Le National Museum of Natural History de Washington, géré par la Smithsonian Institution, a ouvert le 12 décembre dernier un espace interactif de découverte destiné aux ados et pré-ados. Une première interactive mondiale.

Merlin_Logo_1

Avec un nom choisi pour inspirer la curiosité et l’excitation de la découverte, Q?rius (prononcé « curious »)  propose aux jeunes visiteurs de découvrir comment la science est intégrée dans la vie quotidienne en la reliant avec des expériences de tous les jours.

A la fois laboratoire scientifique, studio de création, et exposition d’objets, l’espace permet aux jeunes, à leur famille et leurs professeurs d’explorer le monde qui les entoure avec curiosité et intérêt en les invitant à prendre une part active à leur découverte.

L’espace d’apprentissage,  interactif et expérimental, a pour objectif  d’améliorer leur compréhension du monde naturel, renforcer leurs connaissances et qui sait, d’éveiller de nouveaux intérêts, pour en faire les scientifiques de demain.

«On a dépoussiéré le traditionnel musée pour aider nos jeunes à comprendre le monde qui les entoure et leur donner accès à notre savoir et nos compétences. Il peuvent observer par-dessus l’épaule des scientifiques, manipuler de supers objets et utiliser des microscopes fantastiques» s’est réjouit Kirk Johnson, directeur du Musée.

«Q?rius est un endroit où les jeunes et les experts scientifiques réfléchir ensemble à la manière de résoudre  les challenges du futur.»

6 000 objets à manipuler 

Smitsonian museum what_is_qrius_660x440_dec20 girlL’un des éléments majeur de Q?rius est l’immense collection de plus de 6.000 objets de musée laissés à la disposition des visiteurs qui peuvent les observer et les étudier. Ils bénéficient d’un accès incomparable à des os, des minéraux, et des fossiles vieux de plus de 485 millions d’années. Ils ont le privilège de pouvoir examiner ces collections en utilisant les mêmes types d’instruments que ceux utilisés par les chercheurs de la Smithsonian Institution pour leurs travaux.

Dans cette perspective et dans le cadre d’une opération de mécénat, la société Olympus a fait don au musée de matériel de haute qualité utilisé par les scientifiques: microscopes,  systèmes d’imagerie, écrans, appareil photos, ordinateurs.

«Habituellement, on vous dit ‘ne pas toucher’, mais ici il n’y a que des étiquette vertes ce qui signifie juste qu’il faut faire attention», s’amuse une jeune visiteuse. «Ca rend le tout plus interactif et plus amusant pour nous».

«Le fait que les visiteurs puissent toucher les objets réels fait toute la différence», déclare Rebecca Bray, chef du  développement et de l’évaluation du projet. «Bien souvent, la science, c’est intimidant ; et ici on vous dit que vous pouvez participer, vous  êtes invité à participer».

Q?ruis Congressional Night 2013

Dans Q?rius, l’apprentissage est empirique et peut être adapté en fonction des intérêts de chacun. Sur place, des scientifiques répondent aux questions des plus curieux. Lorsque le visiteur arrive au premier étage du Musée, il y découvre sept secteurs distincts conçus pour une grande variété d’activités : des vues, des bruits, des odeurs etc. Un amphithéâtre de 100 sièges accueille des démonstrations scientifiques et des projections de films.

Parmi les fonctionnalités du nouvel espace, les programmes d’immersion de 60 minutes destinés aux groupes de 5 à 12 ans leur permettant, sur réservation, d’explorer plus en profondeur certains secteurs des sciences naturelles.

Une expérience prolongée au delà des murs du musée

Smithsonian National museum Q_rius_RGBL’expérience Q ?rius se prolonge au-delà des murs du musée, en permettant  aux visiteurs du monde entier de le découvrir mais aussi à ceux qui s’y sont rendus de prolonger leur exploration en ligne après leur visite.

En scannant des codes uniques au long de sa visite,  le visiteur peut sauvegarder ses différentes étapes, des notes, et des illustrations dans un «field book» digital.

Inspiré du matériel que les scientifiques de la Smithsonian Institution utilisent pour enregistrer l’avancée de leurs recherches, cet outil numérique permet aux visiteurs d’analyser ce qu’ils ont pu observer et de tirer leurs propres conclusions tout en continuant leur apprentissage.

Les professeurs bénéficient également d’un espace sur le site internet leur permettant d’organiser des activités de découverte à destination de leurs élèves.

Un projet développé en 7 ans 

Le musée interactif a mis sept ans à voir le jour. Le projet fut financé par des fonds étatiques et des donations privées, notamment la Margaret A. Cargill Foundation, Elizabeth et Whitney MacMillan, Barbara et Craig Barrett, le National Museum of Natural History Advisory Board 2012  et l’Olympus Corp.

Le Smithsonian’s National Museum of Natural History est le musée d’histoires naturelles le plus visité au monde. Ouvert en 1910, il se destine à maintenir et à préserver la  plus importante collection  de spécimens d’histoire naturelle du monde et d’objet. Il encourage également la recherche scientifique et les programmes d’enseignement et propose des expositions présentant le travail des scientifiques au public.

Le musée est ouvert au public du lundi au dimanche, de 10 heures à 17H30, et 19.30 en été. L’espace Q? rius est accessible aux groupes scolaires sur réservation du lundi au vendredi, le matin. L’entrée est gratuite.

Site internet Q?rius

SOURCES:  si.eduwashingtonpost.com

Auteur: Aurélie Weigel

Date de première publication: 10/01/2014