Covid-19 / Le British Museum observe un doublement de ses visiteurs en ligne alors que le monde entre en confinement global

Le 20 mars 2020, le British Museum a annoncé que le nombre de visiteurs sur son site web avait doublé au cours des deux dernières semaines et demie, lorsque les crises de coronavirus ont commencé à s’accélérer et que les musées du monde entier ont dû fermer. 

 

View this post on Instagram

 

The British Museum will close temporarily from 18 March 2020. Director Hartwig Fischer would like to share this message. For more information, please see the link in our bio. Future exhibition plans will be reviewed once we reopen. Refunds will be offered if exhibitions are cancelled, but we ask you to kindly consider your purchase as a donation to the Museum. For more information, please email tickets@britishmuseum.org and for refund requests please call +44(0)2073238181. The Museum remains accessible through our digital channels, and we will continue to share the collection, as well as our research and programmes with you as fully as possible while we are closed. We look forward to welcoming our visitors back to the Museum as soon as we can. Thank you for your continued support – stay well.

A post shared by British Museum (@britishmuseum) on

Pour la période du 1er mars au 18 mars 2020, 978 548 utilisateurs ont visité le site britishmuseum.org, contre 472 890 au cours de la même période l’année dernière.

La majorité de cette augmentation s’est produite au cours des 7 derniers jours, précise le British Museum.

Hartwig Fischer, directeur du British Museum, a déclaré: « La culture réconforte en période de troubles, elle nous unit et nous fait comprendre ce que signifie être humain. Alors que le monde est aux prises avec la crise actuelle, je suis heureux que tant de personnes viennent sur le site Web et les collections en ligne du British Museum. Notre collection témoigne de la capacité de l’humanité à survivre et à prospérer dans des temps précaires. Le Musée travaille dur pour apporter encore plus d’histoires et de contenu au public du pays et du monde entier dans les prochains jours et semaines. »

L’Italie, premier pays visiteur virtuel

Le premier pays en termes de visiteurs en ligne en mars 2020 est l’Italie, il était le quatrième en janvier et le cinquième en février 2020. Les visites de ce pays ont plus que décuplé: de 16 672 pendant tout le mois de février à 203 250 jusqu’à présent en mars. Cette période coïncide avec les mesures plus strictes prises par l’Italie pour rester à la maison afin de lutter contre la pandémie.

Les visites virtuelles recherchées

Dans le contexte de confinement général, le contenu en ligne et les visites virtuelles du Musée ont également connu une forte hausse.

. Les «visites virtuelles» sont ce mois-ci le deuxième terme le plus recherché sur le site Web du British Museum. Il ne figurait pas dans le top 10 auparavant.

D’autres recherches dans le top 10 incluent certains des trésors les plus célèbres du British Museum tels que la pierre de Rosette et les échecs de Lewis.

La section «Collection» du site Web, qui contient des articles et des histoires sur les faits saillants de la collection de 8 millions d’objets du Musée, est l’espace le plus visité.

Le 10 mars, le site web a généré 2 707 utilisateurs en une journée. Le 13 mars, ce chiffre atteint 116 895 utilisateurs.

Le site observe également un trafic plus élevé que la normale pour toutes les histoires à thème – comme les animaux de la collection et Désir, amour et identité.

Forte croissance des ressources éducatives

La section du site Web consacrée aux ressources pour les écoles et les familles connaît également une augmentation du trafic, qui a doublé.

Le Musée propose une large gamme de ressources téléchargeables pour les élèves sur des sujets issus de l’ensemble du programme et de toutes les étapes clés. https://www.britishmuseum.org/learn
Ressources numériques valorisées
Sur une page dédiée, le musée recense l’essentiel de ses ressources numériques.

« Le Musée reste accessible via nos canaux numériques. Nous mettrons à jour et ajouterons à cela, pendant la période de fermeture, pour permettre aux visiteurs de rester en contact avec nous. »

Le site Web comprend une variété de contenus très variés, y compris des informations sur:

. les Galeries : découvrez la collection dans chacune de nos galeries et faites une visite virtuelle des galeries Estampes et dessins et Océanie.

. La collection:  Collection en ligne permet aux visiteurs de rechercher en ligne plus de quatre millions d’images d’objets et de découvrir les faits saillants et les histoires de la collection.

. Ressources scolaires : du stade de la petite enfance au lycée, ces contenus couvrent tous les domaines du programme.

Le musée continue à partager sa collection et ses contenus sur les réseaux sociaux.

Instagram

Twitter

Facebook

YouTube.

Les coulisses du musée se révèlent avec les podcasts téléchargeables du Musée.

Les galeries du Musée peuvent être explorées via Google Street View. Google Arts and Culture propose également des expositions et des histoires en ligne, y compris un projet sur le monde maya.

Cette croissance de la consommation numérique du British Museum ne fait que démarrer. Le musée a déclaré avoir vu une augmentation de 20% du nombre de sessions sur le site Web cette semaine (du lundi au jeudi) par rapport à la même période la semaine dernière.

SOURCES: British Museum

PHOTOS: British Museum

Date de première publication: 22/03/2020

Covid-19 / Tour de France des initiatives musées & monuments dans un contexte de confinement (21/03/2020)

Covid-19 / Le Met Museum de NYC annonce des programmes en ligne améliorés et des initiatives sur les réseaux sociaux

Covid-19 / La Fondazione Prada étend son programme culturel et ses contenus sur tous ses réseaux numériques

Covid-19 / Faute de visiteurs réels, éloignés par le virus, les musées chinois diffusent leurs expositions en ligne

Laisser un commentaire