Avec le Qatar, la British Library lance une bibliothèque numérique dédiée à l’histoire des pays du Golfe et de l’islam

La Bibliothèque nationale du Royaume-Uni – The British Library – a lancé, fin octobre 2014, une bibliothèque numérique consacrée à l’histoire des pays du Golfe et aux sciences de l’islam.

The Mosque of Khaif and Mina
The Mosque of Khaif and Mina (c) British Library

Le portail en ligne (www.qdl.qa) donne accès à des documents d’archives de la  British Library qui n’avaient jusqu’alors jamais été numérisées.

Il aidera les enseignants et les universitaires à enseigner aux élèves le patrimoine culturel arabe et l’histoire moderne du Golfe. Cette nouveauté arrive au moment où une étude britannique récente révèle que deux enseignants du secondaire sur trois (69%) pensent que le nécessaire n’est pas assez fait par les écoles secondaires pour sensibiliser les élèves sur l’histoire du Golfe et le patrimoine culturel arabe, tandis que 41 % des universitaires indiquent qu’un effort pourrait être fait dans les universités.

Un portail numérique né d’un partenariat 

Ce nouveau portail, la Qatar Digital Library (QDL) propose 500.000 pages numérisées : des manuscrits, des cartes, des photographies et des enregistrements sonores issus des collections de la British Library. Cela inclut  475.000 pages de l’India Office Records et 25.000 pages des  Manuscrits Arabes Médievaux.

Ce projet a vu le jour à la suite d’un partenariat noué entre la British Library et plusieurs institutions qataries (Bibliothèque nationale du Qatar, Fondation du Qatar). En 2012, les premiers lots des collections islamiques de la British Library ont été numérisés : manuscrits mathématiques et astronomiques, dessins, gravures…

«Notre objectif est de mettre gratuitement à disposition de tous les publics (chercheurs, curieux…) des ressources documentaires de grande qualité» soulignent les responsables de la Qatar Digital Library.

Présentation vidéo du partenariat entre la BL et le Qatar:

Pour le Dr James Onley, Maître de conférences en histoire du Moyen-Orient à l’Université d’Exeter et rédacteur en chef du Journal of Arabian Studies (Journal des études arabes), cette bibliothèque numérique «contient la plus grande collection numérique au monde de documents historiques sur les États arabes du Golfe et l’Iran. Son lancement est une étape importante dans l’étude de ces pays. Maintenant n’importe qui peut accéder au passé fascinant de cette région, et de n’importe où. Cette facilité d’accès permettra aux chercheurs du monde entier de découvrir de nouvelles choses et d’écrire de nouvelles histoires qui permettront d’élargir, et finalement de transformer notre compréhension de la région».

Une avancée majeure pour la connaissance du monde islamique

british library qatar imagesLes recherches menées par les partenaires montrent que les enseignants veulent accroître la connaissance de la contribution de l’histoire du Golfe et des Nations Arabes à la science mondiale, non seulement pour améliorer la compréhension du monde islamique (71%), mais également pour mieux équiper les futures générations d’étudiants pour la mondialisation (67 %) et à maintenir le statut de leader mondial du Royaume-Uni dans des engagements culturels, sociaux et politiques internationaux (62 %).

Surtout, plus de la moitié (52 %) des enseignants interrogés pense également que le Royaume-Uni serait encore plus compétitif économiquement si la connaissance de l’histoire et du patrimoine du Golfe arabe était augmentée.

Selon les résultats de ces recherches, les barrières invoquées pour ne pas enseigner les matières dans les écoles et les universités incluent un manque de demande des étudiants eux-mêmes pour accéder à ces cours (56 %), un manque de financement du gouvernement pour les nouveaux matériels d’enseignement (40% ), un manque de compréhension parmi les responsables politiques de la pertinence et de l’impact du Moyen-Orient et de l’histoire arabe sur le Royaume-Uni (43 %), un manque de documents pédagogiques pour intéresser  les étudiants (31 %) et un faible nombre d’organismes capables de corriger les sujets d’examen (31%)  .

british library qatar book

Keith Simpson, ancien secrétaire privé parlementaire du ministre des Affaires étrangères, a salué le partenariat de la British Library avec la Fondation du Qatar qui est «une excellente initiative et fournira une ressource bilingue précieuse sur le monde arabophone. La numérisation d’un demi- million de pages est une vaste entreprise et fournira un aperçu fascinant des connexions du Golfe avec la Grande-Bretagne et le Monde. Ce sera d’un intérêt particulier pour les écoles et les universités».

Pour Roly Keating, Directeur général de la British Library, «l’un des plus grands obstacles à l’avancement de la recherche du patrimoine culturel arabe et de l’histoire britannique dans le Golfe a été physique. Auparavant, vous deviez aller à la British Library pour extraire un élément d’archive. Maintenant, en un seul clic sur un bouton, cette barrière a été levée et la recherche mondiale sur le sujet va progresser plus efficacement que jamais auparavant. Nous avons maintenant accès libre et ouvert à des centaines de milliers de manuscrits, archives, cartes, enregistrements sonores et des photographies de la région – tous numérisés dans la meilleure qualité. Ce projet convertit la connaissance stockée à la bibliothèque en connaissance partagée à l’échelle mondiale».

Le portail est disponible dès maintenant sur www.qdl.qa et compte témoigner de « l’influence notable des savants Arabes dans les domaines de la science, de la médecine, de l’astronomie, des mathématiques et de la géographie datant du 9ème siècle ». Il étudiera également les connexions du Golfe avec la Grande-Bretagne et le Monde, révélant de nouvelles perspectives sur l’activité coloniale et commerciale britannique dans la région au cours du 19e siècle.

Disponible en langues anglaise et arabe, la Qatar Digital Library sera régulièrement enrichie à la faveur de nouvelles numérisations patrimoniales.

SOURCES:  bl.uk, artdaily.com, fait-religieux.com

Date de première publication: 12/12/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Romantisme, gothique, éducation, partenariats TV … la British Library utilise le web pour rajeunir la litterature

Le manuscrit indien Mewar Ramayana numériquement « réunifié » et disponible en ligne

La British Library va numériser des milliers de documents historiques du Moyen Orient et d’Asie du Sud Est

Laisser un commentaire