Avec Google, les châteaux de Versailles et de Vaux-le-Vicomte créent ensemble une exposition virtuelle

Pour fêter le 400e anniversaire de la naissance de Nicolas Fouquet, ancien surintendant des finances, et le 300e anniversaire de la mort de Louis XIV, les deux monuments français s’associent à l’Institut culturel de Google pour créer une exposition virtuelle.

google vaux versailles

Cette nouvelle exposition virtuelle, dédiée à deux hommes de pouvoir, Nicolas Fouquet et Louis XIV, que l’histoire a toujours opposé est d’ores et déjà disponible sur le site Google Art Project.

Cette plongée numérique dans l’histoire du 17e siècle est le fruit d’un partenariat inédit entre le Google Cultural Institute, et les deux institutions culturelles, les châteaux de Vaux-le-Vicomte et de Versailles, qui célèbrent, respectivement, la naissance du Surintendant des Finances, il y a 400 ans, et les 300 ans de la mort du Roi Soleil.

Cette exposition en ligne offre un regard croisé sur ces deux personnages qui, toute leur vie, ont manifesté leur goût pour les arts et les artistes, mais également de fortes rivalités, notamment lors de la création de leurs résidences respectives. En 1661, Louis XIV impressionné par le Château de Vaux-le-Vicomte, appartenant à Nicolas Fouquet, s’était en effet entouré des mêmes artistes – Louis Le Vau, Charles Le Brun, et André Le Nôtre – pour édifier Versailles. Après l’arrestation de Nicolas Fouquet le jour du 23e anniversaire du roi, les travaux de Vaux-le-Vicomte sont arrêtés. Le château reste alors figé.

« Nous ne sommes pas tributaires du passé. L’histoire de Fouquet et de Louis XIV a produit deux de nos plus beaux emblèmes culturels. C’est intéressant de créer une exposition qu’on n’aurait pas pû montrer dans nos châteaux » a expliqué au Journal Le Parisien Catherine Pégard, présidente de l’Etablissement public du Château de Versailles.

Dans le même journal Alexandre de Vogue, un des trois fils qui gèrent le site familial et privé de Vaux le Vicomte a ajouté « On ne s’est pas beaucoup parlé avec Versailles pendant 350 ans. L’histoire retient toujours la jalousie du Roi et la disgrâce de Fouquet. Cette opération à 6 mains avec Google nous fait plaisir ».

google vaux versailles 2

A l’image d’une exposition traditionnelle

Les similitudes des décors, de l’architecture intérieure et des jardins dans les deux châteaux, les influences culturelles et artistiques communes aux deux hommes, sont au cœur de cette exposition virtuelle, imaginée par les commissaires Mathieu da Vinha et Lynda Frenois.

L’exposition numérique « Louis XV/Nicolas Fouquet, une certaine histoire de goût » se décline en salles thématiques, à la manière d’une exposition traditionnelle. Les 4 thèmes en sont l’architecture, la décoration intérieure, l’art des jardins et les artistes.

Les photographies des lieux et des œuvres sont complétées par des contenus audio et vidéo, ainsi que par des modules Google Street View, permettant une visite immersive de certains espaces des deux monuments.

L’exposition se compose ainsi d’une cinquantaine de visuels dont 25 œuvres d’art, de quatorze photographies, de quatre visites streetviews et de huit documents audio et trois vidéos. Le fruit de 6 mois de recherches et de 5 jours de développement.

L’exposition à durée limitée pourrait éventuellement s’enrichir selon les 2 institutions.

Le château de Versailles fut l’une des premières institutions françaises à s’associer, dès 2009, à Google, et à rejoindre un an plus tard le Google Art Project. La collaboration s’est poursuive en 2013 avec le lancement de deux expositions virtuelles, comptabilisant plus de deux millions de vues : «Louis XIV la construction d’une image politique», et «Immortaliser Versailles». De son côté, le château de Vaux-le-Vicomte propose, depuis mars 2014, une exposition en ligne, «Vaux-le-Vicomte, un chef-d’oeuvre pas à pas», et une visite street view guidant les internautes dans les grandes étapes de la construction du domaine, de 1641 à 1661.

L’exposition sur la plate-forme de l’Institut culturel de Google

Interview des 3 partenaires du projet sur BFMTV

SOURCES: Google, lesechos.fr, rtbf.be

Date de première publication: 23/04/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Google Art Project s’enrichit de près de 300 modélisations d’objets en 3D

Le Château de Versailles et le Musée Arles Antique lancent une collecte de photos de famille

Le Gardner Museum de Boston commémore les 25 ans de son cambriolage massif avec une visite virtuelle

Google Art Project offre une vitrine mondiale à 14 nouveaux musées australiens

Avec 1 400 nouvelles oeuvres en ligne, le Google Art Project va donner une visibilité mondiale à cinq mille ans d’art chinois

Google et le Château de Versailles lancent 2 nouvelles expositions virtuelles

Laisser un commentaire