La BNF met en ligne un nouvel affichage des documents sur les pages de sa plateforme Gallica

Le 5 octobre 2020, la BNF a annoncé que sa bibliothèque numérique Gallica se dotait d’une nouvelle page de visualisation des documents. 5 ans après sa dernière refonte, cette version de la plateforme propose une nouvelle organisation des outils et des fonctionnalités de rebonds enrichies. En ligne depuis 1997, Galica s’enrichit chaque semaine de milliers de nouveautés et offre aujourd’hui accès à plus de 7.6 millions de documents librement accessibles en ligne.

Dans un article publié sur la plateforme, l’équipe de Gallica présente dans le détail la nouvelle organisation et les nouvelles fonctionnalités des pages.

A gauche : principales informations et rebonds

La navigation dans ce nouveau visualiseur débute par la gauche : une barre latérale rassemble les principales informations et rebonds liés au document. Il est possible d’afficher ou de masquer cette barre latérale en cliquant sur la petite poignée grise.

Intégré à cette barre latérale, le bloc « Synthèse » fournit les premières informations :
– le type de document (image, livre, manuscrit, enregistrement sonore, etc.)
– la taille du document, ce qui inclut la dimension du plus grand côté (hauteur ou largeur) et le nombre de pages ou de vues, calculé à partir de la taille du fichier numérique
– la bibliothèque ou collection d’origine du document
– le lieu évoqué par le document, lorsque celui-ci a été géolocalisé dans Gallicarte.

Un clic sur l’icône « Lieu évoqué » entraîne l’ouverture d’une fenêtre modale permettant de visualiser l’emplacement du document sur la carte. Le bouton « Préciser la localisation » offre la possibilité de modifier cette information en accédant à L’Arpenteur, outil participatif de géolocalisation des documents.

Dans le cas de la presse écrite, le bloc « Synthèse » est précédé d’un autre bloc intitulé « Parution par date », qui permet de passer rapidement d’un numéro à un autre, sans revenir à la page des résultats.

Le bloc « En savoir plus » reprend quant à lui les principales informations sur le document (titre, auteur, date d’édition, etc.). Il remplace le pictogramme « Informations détaillées » qui figurait dans l’ancien visualiseur de documents.

 Le bloc « Légendes et tables des matières » permet, comme son nom l’indique, d’accéder directement aux différents chapitres du document.  Ce bloc apparaît donc uniquement pour les documents concernés par un tel découpage. Il se substitue au pictogramme « Légendes/Table des matières » de l’ancien visualiseur.

De même, le pictogramme « Texte et image » présent sur cette ancienne page est remplacé par le bloc « Version texte (OCR) », qui permet toujours d’afficher les documents concernés en mode texte.

Des « recommandations » vers d’autres contenus Gallica

Grande nouveauté de ce visualiseur, le bloc « A découvrir » propose désormais des rebonds vers des documents similaires, identifiés par auteur, sujet ou encore fonds d’origine.

En bas : modes d’affichage et navigation

Une nouvelle barre d’outils figure désormais en bas de l’écran. Elle rassemble les fonctionnalités liées à l’affichage et à la navigation et reprend les pictogrammes déjà présents dans l’ancien visualiseur de documents.

Le premier pictogramme figurant sur la gauche de cette barre d’outils permet d’accéder au mode zoom, qui peut aussi être ouvert par un double-clic sur le document.

En haut : zoom

L’accès au mode zoom entraîne l’apparition d’une nouvelle barre d’outils en haut du visualiseur. Là encore, celui-ci reprend les principales fonctionnalités déjà disponibles dans l’ancienne version : retour à la taille initiale, réduction ou augmentation du zoom, rotation horaire ou antihoraire, affichage plein écran, sélection et sortie du mode zoom.

A droite : autres fonctionnalités

Une nouvelle barre latérale droite rassemble enfin plusieurs outils qui, dans l’ancien visualiseur, se situaient sur la gauche de l’écran : recherche dans le document, partage et envoi par courriel, téléchargement et impression, marque-page, achat d’une reproduction, signalement d’une anomalie et aide à la navigation.

Des informations détaillées sur les pictogrammes et raccourcis-clavierle mode texte et l’OCRle téléchargement et le partage de documents sont également disponibles dans la rubrique « Aide et foire aux questions ».

SOURCE: BNF / Gallica

PHOTOS: BNF / Gallica (site web)

La BNF est membre du Clic France

Date de première publication: 07/10/2020

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Avec une édition du « roman de la Momie » de Théophile Gautier, Gallica franchit le cap des 6 millions de documents en ligne

Dans le cadre de «2020, année de la BD», la BnF lance un nouvel outil de création numérique : BDnF – La fabrique à BD

Engagée dans le partage et la valorisation de ses collections, la BnF change sa politique d’accès à ses images

La bibliothèque numérique enrichie France – Brésil rejoint la collection « Patrimoines partagés » de la BnF

La BNF organise son 3ème hackaton et un week-end pour explorer le numérique

Laisser un commentaire