Pour son expo d’été consacrée à la Cité Interdite, le Grimaldi Forum propose une animation numérique interactive mettant en valeur les porcelaines impériales

En 2001, le Grimaldi Forum à Monaco honorait « la Chine du Premier Empereur » à travers une exposition mémorable… Eté 2017, place à la dernière dynastie impériale chinoise, les Qing (1644 – 1911), pour célébrer ses fastes, ses goûts et sa grandeur avec l’exposition « La cité interdite à Monaco, vie de cour des empereurs et des impératrices de Chine » qui se déroule du 14 juillet 2017 au 10 septembre 2017. Pour l’occasion, une animation numérique interactive, ludo-pédagogique a été imaginée autour des collections impériales de porcelaine de Chine. Et une visite live en chinois a été organisée sur Weibo le jour du vernissage officiel.

516-visuelwbesit

La Cité Interdite s’expose avec plus de 250 objets et oeuvres au Forum Grimaldi de Monaco à travers ses différents Arts : pinceaux, musique, porcelaine, etc. Conçu comme une visite au gré des salles du Palais jusqu’aux jardins de la Cité interdite, le parcours chemine à travers les lieux emblématiques de la cité-palais (temple du Ciel, salle du trône, temple bouddhique, temple des ancêtres, pavillon de thé) plongeant le public dans un voyage au cœur de l’Histoire d’une civilisation pluri-millénaire.

La scénographie de l’exposition aborde ce ce voyage dans l’histoire et le patrimoine chinois de manière moderne et didactique grâce, notamment, à la présence de deux maquettes monumentales de temples (prêtées par le China Red Sandalwood Museum de Pékin), d’archives audiovisuelles inédites et d’une visite immersive en 3D au cœur du Palais de la Cité Interdite (film de 20 minutes projeté sur un grand écran).

L’art de la porcelaine chinoise sur une table interactive

Chaque année, le Grimaldi Forum Monaco s’attache à proposer une animation numérique interactive dans le cadre de ses grandes expositions estivales, afin de faire vivre à ses visiteurs une expérience inédite complète. Après le succès des dispositifs « My Touch Gallery » à l’occasion de l’exposition « De Chagall à Malévitch, la révolution des avant-gardes » (été 2015), l’atelier participatif « 7 Reece Mews Experience » en parallèle de l’exposition « Francis Bacon, Monaco et la culture française » (été 2016), (Lire l’article du CLIC France: L’exposition Bacon du Grimaldi Forum collecte les photos de ses visiteurs pour une oeuvre numérique, immersive et collective) une animation ludo-pédagogique a été imaginée autour des collections impériales de porcelaine pour l’exposition.

Une des salles de l’exposition est consacrée à la porcelaine chinoise et plus particulièrement celle des dynasties Song (960-1279) et Qing (1644-1911) présentant 18 objets. Le cabinet des antiques, précédant le cabinet de porcelaines, reflète la volonté des empereurs de la dynastie des Qing de conserver et promouvoir l’héritage culturel chinois (culte du passé, civilisation de la mémoire), en conservant les objets du passé tout en en produisant de nouveaux sur les mêmes modèles. De cette tradition est né le scénario présenté permettant de faire le lien entre passé et modernité.

unnamed (12)

Dans la salle dédiée à la porcelaine, au cœur du parcours de l’exposition, est proposée une animation ludo-pédagogique sur table interactive, qui s’appuie sur ces trésors de porcelaine afin d’établir un lien entre le passé et le présent à travers un scénario narratif inédit.

Un scénario narratif captivant, plongeant les visiteurs dans l’histoire

« Tang Ying, surintendant de l’empereur Qianlong, à l’honorable tache de superviser la création des porcelaines avant de les inventorier dans un grand rouleau impérial. » explique le Grimaldi Forum.

Ce dernier, que les visiteurs aperçoivent sur une grand table interactive, les invite à créer sur la table géante leur propre objet en porcelaine afin de continuer à développer la collection de l’empereur. Garant des traditions et protecteurs des arts, l’empereur apprécie des modèles anciens tout en s’inspirant d’un renouveau des styles.

GFM-Fleurdepapier-Photos-02

Le but peut donc s’inspirer des modèles anciens tout en les remettant au goût du jour. Vase, bol ou verseur, de diverses formes, motifs et couleurs sont  proposés aux visiteurs afin qu’ils composent leur propre porcelaine tout en étant guidés pas à pas par le surintendant de l’empereur. Car si le dispositif reste ludique, le scénario est basé sur un contenu scientifique rigoureux afin que chaque élément soit historiquement réaliste.

Sur la table, les visiteurs sont guidés par les instructions du surintendant qui sert d’entremetteur entre le passé et la modernité. Les visiteurs peuvent ainsi choisir de réinventer bols, verseurs, tasses, théières et autres objets de porcelaine.

GFM-Fleurdepapier-Application-04

Le scénario est ludique et sert à interagir avec le public, mais il a surtout été pensé pour respecter les traditions de l’art de la porcelaine chinoise et transmettre aux publics ses spécificités.

Reconstitution, personnalisation et interaction

La modélisation 3D des différentes porcelaines chinoises a été conçue de manière scientifique et très minutieuse afin de réaliser des modèles historiques réalistes et élégants.

505-Capture-d’écran-2017-07-13-à-16.54.39

À la fin de l’expérience, les visiteurs peuvent choisir de recevoir par mail les porcelaines qu’ils ont réalisés en 3D pendant l’exposition. Chaque semaine, une des créations réalisées par le public est choisie pour être élue « plus belle réalisation de la semaine ».

sfc

Pour être fidèle au scénario historique, un site internet ressemblant à un rouleau d’antiquité, répertorie les créations des visiteurs auxquelles tout le monde peut avoir accès.

Ce dispositif a été imaginé et développé par la société Fleur de papier, une agence spécialisée en création audiovisuelle et multimédia. Une semaine seulement après le lancement de l’exposition et de ces initiatives, plus d’une centaines de créations réalisées par les visiteurs ont été enregistrées.

Comme l’explique le Grimaldi Forum: « le dispositif s’inscrit de manière très qualitative au sein de l’exposition et plus particulièrement du cabinet de porcelaine, lui permettant de s’intégrer comme un élément à part entière du parcours scénographique. »

Le Grimaldi Forum met le cap sur la Chine ! 

sqf

Le jeudi 13 juillet 2017, veille de l’ouverture au public de l’exposition « La cité interdite à Monaco », une visite live en chinois par le co-commissaire a été proposée sur la plateforme Weibo, en avant-première de l’exposition, quelques heures avant son inauguration par le Prince Albert. Au bout de trois jours, près de 40 000 visionnages de la vidéo de visite étaient recensés.

Le Grimaldi Forum a ouvert un compte weibo et wechat en juin 2017 afin d’accompagner l’exposition de l’été mais également sa future exposition sur les « Princes et princesses de Monaco » qui aura lieu de septembre à décembre 2018 au sein même de la Cité Interdite.

Sources: Grimaldi Forum, Fleur de Papier

Mise en ligne le 19/07/17

Le Grimaldi Forum et Fleur de Papier sont membres du CLIC France

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

L’exposition Bacon du Grimaldi Forum collecte les photos de ses visiteurs pour une oeuvre numérique, immersive et collective

Pour son exposition d’art russe, le Grimaldi Forum propose aux visiteurs de composer et partager leur accrochage numérique

Le vase qui parle s’installe à Toulouse et se dévoile en live twitt le temps d’une soirée

Le Petit Palais de Paris: premier musée non-chinois à proposer une visite live sur les réseaux sociaux chinois

British Museum: premier musée du monde à proposer une visite live sur l’application Periscope

Laisser un commentaire