Le Château Leicester utilisera les dernières technologies numériques pour offrir à ses visiteurs des parcours guidés géolocalisés et personnalisées, permettant notamment la réception de contenus enrichis sur leurs terminaux mobiles.

Leicester_Castle_Yard_south_gateway

Construit en 1070, le Château de Leicester (Angleterre) fait partie de ces monuments dont l’histoire s’étend sur plusieurs siècles, et qu’il est difficile de se représenter aujourd’hui en raison de son évolution ou de ses détériorations.

La ville de Leicester a donc imaginé un nouveau projet de médiation, à la pointe de la technologie, afin de rendre accessible et attractive l’histoire de ce lieu patrimonial.

Ce projet vient de recevoir une subvention de 125 000 £ (160 000 euros) du Digital R&D Fund for the Arts et Arts Council England (fond de soutien de la loterie). Il fait partie des 11 projets qui se sont partagés 1.8 millions d’euros en juillet 2014.

Un partenariat entre la ville, une entreprises et une université

La ville de Leicester (Leicester Arts and Museums) pilote le projet, en collaboration avec l’Université de Leicester (School of Museum Studies) et la société Caecus (http://www.caecus.org/).

Pour le maire de la ville, la diversité des partenaires doit assurer la pertinence du projet, afin que celui-ci «redonne vie au Château de Leicester comme cela n’a jamais été vu auparavant».

«Le Château de Leicester et ses environs sont le cœur de la vieille ville et ils sont chargés de siècles d’histoire, s’enthousiasme le maire de la ville. Au moins quatre rois ont séjourné au château, notamment Richard III, et le Parlement s’est réuni dans la grande salle durant les XIVe et XVe siècle. Le nouveau programme sera une manière très excitante de rendre cette passionnante histoire plus accessible aux visiteurs

Le projet appelé « Leicester Castle tells its story » (Le Château de Leicester raconte son histoire) devrait permettre aux visiteurs d’explorer le site en recevant directement des informations sur leur téléphone mobile ou leur tablette. De petits tags fixés à différents endroits du château permettront de diffuser ces informations sonores ou audiovisuelles.

Maitre de conférences spécialisé en muséologie à l’Université de Leicester, le docteur Vavoula précise que l’une des technologies de l’application utilisera des balises iBeacon bluetooth low energy (BLE), permettant ainsi une grande précision dans la localisation à l’intérieur du Château.

Le Dr Giasemi Vavoula a déclaré: « L’application mobile va utiliser Bluetooth Beacons, une nouvelle technologie qui apporte une précision sans précédent dans la géolocalisation et permet de diffuser du contenu multimédia spécifique à chaque lieu. L’objectif principal de la recherche est de comprendre comment les visiteurs utilisent le château et comment cette technologie peut aider à mieux impliquer le public avec l’histoire fascinante du château. L’une des premières études concernera l’impact des balises iBeacon dans des sites comme le château de Leicester, une technologie qui pourrait bien transformer la façon dont nous vivons et comprenons les bâtiments historiques au delà de Leicester ».

Toutes les informations diffusées seront stockées dans un cloud, afin de pouvoir être facilement mises à jour par les équipes du musée. De plus, ce dispositif permettra de savoir quelles sont les parties du château les plus visitées et combien de temps les visiteurs y passent, rendant ainsi possibles de futures améliorations.

Ce nouvel outil de médiation numérique devrait être opérationnel pour l’été 2015.

Auteur: Carole Heulin

SOURCES: Digital R&D Fund for the Arts, Nesta

Date de première publication: 24/10/2014

Photo: Wikipédia Commons

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Leicester, une ville antique à visiter en réalité augmentée

Le musée National Geographic teste le iBeacon pour enrichir les visites de sa nouvelle exposition

Culturespaces: « Jacquemart-André est le premier musée français à tester la technologie de géolocalisation iBeacon »

Localisation in-door: la technologie iBeacon déploie ses ailes dans le monde de la culture

Avec les technologies NFC et iBeacon, le Groninger Museum veut rendre unique l’expérience du visiteur

Les visiteurs de la Maison de Rubens à Anvers guidés par la technologie iBeacon