Nager avec les raies manta, les poissons argentés et la baleine bleue, c’est désormais possible au Musée d’Histoire naturelle de Los Angeles. Le temps d’une exposition inédite, intitulé « The Blu », le musée propose de mars à juin 2017 une expérience en réalité virtuelle afin d’entreprendre un voyage sous-marin inédit dans les recoins les plus mystérieux de l’océan.

theblu_1

Alors que dans l’imaginaire collectif les musées d’histoire naturelle sont considérés comme vieux et poussiéreux, le Musée d’Histoire naturelle de Los Angeles (NHM) donne un souffle nouveau aux institutions ! Du 6 mars au 18 juin 2017, le NHM propose une expédition immersive de 6 minutes en réalité virtuelle au cœur de l’océan.

Durant l’expérience, les visiteurs peuvent explorer un navire échoué au fond de l’eau et marcher sur un récif corallien grouillant de poissons argentés, au sein duquel ils peuvent interagir avec les anémones de mer et les méduses. Le voyage se termine par une plongée plus profonde encore, dans les tréfonds marins, où le public se retrouve nez à nez avec un squelette de baleine et les poissons luminescents ancestraux du bas-fonds de l’océan.

Lori Bettison-Vargas, directrice et présidente du musée, a déclaré: “Nous voulions combiner la curiosité et l’émerveillement de la réalité virtuelle avec l’authenticité de l’environnement du musée”.

Bande-annonce du voyage sous-marin en VR:

Une expérience immersive sur HTC Vive

Il s’agit d’une expérience interactive, au cours de laquelle les visiteurs peuvent toucher et manipuler de nombreux êtres vivants. Les anémones, par exemple, s’animent lorsqu’elles sont sondées par le pointeur virtuel exploité par le visiteur. On peut aller jusqu’à la baleine bleue et regarder dans son œil géant, ou se frotter contre un poisson qui passe. 

Pour ceux qui n’ont jamais eu l’opportunité de faire de la plongée sous-marine, l’expérience est selon le museum « assez proche ce ce que l’on pourrait ressentir réellement ».

nhmla blu salle unspecified-1024x682

Le musée s’est associé à Wevr, un développeur de réalité virtuelle basé à Venise, en Californie, dont le travail a été présenté aux festivals Sundance 2017 et Tribeca 2017.

Utilisant des casques HTC Vive VR, le projet a été réalisé par Jake Rowell, qui a travaillé précédemment sur des jeux vidéo tels que Call of Duty: Ghosts et des films d’animations tels que Shark Tale, et fait preuve d’une « prouesse technique et d’une richesse dans les détails, sans pareil ».

L’installation de TheBlu au NHM est pensée de manière créative ce qui permet d’accentuer le pouvoir immersif de l’expérience. Une salle d’attente a été créée pour l’occasion. Cet espace est baigné de lumière bleue atmosphérique et dispose d’un mur de projections subaquatiques. En résulte un environnement qui contextualise l’expérience et prépare le public. Après quelques minutes d’attente dans cette salle, le public peut entrer dans un nouvel endroit, poser les lunettes sur ses yeux et démarrer l’expérience.

Jusqu’à présent la directrice du musée, Lori Bettison-Vargas, se réjouit de la réussite du projet, qu’elle décrit comme un « programme pilote ».

theblue2

Toucher un public plus large

L’objectif de cette démarche ? Aller chercher un public qui d’ordinaire ne serait pas venu au Musée d’Histoire naturelle de Los Angeles, notamment le jeune public. Le NHM utilise la technologie de réalité virtuelle comme un moyen de séduire davantage de personnes.

Jennifer Morgan, responsable de projet senior et développeuse d’exposition au musée  a déclaré: «Je pense vraiment que cette expérience fera appel à un public plus jeune».

Selon Jennifer Morgan, le public ne se limite pas aux adeptes des nouvelles technologies, bien au contraire: de nombreux curieux, adultes comme enfants ont été séduit par l’expérience.

« C’est la première fois qu’ils faisaient une expérience de la sorte et ils semblaient tous ravis », a-t-elle déclaré.

Les résultats de cette expérience et de cette nouvelle forme d’activité dans un museum sont attendus avec impatience. D’autant que le prix de ce voyage (10$, en plus des 12$ du prix d’entrée au musée) n’est pas négligeable.

Sources : NHM, Huffington Post, Hollywood Reporter

Photos: NMHLA, Wevr

Mise en ligne le 02/06/2017

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

.Après Cannes, le film en réalité virtuelle «chair et sable» sera présenté dans des musées du monde

.Dans le cadre de sa nouvelle exposition, le Yorkshire Museum propose de visiter un camp Viking en réalité virtuelle

.Le Musée d’Histoire Naturelle de Londres prépare une visite en réalité virtuelle avec David Attenborough

.Née au Québec, l’exposition en réalité virtuelle « La Bibliothèque la nuit » s’installe à Paris, à la BNF

.Le New Museum et Rhizome lancent une application pour permettre au public d’explorer des oeuvres d’art en réalité virtuelle