En Chine, à Shenzen, un nouveau musée des sciences révolutionnaire ouvre ses portes

Le 6 Février 2018, à Shenzhen, un nouveau musée des sciences a vu le jour. Il sera prochainement rejoint par un second musée des sciences, installé à Suzhou. Révolutionnaires par leur architecture et leur médiation immersive, ces deux lieux de culture scientifique prouvent l’intérêt majeur des institutions publiques chinoises pour la promotion de la culture des sciences.

« Albert Einstein a déclaré que l’imagination est plus importante que la connaissance parce que la connaissance va amener quelqu’un de A à B mais l’imagination les emmènera partout ».

S’appuyant sur cette prédiction, le premier espace d’expérience immersive de Chine, le Skyland Future Science & Technology Museum a ouvert ses portes le 6 février 2018, pour « capter l’imagination des enfants curieux ».

Première expérience immersive au Skyland Future Science & Technology Museum de Shenzhen

« En explorant la science avec l’art et en présentant l’art avec science, Skyland Future Science & Technology Museum vise à être le meilleur endroit dans le monde pour les adolescents de Chine pour apprécier et comprendre la science et l’art », annoncent les porteurs du projet.

Skyland, Musée des sciences et de la technologie, et premier espace immersif sur la science, a ouvert dans le quartier le plus central de la mégapole de Shenzhen, Futian, le 6 Février 2018. Il est installé au 7e étage d’un des bâtiments du bâtiment du CEEC (China International Consumer Electronics Exhibition and Exchange Center).

 

Skyland Science & Technology Museum est créé par Shenzhen SEG-Skyland Technology Co., Ltd. ou SEG-Skyland et s’appuie largement sur les nouvelles technologies numériques telles que l’intelligence artificielle, la réalité augmentée et la réalité virtuelle.

Le nouveau musée met l’accent sur l’exploration scientifique, l’histoire et les pratiques de la science spatiale, des humanités sociales et de l’esthétique artistique. En outre, « en tant que premier point de repère dans l’espace interactif scientifique en Chine, le Skyland Future Science & Technology Museum offrira aux adolescents de Chine une expérience d’immersion à la fois scientifique et artistique ».

Le musée des sciences et de l’innovation émergentes couvre une superficie de deux mille mètres carrés et comprend deux espaces thématiques: Hello Universe et Fancy Lab. Dans les espaces thématiques, des dizaines de projets d’expériences utilisent les technologies de pointe pour montrer aux adolescents « la beauté de la collision entre la technologie de pointe et l’art vivant, dans le processus de création ».

Un représentant de SEG-Skyland a précisé lors d’une conférence de presse. « Skyland Future Science & Technology Museum s’engage à satisfaire la curiosité des jeunes visiteurs en utilisant la technologie. Ils pourront y trouver la beauté de la science et de l’art et transformer leurs idées fantastiques en réalité mais également construire leur propre monde et futur ».

Shenzhen SEG-Skyland Technology Co., Ltd. (SEG-Skyland) est une entreprise innovante, filiale de SEG Group, orientée vers l’industrie de l’innovation technologique et de la créativité culturelle.

Les initiateurs du projet s’appuient sur le rapport du 19ème Congrès national du parti Communiste Chinois qui place « l’innovation au cœur de la stratégie de développement du pays ».

« Les adolescents sont l’espoir du nouvel âge. La maîtrise de la technologie scientifique et de l’art par les jeunes détermine la créativité d’une région, le pouvoir d’une société et la compétitivité d’un pays. Le Skyland Future Science & Technology Museum croit que la science et l’art font partie de la culture et compte ainsi offrir un espace ouvert à tous pour réfléchir et discuter des futurs rôles de la science et de l’art. »

Le nouveau musée des sciences et technologies de Suzhou 

Le cabinet d’architecture Perkins + Will vient de révéler le projet architectural du nouveau musée des sciences et technologies de Suzhou, qui ouvrira à environ 100 kilomètres au nord-ouest de Shanghai.

Le musée deviendra la pièce maîtresse d’un nouveau quartier culturel à Shishan Park, situé dans la ville de Suzhou, surnommée la Venise de l’Est de la Chine. Le musée se trouve au pied de la montagne Lion et à côté du lac Shishan, 2 éléments qui ont fortement inspiré Perkins + Will. Le musée comprendra 600 000 pieds carrés d’espace, dont une salle d’exposition industrielle de 66 700 pi2, dans laquelle des expositions mettront en valeur le rôle du développement industriel.

« Notre projet reconnaît l’importance de Suzhou dans l’histoire commerciale de la Chine et souligne son rôle à la pointe de l’émergence de la Chine en tant que leader technologique et innovateur. Le musée s’inspire également de l’environnement naturel qui l’entoure », déclare Ralph Johnson, directeur du design mondial de Perkins + Will.

La forme de ruban du musée émerge de la base de la montagne du Lion et se tord vers le haut avant qu’il se retourne sur lui-même sur le bord du lac Shishan. Plusieurs îles Eco artificielles, en forme de larmes, plantées, viendront ponctuer le lac. Ces îles serviront de système de filtration et seront reliées par une passerelle au musée.

suzhou science technology museum perkins 2

Les visiteurs pourront arriver au musée de plusieurs manières. Ceux qui arriveront en métro seront guidés dans le musée par une rampe peu profonde à la promenade circulaire qui entoure le parc. Ceux qui viendront en voiture ou en bus entreront à travers une place officielle avec des piscines réfléchissantes et un espace surnommé la « Cour de la découverte ».

En entrant dans le musée, les visiteurs seront accueillis par un atrium de trois étages adjacent à une cour remplie d’eau qui comprendra plusieurs petites îles plantées destinées à refléter les îles du lac Shishan.

Sciences et environnement

Chaque niveau du musée a accès à la lumière naturelle. Le troisième niveau du musée comprendra «Lion Mountain Terrace», qui s’étendra jusqu’aux îles et offrira une vue imprenable sur la montagne du Lion.

La peau en treillis métallique tridimensionnelle du musée qui passe de l’opaque au transparent contrôlera la lumière du jour et l’impact solaire pour protéger les expositions sensibles.

Une «forêt donnant la vie», déployée à l’extérieur du musée, fournira un tampon de filtration de l’air à la ville et un lieu unique pour les expositions extérieures. Le petit archipel de jardins filtrant l’eau améliorera la qualité de l’eau du lac Shishan, afin d’offrir un habitat sain à la faune. Des allées piétonnières publiques guideront les visiteurs pour explorer la purification de l’eau, la gestion des eaux pluviales et la vie durable.

Ce n’est pas la première réalisation scientifique et muséale de Perkins + Will en Chine puisque le cabinet a déjà conçu le Shanghai Natural History Museum, qui a ouvert en 2015 et reçu de nombreuses récompenses internationales.

Le musée de Suzhou vise à attirer des visiteurs de toute la Chine et au-delà, en « célébrant l’histoire et en inspirant une nouvelle génération par l’apprentissage scientifique et l’exploration ». Le Science & Technology Museum espère créer « une expérience d’harmonie infinie entre la nature, la technologie et la vie urbaine pour façonner, influencer et enrichir la vie des gens ».

SOURCES: digitaljournal.com, Perkins + Will

Date de première publication: 

Photos: Skyland, Perkins + Will

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

Laisser un commentaire