La Bourse Allemande, nouveau mécène du musée Städel de Frankfort pendant au moins 4 années !

Le 21 janvier 2021, le Musée Städel et la Deutsche Börse ont annoncé leur partenariat, initialement signé pour une période de quatre ans. La principale bourse d’Allemagne apportera au musée « un financement annuel considérable » pour l’accompagner dans ses développement et l’amélioration de l’accueil physique des visiteurs et de leur expérience réelle ou numérique. Une telle association durable entre une institution muséale et une place de marché est une première mondiale.

« La réussite du Städel Museum en tant que fondation civique a toujours été l’histoire de son généreux financement par des partenaires exceptionnels. Le fait que Deutsche Börse ait maintenant décidé d’accompagner le Städel dans un partenariat aux dimensions exceptionnelles pour une période de quatre ans est un signal fort de leur reconnaissance de notre travail ainsi qu’un signal important pour Francfort et la région Rhin-Main. Je suis personnellement d’autant plus ravi de cet arrangement dans le contexte du désir de longue date de notre musée de s’associer à Deutsche Börse » déclare Philipp Demandt, directeur du Städel Museum.

  • La fondation muséale la plus ancienne d’Allemagne

Depuis plus de deux cents ans, le Musée Städel – la fondation de musée la plus ancienne et la plus connue d’Allemagne – est « synonyme de travail muséal de haute qualité et de l’accompagnement fiable de partenaires exceptionnels ».

La variété de la collection Städel offre un aperçu pratiquement complet de sept cents ans d’art européen – du début du XIVe siècle, de la Renaissance et du baroque au modernisme classique et à l’art contemporain. Outre la préservation et l’expansion continue de la collection, le musée se concentre principalement sur la recherche scientifique sur ses collections ainsi que sur le développement d’expositions temporaires « qui attirent l’attention du monde entier ».

Le Städel est également connu pour ses activités innovantes de communication autour de l’art, qui « combinent des technologies numériques de pointe avec des normes académiques et éducatives élevées ».

  • Le nouveau soutien « considérable » de la Bourse Allemande

Ce travail muséal est rendu possible par l’engagement de nombreux partenaires mécènes qui viennent compléter les financements publics, régionaux et nationaux.

À partir de 2021, le Städel aura donc un nouveau partenaire important. La Deutsche Börse apportera au musée « un financement annuel considérable », dont le montant n’a pas encore été révélé.

« Les deux nouveaux partenaires partagent une conscience de la qualité, un dévouement à l’innovation et une approche progressive. Dans leurs territoires respectifs, chacun apporte une contribution substantielle au développement culturel et économique de la métropole Rhin-Main – et bien au-delà » annonce le communiqué de presse.

« Ce partenariat nous tient à cœur », déclare Theodor Weimer, directeur général de la Deutsche Börse. « Le Städel est un musée de classe mondiale et représente une large implication civique. C’est notre honneur et notre obligation particulière de soutenir le travail exceptionnel de cette importante fondation civique ».

  • Education et événements spéciaux

Au cours de la période de financement apportés par ce nouveau partenariat, le Städel Museum développera des programmes d’éducation artistique mais également des formats d’événements proposés notamment aux membres du personnel, aux clients et aux partenaires commerciaux de Deutsche Börse, ainsi qu’un accès spécial à la collection ainsi qu’aux expositions du musée.

Pour l’année 2021, le Städel prépare l’exposition « Self. Déterminé: le peintre Ottilie W. Roederstein » (19 mai – 5 septembre 2021) ainsi que la grande exposition internationale « Becoming Rembrandt: Creativity and Competition à Amsterdam, ca. 1630–1655 » (6 octobre 2021 – 30 janvier 2022).

  • L’innovation au Städel Museum

Le Städel Museum de Francfort est l’un des plus innovants d’Allemagne.

. Pendant le confinement, le musée diffuse de nombreux contenus et services spéciaux sur son site web et ses réseaux sociaux.

. Lancée en 2020, la série de podcasts FINDING VAN GOGH (en allemand et anglais) – le premier podcast à être publié par le Städel Museum – retrace l’histoire mouvementée d’une peinture « portrait du Dr Gachet » pour aller au fond de la question: « où est le chef-d’œuvre maintenant ? »

. En août 2020, le musée a été l’une des premières institutions allemandes à se lancer dans l’Open Content, avec la publication numérique en CCO de plus de 20 000 reproductions d’œuvres de sa collection. (Article Clic France: Le Stadel Museum diffuse les images de plus de 22 000 oeuvres en Open Content)

. Le musée a lancé en 2017 le projet Time Machine qui permet aux visiteurs d’explorer en VR le Städel Museum durant les années 1816, 1833 et 1878, et dé découvrir les présentations respectives de la collection et des œuvres exposées à l’époque.

. Depuis novembre 2016, le musée propose un premier MOOC en 5 modules

. Depuis 2015, le musée aide ses visiteurs à préparer leur visite des grandes expositions temporaires avec son application mobile Digitorial. Un outil unique déjà utilisé pour 12 expositions, de Monet à Van Gogh, en passant par Vasarely.

SOURCE: Städel Museum

PHOTOS: Städel Museum, wikimedia commons

Date de première publication: 22/01/2021

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le Stadel Museum diffuse les images de plus de 22 000 oeuvres en Open Content

DOSSIER / Tour du monde des financements privés de projets d’établissements muséaux et culturels 

Avec l’aide de mécènes, le Louisiana Art & Science Museum lance une visite virtuelle de l’ensemble de ses espaces

Le musée des Beaux-Arts de Pau lance un vaste projet de numérisation et diffusion libre de ses œuvres, avec le soutien d’un mécène bancaire

Avec le soutien d’un mécène, la National Gallery of Australia ouvre une galerie et un studio dédiés à l’éducation

La Bibliothèque nationale de France bénéficie d’un mécénat exceptionnel de Dai Nippon Printing Co en faveur de la numérisation du patrimoine du site Richelieu

Laisser un commentaire