Avec un nouveau mur interactif géant et de nouveaux outils in-situ, la Tate et Bloomberg annoncent le renforcement de leur coopération numérique

Le 2 octobre 2015, la Tate et Bloomberg Philanthropies ont annoncé le renouvellement pour trois ans de leur partenariat et l’expansion des outils interactifs innovants Bloomberg Connect à l’ensemble des galeries. Accompagné par le dévoilement officiel d’une frise interactive Timeline of Modern Art, conçu par le studio d’effets visuels Framestore, le partenariat renouvelé verra également le lancement d’une série de nouveaux outils numériques, y compris une nouvelle App Tate et ainsi que des espaces d’interprétation et d’interaction installés dans les galeries, autant de nouveaux services de médiation destinés à enrichir encore davantage la manière dont les millions de visiteurs de la Tate interagissent avec l’art. 

La nouvelle Timeline of Modern Art à la Tate Modern © Andrew Dunkley, Tate Photography
La nouvelle Timeline of Modern Art à la Tate Modern
© Andrew Dunkley, Tate Photography

Nicholas Serota, directeur de la Tate, a déclaré: « Depuis l’ouverture de la Tate Modern il y a 15 ans, nous avons travaillé avec Bloomberg pour aider nos visiteurs à comprendre, apprécier et s’engager avec l’art moderne et contemporain. Le nouveau partenariat avec Bloomberg va capitaliser sur ces premiers succès pour répondre à la demande croissante de participation et d’interaction numérique en offrant aux visiteurs de tous les âges de nouvelles façons d’explorer notre collection « .

Michael R. Bloomberg a déclaré: « Tate Modern est l’un des musées les plus dynamiques du monde, et nous sommes heureux de contribuer à élargir l’accès du public à ses collections et de donner aux publics de nouvelles façons passionnantes de découvrir tout ce le musée peut offrir. Ces nouveaux outils numériques innovants permettront d’effectuer des visites de la Tate plus passionnante que jamais ».

La collection Tate Modern sur un écran tactile de 6.5 m

Après deux ans de développement par le studio Framestore, qui a travaillé notamment sur les longs métrages Gravity et Gardiens de la Galaxie, la Timeline of Modern Art  est maintenant déployée.

Il s’agit d’un écran numérique tactile de 6,5 mètres de long offrant un moyen unique pour les visiteurs d’explorer la Collection Tate. En évolution constante, cet affichage offre plus de 3 500 œuvres d’art par 750 artistes, dont beaucoup sont reliés à une sélection de 70 mouvements clés de 125 ans de l’histoire de l’art moderne mondial, à une frise interactive qui permet aux utilisateurs d’en savoir plus sur les mouvements clés grâce à des photos, des vidéos et des textes courts, de découvrir les liens entre les artistes à travers le temps et d’établir des connections entre les images numériques d’œuvres emblématiques de l’art.

L’écran est composé de 60 micro-dalles de rétro-projection reliées par un système d’interactivité infrarouge, créant ainsi un immense écran tactile à travers laquelle une cascade de mots et d’images peut être explorée de façon intuitive et fluide. Le contenu de cette timeline va continuer à croître avec l’enrichissement de la collection de la Tate dans les années à venir.

« Il a été fantastique de travailler avec Framestore sur la timeline, la création de quelque chose de vraiment innovant et convivial, et d’être en mesure d’ouvrir sur l’histoire de l’art moderne d’une manière passionnante. Parallèlement à nos autres outils Bloomberg Connect autour de la galerie, cette chronologie interactive va donner aux millions de visiteurs de la Tate Modern une nouvelle façon de s’engager et d’explorer la collection » s’est enthousiasmé RosLawler, directeur numérique de la Tate.

Jonny Dixon, producteur exécutif chez Framestore a expliqué: « Le projet de Timeline de la Tate Modern a constitué un projet passionnant pour l’équipe de Framestore. Nous savions que l’installation devrait être à la fois visuellement captivante et intuitivement utilisable pour répondre aux besoins de médiation et d’expansion constante de la Tate Modern. C’est un avec un plaisir immense que nous utilisons cette technologie innovante pour ouvrir la collection aux visiteurs dans une approche complètement nouvelle ».

(c) framestore.comtate bloomberg timeline 3

De nouveaux outils pour la nouvelle tate modern

D’autres développements sont également en cours pour créer la prochaine génération d’outils numériques destinés aux visiteurs de la nouvelle Tate Modern, qui ouvrira ses portes au public en Juin 2016 (Voir l’article du CVlic France: Agrandie de 60%, la Tate Modern de Londres promet en juin 2016 une version réinventée du musée). Bloomberg Philanthropies va notamment permettre la création d’espaces numériques dédiés au sein des galeries, dans lesquels les visiteurs pourront interagir,  comprendre et débattre des idées soulevées par les œuvres d’art accrochées. Une nouvelle version de l’App Tate, sera conçue pour intégrer la nouvelle galerie, et aider les visiteurs dans leur voyage autour de la nouvelle Tate Modern, tout en donnant aux utilisateurs la possibilité d’interagir avec des œuvres et d’accéder à des informations en profondeur sur les artistes et les mouvements à travers la Tate Modern, la Tate Britain, la Tate Liverpool et la Tate St Ives.

Un soutien sans failles depuis 2000

Un visiteur utilisant le Bar à dessin de la Tate (c) Tate Modern
Un visiteur utilisant le Bar à dessin de la Tate (c) Tate Modern

Bloomberg a soutenu Tate Modern dans le développement de nouveaux outils d’interprétation numérique de pointe depuis l’ouverture de la galerie en 2000. Par la création d’une gamme d’outils et de services innovants destinés à améliorer et inspirer une expérience interactive entre l’art et le public, ce partenariat a permis à la Tate de « définir un nouveau standard de l’interprétation dans les lieux d’art moderne et contemporain ».

Tate Modern a ainsi été la première galerie à offrir des visites numériques mobiles, outil qui a remporté un BAFTA pour l’innovation technique et un prix de l’excellence aux Museum & Heritage Award. L’initiative Bloomberg Connect, lancée à la Tate Modern en Septembre 2013, a vu l’introduction du bar à dessin numérique, dans lequel les visiteurs de tous âges ont depuis créé plus de 150 000 dessins – une moyenne de près de 250 chaque jour – inspiré par les œuvres de la collection de la Tate; et le lancement de Tate Shots, une série hebdomadaire de courts métrages produits par la Tate qui ont généré plus de 6,5 millions de vues, et a permis à la richesse du contenu artistique de la tate d’être disponible non seulement aux publics de Londres, mais également à tout amateur d’art autour du globe.

Depuis plusieurs années, Bloomberg Philanthropies soutient les institutions culturelles dans leur besoin de s’adapter aux dernières tendances en matière de technologie, en finançant d’abord le développement des audio-guides dès 1999, puis les premières applications mobiles, les galeries immersives, des outils de géolocalisation. Ces expériences numériques personnalisées permettent aux visiteurs de se connecter avec les arts de manière nouvelle.

Via l’initiative Bloomberg Connect, (Article du Clic France: Bloomberg Philanthropies verse à nouveau 17 M$ à des musées du monde pour soutenir leurs initiatives numériques) Bloomberg Philanthropies a soutenu des projets de technologies innovantes dans de nombreuses institutions culturelles à travers le monde, y compris l’American Museum of Natural History, l’Art Institute of Chicago, le Cooper Hewitt Design Museum, le Musée juif, le Metropolitan Museum of Art, le Metropolitan Opera, le New York Botanical Garden, le Solomon R. Guggenheim Museum et le le Musée d’Art Moderne de New York, le San Francisco Museum of Modern Art, le Science Museum de Londres, le Gardens by the Bay à Singapour et la Tate Modern. Selon bloomberg, depuis sa création, Bloomberg Connects a atteint environ 15 millions de personnes et a transformé l’engagement et l’interprétation numérique dans le domaine des arts à travers le monde.

SOURCES: Tate (communiqué de presse), Bloomberg Philanthropies

Date de première publication: 05/10/2015 

Clic-separateur EVENEMENT CLIC

Le 8 & 9 octobre 2015 au Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, le ministère de la Culture et de la Communication, en partenariat avec la ville / eurométropole de Strasbourg et le Clic France, organise, à la suite des préconisations du rapport Collection 21, les premières journées professionnelles sur le thème « Numérique et lieux de diffusion de l’art contemporain ». 19 intervenants et 2 modérateurs sont confirmés. Découvrez le programme sur cette page.

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Agrandie de 60%, la Tate Modern de Londres promet en juin 2016 une version réinventée du musée

Avec Sensorium, la Tate veut stimuler les sens de ses visiteurs et leur offrir une nouvelle expérience immersive

Après le robot, la Tate mise sur l’expérience sonore et immersive pour son IK Prize 2015

La Tate annonce les finalistes 2015 de son Prix IK de l’innovation numérique

La Tate invite la communauté Minecraft à réinterpréter ses chefs d’oeuvres

Bloomberg Philanthropies, mécène numérique de la nouvelle galerie de l’information du Science Museum de Londres

Bloomberg Philanthropies verse à nouveau 17 M$ à des musées du monde pour soutenir leurs initiatives numériques

Du 13 au 17 août, le projet After Dark permet de visiter la tate la nuit via un robot

Cet automne, la tate propose deux nouveaux spectacles en direct et en ligne dans le cadre du BMW Tate Live

La Tate publie en ligne gratuitement 245 heures d’archives sonores issues du magazine Arts Audio

Laisser un commentaire