programme de publications du musée. La Collection Highlights (2018), une collection de 336 pages en couleurs du Musée des arts asiatiques, a été nommée «meilleur livre» de l’année par la prestigieuse Alliance américaine des musées. « La publication met en valeur le dynamisme des travaux des conservateurs autour de la collection de renommée mondiale du musée et offre de nouvelles perspectives sur les œuvres d’art de premier plan de toutes les régions culturelles et géographiques de l’Asie » explique l’Alliance.

À propos du Musée d’art asiatique de San Francisco

Le Centre d’art et de culture asiatiques de Chong-Moon Lee, musée d’art asiatique, est l’une des principales institutions artistiques de San Francisco. Il abrite une collection de renommée mondiale de plus de 18 000 trésors d’art asiatique provenant de toute l’Asie et s’étalant sur 6 000 ans d’histoire.

SOURCE: San Francisco Asian Art Museum

PHOTOS: San Francisco Asian Art Museum

Date de première publication: 16/10/2019

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

Laisser un commentaire