La Bourse de Commerce, lieu permanent d’exposition de la collection Pinault à Paris

Partager :

L’inauguration en juin 2020 de la Bourse de commerce, l’ambitieux centre d’art contemporain de François Pinault devait être l’un des événements culturels de l’année en France. Avec la crise du covid-19, l’ouverture a été repoussée au 23 janvier 2021, puis finalement au 22 mai 2021.

Après Venise, le milliardaire breton a enfin trouvé le lieu idoine pour présenter en France de manière permanente son immense collection: l’ancienne halle rénovée par l’architecte japonais Tadao Ando, entre le Forum des Halles et le Louvre.

Équipé de sept galeries et d’un auditorium pour la création sonore et vidéo expérimentale, la Bourse de commerce présentera certaines des 5 000 œuvres de la collection de Pinault, qui comprend des artistes comme Cy Twombly, Cindy Sherman, Jeff Koons et Damien Hirst.

« À la faveur de l’installation d’un nouveau site de présentation de ma collection à la Bourse de Commerce, au cœur même de Paris, une nouvelle étape est franchie dans la mise en œuvre de mon projet culturel : partager ma passion pour l’art de mon temps avec le plus grand nombre. » François Pinault.

  • La Bourse de Commerce – Pinault Collection

La Bourse de Commerce est un nouveau site de présentation de la collection Pinault, à Paris. Dédiée à l’art contemporain vu au travers du prisme de la collection, elle présentera des accrochages thématiques et des expositions monographiques, mais aussi des productions nouvelles, des commandes, des cartes blanches et des projets in situ.

Ouverte à tous les publics et à toutes les disciplines artistiques, la Bourse de Commerce offrira également des programmes pédagogiques, des conférences et rencontres, des projections et concerts, des performances.

« En hommage à la mémoire de la ville, gravée dans les murs de la Bourse de Commerce, j’ai créé un nouvel espace qui s’emboîte à l’intérieur de l’existant pour revitaliser l’ensemble du volume qui sera dédié à l’art contemporain. L’architecture comme trait d’union entre le passé, le présent et le futur. » Tadao Ando.

  • Le projet architectural
Images de synthèse d’une salle d’exposition en double hauteur. Les fenêtres intérieures et extérieures des salles d’exposition peuvent être ouvertes ou occultées en fonction des projets d’exposition.

Le projet architectural de la Bourse de Commerce consacre à la programmation et à l’accueil du public le plus d’espace possible, les bureaux, espaces techniques ou de réserves étant réduits au minimum, et presque entièrement localisés à l’extérieur du site.

Il propose ainsi environ 3 000 m2 d’espaces d’expositions, aux surfaces variées (modules de 100 à 600 m2), utilisables de manière autonome ou combinée pour pouvoir, le cas échéant, accueillir des projets nécessitant un déploiement de grande ampleur. Les volumes allant de l’intime au monumental, sont pensés pour accueillir le plus justement possible des oeuvres de techniques et de formats divers, de la photographie aux grandes installations en passant par la peinture, la sculpture ou la vidéo.

Les espaces d’exposition sont complétés par un auditorium de 300 places, susceptible d’accueillir dans les meilleures conditions conférences, colloques, projections, concerts…, ainsi qu’un vaste foyer, et une « boîte noire » propice à la présentation d’installations vidéos, de performances et de formes expérimentales.

Un soin particulier, assorti du nécessaire pragmatisme qu’imposent les contraintes d’un bâtiment historique, est apporté aux conditions de climat et de lumière, tant artificielle que naturelle, aux aspects techniques des installations (charge au sol, accès, monte-charges…) ainsi qu’à la dimension de lisibilité, de continuité et de confort du parcours du visiteur.

« L’état d’esprit qui préside au projet architectural et muséographique est celui d’un dialogue serein, bienveillant et non autoritaire avec le contexte historique et patrimonial, avec les oeuvres et avec le public ». Martin Bethenod, directeur général délégué, Pinault Collection.

Maquette de la Bourse de Commerce montrant l’emboîtement dans l’atrium du cylindre conçu par Tadao Ando.

  • La Collection Pinault

Le projet culturel de François Pinault se déploie, depuis 2006, selon un triple principe.

Celui, d’une part, d’un réseau de musées permanents, installés à Venise : le Palazzo Grassi, complété en 2013 de son auditorium, le Teatrino, et la Pointe de la Douane, tous trois conçus ou réhabilités par Tadao Ando.

Celui, d’autre part, d’un programme d’expositions hors les murs, en partenariat avec de nombreuses institutions en France et à l’étranger, qui permet de confronter les oeuvres de la collection à des contextes et à des publics renouvelés.

Celui, enfin, du développement d’initiatives en faveur du soutien à la création et de l’histoire de l’art, comme la résidence d’artistes de Lens ou le prix Pierre Daix.

« Avec la Bourse de Commerce, à Paris, la Collection Pinault change ainsi d’échelle. Elle renforce son réseau de sites culturels permanents, tout en préservant l’identité de chacune de ses composantes. La Bourse de Commerce occupera une place centrale dans ce dispositif original, en entretenant avec le Palazzo Grassi, la Pointe de la Douane et le Teatrino des relations de collaboration, de complémentarité et de synergie ». Martin Bethenod, directeur général délégué, Pinault Collection.

Lieu: Paris, France

Architecte: Tadao Ando

Espace total: près de 3 000 m²

Site web du lieu

https://fr.wikipedia.org/wiki/Collection_Pinault

SOURCES: Source: Pinault Collection, site web, DP

PHOTOS: Pinault Collection, site web

PHOTO du carousel: image extraite de la page facebook

La Collection Pinault est membre du CLIC France 

Date de première publication: 10/10/2019 

 

Partager :

Laisser un commentaire