Campagne de dons réussie et nouvel appel à projets pour le Château de Fontainebleau

2 000 000 € récoltés en neuf mois ! La campagne d’appel aux dons lancée en avril 2018 pour la restauration de l’escalier en Fer-à-Cheval est un véritable succès. Objectif atteint pour un édifice qui sera intégralement restauré grâce aux dons de collectivités, d’entreprises et de particuliers, français et étrangers. En parallèle, le Château de Fontainebleau lance un appel à projets original pour la réhabilitation du quartier des Héronnières, ancienne Grande Ecurie du Roi.

Un succès inédit pour la campagne #UnGesteHistorique

Les 2 200 000 € nécessaires à la restauration du symbole de Fontainebleau ont donc été rassemblés, grâce au mécénat qui a pris la forme de dons de collectivités, d’entreprises et de particuliers, français et étrangers (1 071 000 €), de legs (679 000 €) et d’un mécénat de compétence (250 000 €), auxquels s’ajoutent 200 000 € apportés par la Fondation d’entreprise Total en partenariat avec la Fondation du Patrimoine dès 2014. Ce beau résultat a été annoncé le 18 janvier 2019 par le château.

Lancée le 12 avril 2018, cette levée de fonds a été organisée en partenariat avec la Fondation du patrimoine et la CCI de Seine-et-Marne. Charlotte Casiraghi, marraine de la campagne, a apporté à plusieurs reprises son image et son soutien à l’appel aux dons.

En 2018, des dispositifs originaux ont été créés pour mobiliser le plus largement possible de donateurs: bornes de dons sans contact, mobilisation sur les réseaux sociaux, soutien des commerçants de Fontainebleau, vente aux enchères de sculptures en chocolat, soirées, concert électro…

« Réaliser un geste historique et marquer ainsi l’Histoire, c’est la perspective que le château a souhaité offrir aux amoureux du patrimoine, qui pouvaient également parrainer une marche ou une sphère de l’édifice et graver leurs noms sur l’escalier virtuel » explique l’institution.

Une ferveur remarquable

Grâce à la solidarité et la mobilisation de nombreux mécènes, 100% des marches et des sphères de
l’escalier ont été adoptées.

Ce sont plus de 400 particuliers, collectivités, institutions et entreprises qui se sont donc mobilisés: 
. 29 entreprises
. Des collectivités mobilisées : Communauté d’agglomération du Pays de Fontainebleau, ville de Samois-sur-Seine, ville de Fontainebleau, SEM du Pays de Fontainebleau
. Des amis fidèles : Amis du château de Fontainebleau, Amis des Trinitaires
. Des commerçants investis dans la campagne
. Des chocolatiers inspirés et généreux
. Des grands mécènes
. Le groupe Facebook « Tu es de Fontainebleau si… »
. Les legs de Mmes Denise Buffeteau et Jacqueline Bory.

Les mécènes sont tous présents sur le site de la campagne.

L’escalier en Fer-à-Cheval : un chef d’œuvre architectural

Témoin des grandes heures de l’Histoire, l’escalier en Fer-à-Cheval a été construit à la demande de Louis XIII à partir de 1632. Il est attribué à l’architecte Jean Androuet du Cerceau. Objet de fascination, ce chef d’œuvre aux formes atypiques est une prouesse architecturale imitée dans toute l’Europe. À partir du règne de Louis XIV, l’escalier sert de décor grandiose pour accueillir les princesses venant se marier avec un fils de France. C’est le 20 avril 1814 que l’escalier en Fer-à-Cheval entre dans la légende en devenant le théâtre des fameux Adieux de Napoléon Ier à sa garde.

Les travaux ont été scindés en trois phases. La première phase débutera en avril 2019 et s’attachera à restaurer le pavillon central de l’escalier et les ornements sculptés. La deuxième phase, prévue d’octobre 2019 à juin 2020, permettra de lancer les travaux de la terrasse, de la balustrade supérieure et de la galerie située en dessous de l’édifice. La troisième et dernière phase achèvera cette spectaculaire rénovation en rendant aux deux volées de marches leur éclat d’origine.

L’escalier sera donc entièrement restauré en deux ans. Le château donne rendez-vous au printemps 2021 pour redécouvrir son symbole dans toute sa splendeur.

Appel à projets pour la réhabilitation du quartier des Héronnières, ancienne Grande Écurie du Roi

Le 5 décembre 2018, l’Établissement public du château de Fontainebleau a lancé un appel à projets pour la réhabilitation du quartier des Héronnières, qui constitue une des plus importantes dépendances du château. Il est constitué de 11 corps de bâtiment formant un quadrilatère et entourant un bâtiment central. La surface bâtie totale est de 12851 m2 (SHON). Cet appel à projets est élargi aux parcelles attenantes, l’ensemble totalisant ainsi une surface de près de 8 ha.

La Grande Écurie du Roi

Construit sous le règne de Louis XV par les architectes Jacques V et Ange-Jacques Gabriel, il formait primitivement la Grande Écurie du Roi. Inclus dans le périmètre d’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981 et classé au titre des monuments historiques depuis 2008, le site des Héronnières dispose d’une place privilégiée au sein du domaine de Fontainebleau. Il jouxte plusieurs éléments de grande valeur patrimoniale : le Grand Parterre, le parc, la forêt domaniale ou encore la route des Cascades, qui offre l’une des plus belles vues sur le château.

Suite à un appel à idées lancé en septembre 2016, l’Établissement public lance un appel à projets afin de mobiliser des opérateurs, privés ou publics.

Le lancement de cet appel à projets a pour but de faire émerger des solutions innovantes pour valoriser le quartier des Héronnières. Qu’ils émanent d’investisseurs et d’opérateurs privés ou publics, les projets devront contribuer à la mise en valeur et au rayonnement de ce patrimoine d’exception appartenant à l’Etat. Ils devront également respecter les ambitions du château de Fontainebleau, l’un des plus visités en France et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, au coeur d’un espace naturel remarquable. Ces projets devront respecter les cadres réglementaires s’appliquant au site et à son environnement immédiat, mais également contribuer à la mise en valeur et au rayonnement de ce patrimoine exceptionnel qui reste propriété de l’État.

Comme l’explique l’institution: « le quartier des Héronnières doit, à cette occasion, retrouver la place qui lui revient non seulement au sein du domaine national, mais également à l’échelle du territoire bellifontain ».

« Véritable projet urbain, la réhabilitation du quartier des Héronnières constitue un levier d’attractivité pour le territoire bellifontain et une réelle opportunité pour le développement du château de Fontainebleau. Une approche globale du site, comprenant à la fois l’ensemble classé Monuments historiques et les parcelles avoisinantes, a été rendue possible grâce une collaboration exemplaire entre le château, les collectivités, le ministère de la Culture, le ministère des Armées et l’Office national des forêts » explique Jean-François Hebert, président du château de Fontainebleau.

L’appel à projets

L’appel à projets se fera en deux temps :
– Un appel à candidatures
– Un appel d’offres.

Pour participer, les candidats devront se présenter en groupements, dont la constitution est libre, et déposer un dossier de candidature avant le 5 mars 2019. Un comité de suivi ad hoc sélectionnera les trois ou quatre meilleurs candidats fin avril, lesquels seront invités à remettre une offre. Les candidatures seront analysées selon les capacités professionnelles, techniques et financières des groupements.

LES HÉRONNIÈRES (domaine national de Fontainebleau):
– 2 hectares
– 11 bâtiments
– 13 000 m2 de surfaces utiles
– 10 000 m2 de toitures
– Classé en totalité au titre des monuments historiques en 2008
– Montant des travaux de conservation : 25 M€ HT.

Le dossier de candidature est téléchargeable sur la plateforme des achats de l’Etat à l’adresse www.marches-publics.gouv.fr, en indiquant la référence : « F_M52_2018 AAPC Héronnières et proche environnement ». Le dossier de candidature doit comprendre : une lettre de candidature et un dossier de présentation (présentation du groupement et note d’intention d’une dizaine de pages maximum).

Un appel à idées lancé en 2016

Cet appel à projets fait suite à un appel à idées, lancé en septembre 2016, qui avait pour ambition
de faire émerger des manifestations d’intérêt. A partir de la douzaine d’idées présentées, 5 axes de
développement pour les Héronnières ont été retenus par le château de Fontainebleau en raison
de leur compatibilité avec son propre développement et celui du territoire bellifontain : l’hôtellerie
haut de gamme, la culture, l’enseignement, les activités sportives liées à la forêt, avec l’équitation
en point central, et le champ social.

Schéma directeur: le château prépare son avenir

La restauration de l’escalier et  la réhabilitation du quartier des Héronnières s’inscrivent totalement dans le plan de développement du château, découlant de son schéma directeur (115M€ sur 12 ans) lancé par le ministère de la Culture en 2015.

Le ministère de la Culture a doté le château de Fontainebleau, en janvier 2015, d‘un plan pluriannuel d’investissement de 115 M€, soit près de 10 M€ par an sur 12 ans. Ce schéma directeur est scindé en 3 phases de 4 années chacune. Il doit permettre au château d’accomplir pleinement ses deux missions: préserver, conserver et mettre en valeur un patrimoine exceptionnel pour le transmettre aux générations futures, et l’ouvrir au plus grand nombre.

A l’horizon 2026, Fontainebleau a pour ambition d’accueillir 700.000 visites, contre 500.000 aujourd’hui.

SOURCE: Château de Fontainebleau

Photos: Château de Fontainebleau

Date de première publication: 22/01/2019

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

Le Château de Fontainebleau fait appel aux dons du public pour restaurer son iconique escalier en Fer-à-cheval

Depuis le 28 juin 2018, le château de Fontainebleau est le premier lieu français présent sur la plateforme « musée numérique » de Baidu

. I.d.Gourcuff (Château de Fontainebleau) et B.d.s.Moreira (Histovery): « L’idée est de proposer une visite augmentée du musée chinois »

. A. Koering, chargée du programme 360 Géo, ARTE: « La visite de Fontainebleau préfigure l’expérience immersive de la future série Artstories »

Le serious game franchit les grilles du Château de Fontainebleau

Laisser un commentaire