La British Library reçoit 9.5 millions de £ de la Loterie Nationale pour sauver les « sons de la nation »

Le 20 mai 2015, la British Library a annoncé qu’elle avait reçu un financement de  9,568,900 de £ de la part du fond patrimoine de la Loterie Nationale britannique (Heritage Lottery Fund) pour sauver les sons de la nation, les numériser et les mettre à disposition de tout le monde.

Les archives sonores de la BL (c) British Library
Les archives sonores de la BL (c) British Library

Ce financement permettra à la British Library de numériser et rendre disponibles 500.000 enregistrements sonores rares, uniques et en danger issus de ses propres archives et d’autres collections du pays. Ce programme ambitieux se déroulera pendant 5 ans (2017-2022).

Le soutien de l’Heritage Lottery Fund (HLF) répond à un « appel urgent pour sauver les sons de l’histoire britannique avant qu’ils ne soient perdus à jamais ». Les archivistes sonores estiment en effet qu’il nous reste 15 ans pour numériser les enregistrements sonores historiques avant que l’équipement nécessaire pour la lecture de certains formats ne puissent plus être utilisé, et alors même que certains formats tels que des cylindres de cire et les disques d’acétate se désagrègent progressivement.

Roly Keating, directeur de la British Library, s’est félicité: « Nous sommes extrêmement reconnaissants à l’Heritage Lottery Fund de répondre à la nécessité urgente de préserver ces enregistrements précieux. Nous connaissons l’ampleur du défi à relever, mais le partenariat annoncé aujourd’hui est un vote fantastique de confiance dans ce projet. Nous sommes impatients de travailler avec nos partenaires à travers le Royaume-Uni pour sauver cette partie importante de notre patrimoine commun, le rendre accessible à tous en ligne pour la recherche, la connaissance et l’inspiration. »

Stuart Hobley, directeur de l’Heritage Lottery Fund de Londres, a déclaré: « Les enregistrements historiques ont la qualité unique de pouvoir ramener dans le présent les événements, les sons et les voix de notre passé. Des dialectes régionaux aux sons des animaux disparus, le soutien du Lottery Fund fera en sorte que l’expertise numérique la plus en pointe sera utilisée pour sauver quelques-uns des enregistrements sonores les plus vulnérables et les plus rares du Royaume-Uni qui seraient autrement condamnés au silence. »

Un ambitieux programme de sauvegarde

Les 9,5 millions de £ vont permettre à la British Library de:

  • numériser et publier en ligne jusqu’à 500.000 sons rares et uniques de sa propre collection et d’autres collections du Royaume-Uni qui sont les plus à risque, y compris des documents dans des dialectes et des accents locaux, des histoires orales et des spectacles musicaux inédits, des pièces de théâtre, et également des sons d’animaux en voie de disparition
  • travailler avec les institutions partenaires pour développer un réseau national de conservation via dix centres régionaux d’archives qui seront chargés de numériser, préserver et partager le patrimoine audio unique qui se trouve dans leur région
  • élaborer et conduire un programme de sensibilisation à destination des écoles et des communautés afin de célébrer le patrimoine sonore du Royaume-Uni, et de sensibiliser à la préservation de ce trésor et des archives à travers le pays
Cylindre Edison des archives sonores de la  British Library, contenant l'enregistrement de langue autochtone (c) British Library
Cylindre Edison des archives sonores de la British Library, contenant l’enregistrement de langue autochtone (c) British Library

Selon un récent rapport sur les collections sonores du Royaume-Uni détenues par la BL, plus d’1 million de supports sonores sur des dizaines de formats différents risquent d’être perdue s’ils ne sont conservées numériquement dans les 15 prochaines années. Ces enregistrements historiques incluent notamment les cris de requins captés dans les eaux entourant les îles Shetland (détenus le Centre pour la conservation de la faune, Université de Cumbria), une collection de sons conservés dans les archives de la Cathédrale de Canterbury couvrant plus de 50 années de cérémonies, chorales ainsi que des spectacles d’opéra et autres enregistrements de spectacles, dont beaucoup sont uniques.

Les archives sonores de la British Library comprennent également:

  • Des écrivains célèbres lisant leurs propres œuvres
  • Les émissions de radio qui remonte aux années 1930, y compris Radio Luxembourg et les stations d’avant-guerre comme Radio Lyons et Radio Normandie
  • De nombreux sons de la faune et de la nature britanniques
  • Un corpus important d’archives sonores témoignant de l’argot, les dialectes et accents de toutes les classes sociales et de toutes les zones régionales du Royaume-Uni, depuis 1950 (Enquête sur les dialectes anglais et BBC Voices)
  • Des spectacles inédit, comédies musicales et pièces de théâtre, et des enregistrements complets de productions théâtrales remontant à 40 ans
  • De nombreuses interviews de britanniques célèbres ou inconnus.

Pour plus d’informations sur le programme de préservation des archives sonores de la British Library : www.bl.uk/save-our-sounds #SaveOurSounds

Le programme Répertoire des sons du Royaume-Uni a été lancé en Janvier 2015 pour collecter des sons à travers le Royaume-Uni. Plus d’1 million de documents sonores ont déjà été identifiés, et la collecte reste ouverte jusqu’au 31 mai 2015. http://www.bl.uk/projects/uk-sound-directory. Le « Répertoire final » sera rendu public en Juin 2015, et fournira le plus grande panorama sonore du patrimoine britannique.

SOURCE: British Library

Date de première publication: 05/06/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

La British Library lance une collection en ligne de plus de 280 témoignages de survivants de l’Holocauste

Avec le Qatar, la British Library lance une bibliothèque numérique dédiée à l’histoire des pays du Golfe et de l’islam

La Tate publie en ligne gratuitement 245 heures d’archives sonores issues du magazine Arts Audio

Romantisme, gothique, éducation, partenariats TV … la British Library utilise le web pour rajeunir la litterature

La British Library met en ligne le manuscrit original, illustré et intégral d’Alice au Pays des Merveilles

Laisser un commentaire