Au Louvre-Lens, le Pôle Numérique Culturel lance son appel à projets start-up

Le mercredi 8 janvier 2014, au sein du musée du Louvre-Lens, le pôle numérique culturel (PNC) a lancé son appel à projets start-up qui prévoit jusqu’à 50 000 euros de dotation par projet sélectionné.

pcn lancement

Cette initiative de soutien à l’innovation prolonge l’implantation du musée du Louvre Lens, implanté sur le territoire lensois depuis le 4 décembre 2012 et s’appuie sur son succès.

Le PNC est né de la volonté commune de la Communauté d’Agglomération de Lens Liévin et d’Euralens, avec le soutien actif de la région Nord-Pas de Calais, du Conseil général du Pas de Calais et des services de l’Etat, de fédérer les acteurs du numérique au service de la médiation culturelle autour de projets innovants.

Comme l’explique le communiqué de presse, « le PNC trouve toute sa légitimité dans un territoire où la culture est, depuis de nombreuses années, un secteur dynamique et attractif. Le monde des musées (musées régionaux, Musenor,…), les bibliothèques (ABF…), les grands événements culturels (Lille 3000…) et projets régionaux (régions des musées, Mineurs du Monde, Learning Centers, Chemins de mémoire…) font de la région le territoire idéal pour structurer la recherche et développer des solutions numériques adaptées aux évolutions de ce secteur. »

PNC_web logo

Un cluster pour faire émerger des solutions nouvelles

Les solutions nouvelles qui émergent du PNC sont « pensées, imaginées et construites pour que le visiteur, quelque soit son rapport à la culture, soit pleinement acteur de son cheminement ».

Une des priorités du PNC est de faire émerger des solutions nouvelles se rapportant à la médiation culturelle, à l’archivage, la numérisation ou encore la sécurité des œuvres d’art. De nombreux autres projets seront évidemment développés au sein du PNC dans les années à venir.

Le PNC fonctionnera comme un cluster, un écosystème basé sur l’échange et l’enrichissement mutuel des porteurs de projets spécialisés dans les métiers numériques. Qu’ils soient en phase d’amorçage ou de développement, les porteurs de projet, entreprises et PME pourront trouver au Pôle Numérique Culturel des ressources pour nourrir et faire grandir leurs projets.

Les grands axes du PNC

. Numérisation et sécurité

Les nouvelles technologies pour la numérisation (3D, reconnaissance des manuscrits, …).
Conserver les œuvres et archives numérisées (cloud, big data…).
Utiliser les nouvelles technologies pour la sécurité des œuvres (RFID, robotique…).

. Valorisation et promotion

Inciter des visiteurs européens du Louvre-Lens ou des Chemins de mémoire par exemple, à passer plus de temps dans la région.
Prendre en compte leur profil pour leur proposer un itinéraire personnalisé et des solutions de mobilité ou d’hébergement adaptés.

. Médiation culturelle

Rendre les visiteurs plus acteurs avec les outils numériques (nouvelles interfaces, assistants mobiles, réalité augmentée, jeux…).
Mieux communiquer aux publics peu initiés.
Comprendre les attentes et comportements des visiteurs.

. Connaissance et savoir

Faciliter la création de contenus pédagogiques, en particulier par les enseignants.
Quels sont les futurs standards et outils numériques pour l’éducation ?
Créer des circuits courts entre les entreprises, les demandeurs d’emplois et les offres de formation.

Appel à projets numérique culturel mode d’emploi

Une sélection en 2 étapes

. Le candidat peut postuler dans l’une des 3 catégories suivantes : création de start-up, création d’une filiale d’une entreprise existante ou projet de création en phase d’amorçage.
. Une présélection sera effectué sur un dossier synthétique de 4 à 5 pages.
. Les candidats préselectionnés se verront offrir un accompagnement pour rédiger leur dossier définitif.
Dossier complet sur demande : contact@startup-nc.com

Un coup de pouce matériel

. Les candidats sélectionnés bénéficieront d’une dotation en numéraire pouvant aller jusqu’à 50.000 euros et d’un hébergement à proximité du Louvre-Lens pour une durée d’un an renouvelable.

Un soutien personnalisé

. Chaque porteur de projet sera accompagné, notamment pour ses démarches de Jeune Entreprise Innovante ( JEI) et de Crédit d’Impôt Recherche (CIR).
. Il aura un accès facilité à des investisseurs privés (complément de capital) et pourra faire l’objet de subventions complémentaires (Fonds Expériences Interactives, BPI…)

Louvre lens facade ext

Pour l’émergence de nouvelles filières industrielles et technologiques.

Le PNC vient consolider l’action de la région Nord-Pas de Calais qui a notamment basé sa reconversion économique sur le développement des technologies de l’information et de la communication. La création de clusters et de pôles de compétitivité tels qu’EuraTechnologies, Pictanovo, le CITC, iTrans ou encore PICOM a déjà montré le dynamisme et la richesse des savoir-faire de la région dans ce domaine.

Comme l’explique le communiqué de presse, « certaines de ces filières arrivent aujourd’hui à maturité, c’est le cas notamment des nouvelles interactions et médiation, des technologies de numérisation 2D ou 3D, des imprimantes 3D ou encore des technologies au service de la sécurité et de la conservation numériques. Le défi d’aujourd’hui est d’adapter ces technologies maîtrisées aux nouveaux enjeux de l’économie culturelle. »

Le lancement du PNC a eu lieu dans l’espace culturel du musée du Louvre-Lens. Située à l’extrémité ouest du bâtiment, la salle de spectacles et de conférences intitulée tout simplement « la Scène » est accessible indépendamment du musée et dispose d’un parking à proximité. Tout au long de l’année, elle propose une programmation pluridisciplinaire au service de la découverte et de la compréhension des œuvres du Louvre-Lens.

SOURCE: PNC (communiqué de presse)

Date de première publication: 09/01/2014

Laisser un commentaire