British Museum: premier musée du monde à proposer une visite live sur l’application Periscope

Quelques jours après l’arrivée de l’application Periscope sur Android, le British Museum a utilisé cette plateforme pour proposer une visite en direct de sa dernière exposition. Une première mondiale pour un musée ou une institution culturelle.

british museum defining-beauty-entrance_624x351

Le British Museum a décidé de tester l’application Periscope pour diffuser la culture à une plus large échelle.

Comme l’explique Chris Michaels, directeur numérique et édition du British Museum: « En tant que musée du monde pour le monde, nous cherchons toujours à expérimenter de nouvelles manières de partager nos expositions avec le monde, à la fois les publics qui peuvent nous rendre visite, et les publics qui ne peuvent pas. La technologie mobile et les médias sociaux offre une incroyable manière de le faire, et Periscope est une nouvelle innovation brillante. L’immédiateté et l’intimité de cette technique de diffusion en direct peut ainsi aider à apporter la merveille de la sculpture grecque à un nouveau public. »

british museum periscope image 3

Le 28 mai 2015, le British Museum a donc proposé une visite guidée et en direct de son exposition «Defining beaty : the body in ancient Greek art». L’historien anglais Dan Snow en a été le guide.

Le présentateur de l’émission en direct a ainsi déclaré: « Ceci est une excellente occasion d’aller dans les coulisses au British Museum et de partager cette expérience avec un public mondial. Le British Museum est lui-même met à la pointe de la technologie en utilisant Periscope et ainsi diffuser en direct cette visite pour une portée potentielle de plusieurs millions de personnes. »

Une production légère

british museum periscope dan snow

La session de visite live de 30 minutes a été proposée le 28 Mai à 18h30. En utilisant l’application Periscope, l’historien et journaliste Dan Snow, accompagné du conservateur Ian Jenkins, a proposé une visite exclusive de l’exposition de 30 minutes après sa fermeture. Les « téléspectateurs » ont pu poser des questions en direct tout au long du parcours via twitter et l’application, et l’émission a été suivie par une session de questions/réponses avec le conservateur. Le programme a été relayé sur le fil Twitter du britishmuseum via #DefiningBeauty, avec une série de contenu exclusif.

british museum twitter promo

Bande annonce de l’exposition:

Le programme a été filmé en format panoramique 16/9 afin d’adapter le cadre aux contenus de l’exposition. « L’exposition a été conçue pour mettre ces incroyables sculptures en conversation les unes avec les autres, donc nous avons décidé que le paysage était le meilleur moyen de capturer cette approche ». La captation vidéo s’est faite sur la caméra HD d’un smartphone. « Nous avons personnalisé l’objectif en ajoutant un grand angle au téléphone. Nous avons accroché le smartphone à un support Lanparte qui amortit le mouvement de la caméra. Pour capturer l’audio, le musée a utilisé un micro sans fil cravate Sennheiser. Pour la session Q & A, l’équipe de production a utilisé un micro sur perche pour capturer la conversation entre Dan et Ian ».

Pour les mobinautes qui n’ont pas eu la chance d’assister à cette première en directe, le Periscope Tour a été disponible pendant 24 heures sur la plateforme et est dorénavant diffusé sur la page Facebook et la chaîne Youtube du British Museum.

La visite diffusée en différée sur YouTube: 

Polémique et incertitudes

Periscope, application qui propose la diffusion en direct de captations vidéo à un public mondial, est sortie en mars 2015 et a déjà été téléchargée des millions de fois. Twitter avait racheté la startup à l’origine de cet outil en janvier 2015 pour un montant d’environ 100 millions de dollars, afin de répliquer au lancement d’une plateforme concurrente, Meerkat.

Initialement lancée sur les terminaux Apple, Periscope vient d’arriver sur les appareils équipés de l’OS de Google Android. L’appli Periscope peut ainsi toucher les smartphones IOS et Android, soit près de 90% du marché mondial.

Periscope image

Periscope permet aux utilisateurs de diffuser en direct tout contenu vidéo produit par la caméra de leur smartphone ou tablette et incite tout ceux qui regardent le programme à laisser des commentaires et à partager le lien vers la vidéo via leur compte Twitter.

Les organisateurs Evènements notamment sportifs et les producteurs de cinéma ont violemment réagi au lancement de ce service et au développement des applications de live-streaming qui bouleversent les habitudes de consommation des médias et suscitent des craintes quant au respect des droits d’auteur. L’utilisation de l’outil est même dorénavant interdite pendant les matchs de la NHL (ligue américaine de hockey).

En adoptant cette nouvelle forme de partage de contenus, la culture et les musées pourraient susciter les mêmes réactions et craintes de la part des ayant droit.

SOURCES: British Museum, Periscope, engadget.com, idboox.com,

Date de première publication: 29/05/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le British Museum partenaire de l’application mobile du film « Night at the Museum: secret de la tombe »

Le public peut maintenant imprimer chez lui en 3D et gratuitement des oeuvres de la collection du British Museum

Deux expositions majeures du British Museum sur les grands écrans américains

Le British Museum sera bientôt reconstruit en version numérique et par le public dans Minecraft

Le British Museum lance une plate-forme archéologique de crowdsourcing

Laisser un commentaire