« Ask the curator » : du twitt au site web !

Partager :

Désireuse de capitaliser sur le succès de sa journée expérimentale « Ask the curator », la société anglaise Sumo annonce le lancement d’un site web de médiation entre les lieux culturels et les visiteurs.

askcurator-500

La journée du 1er septembre 2010 avait impliqué 340 musée et galleries de 23 pays qui recueillaient les questions twitter de leurs visiteurs ou fans. Sumo ne révèle pas le nombre de questions posées aux commissaires et conservateurs de ces lieux culturels,  mais déclare que 80% des personnes ayant posées des questions ont été encouragés à visiter l’institution.

Comme nous l’évoquions déjà ici en août, l’outil twitter était peut être un peu limité.

Pour pérenniser l’opération, en élargir l’audience et en augmenter l’impact, Sumo propose de créer un site web qui fédérerait tout ou partie des lieux culturels associés à la première opération. Ce site susciterait et recueillerait les questions qui feraient ensuite l’objet d’une réponse en vidéo produite par les institutions culturelles. Le site -qui pourrait être lancé en février 2011– proposerait également une session webcast mensuelle en direct.

askcurator-website-450

Ces dernières resteraient propriétaires de ces contenus postés sur le site et bénéficieraient de leur espace propre sur le site portail.

Cette expérience intéressante de mutualisation reprend l’idée déjà développée de manière séparée par certains musées qui proposent déjà de dialoguer avec leurs conservateurs via des interviews vidéos. Liverpool Museums proposent ainsi à ses collaborateurs de répondre en vidéo aux questions et diffusent ces séquences sur Youtube.

Site internet Ask the curator

Partager :