Le Cleveland Museum of Art choisit l’Open Access pour la diffusion en ligne des reproductions de plus de 30 000 œuvres d’art de sa collection

Le 23 janvier 2019, le Cleveland Museum of Art (CMA) a annoncé qu’il adoptait l’Open Access pour rendre les images numériques haute résolution et les données de ses collections librement accessibles via Internet. Le libre accès signifie que le public a désormais la possibilité de partager, remixer et réutiliser à des fins commerciales, académiques et non commerciales les images de plus de 30 000 œuvres d’art de la collection du CMA qui sont entrées dans le domaine public.

Des informations supplémentaires sur plus de 61 000 œuvres d’art, appartenant au domaine public ou soumises à des droits d’auteur ou à d’autres restrictions, sont également rendues disponibles.

« Le programme Open Access du Cleveland Museum of Art permet à notre mission « au service de tous, pour toujours» d’entrer dans l’ère numérique » a déclaré William Griswold, directeur du CMA« Avec le libre accès, le musée rend sa collection d’œuvres d’art de toutes les époques et de toutes les parties du monde plus accessible et plus pertinente pour le public. En tant que chef de file mondial parmi les musées, le CMA s’est engagée à assurer la transparence et l’accès universel, et nous prévoyons que d’autres institutions à travers le monde entreprendront des initiatives similaires afin de toucher de nouveaux publics et d’aider à donner vie à l’art pour tous.”

Le programme Open Access du CMA annoncé le 23 janvier 2019 est particulièrement complet avec des images haute résolution aux formats JPG et TIF, ainsi qu’une interface de programmation d’application (API) entièrement opérationnelle accessible à l’adresse http: //openaccess-api.clevelandart. org.

Parmi les caractéristiques importantes de l’offre d’accès ouvert du CMA, on trouve des métadonnées riches comprenant l’inclusion de textes écrits, l’historique des expositions, les citations bibliographiques, les numéros de catalogue raisonné et des informations sur la provenance de chaque œuvre. Les données de collection aux formats de fichier CSV et JSON sont accessibles via un référentiel GitHub à l’adresse https://github.com/ClevelandMuseumArt/openaccess.

Jane Alexander, directrice générale de l’information numérique, a expliqué: « Le programme Open Access du Cleveland Museum of Art s’appuie sur sa réputation pour des projets numériques innovants, notamment la galerie ARTLENS. Grâce à sa collection de classe mondiale et à son équipe talentueuse, nous sommes en mesure de lancer un ensemble d’outils robuste et utilisable qui inspirera les artistes, les développeurs créatifs et les communautés et les incitera à exploiter notre ensemble de données complet et en enrichissement constant. »

Le Directeur général de Creative Commons, Ryan Merkley, a déclaré: « Creative Commons Search Beta, l’outil de recherche et de réutilisation en ligne ouvert qui permet aux contenus de qualité supérieure de Commons de faire surface de manière transparente et accessible, comprend désormais 30 000 images CMA, sous désignation CC0. Le but de Creative Commons est d’aider les institutions et les individus à partager légalement leurs connaissances et leur créativité afin de créer un monde plus équitable, accessible et innovant. »


Un nouvel outil de valorisation de sa collection

Parallèlement à cette initiative Open Content, le musée lance sa nouvelle plateforme de collection en ligne afin de permettre aux particuliers, aux universitaires, aux étudiants et aux visiteurs virtuels d’avoir facilement accès à une mine d’informations sur l’art.

Cette base de données comprend jusqu’à 35 champs de métadonnées avec un texte descriptif, « ce qui crée davantage de possibilités pour les relations sémantiques, les interprétations contextuelles et les traductions liées aux œuvres d’art de la collection ».

De plus, le site Web du musée permettra aux visiteurs de choisir la vue qui leur convient le mieux, que ce soit en mode texte ou en mode image.

Le CMA a également ajouté une recherche avancée améliorée pour rendre la recherche d’œuvres d’art simple et intuitive. Cette fonctionnalité améliorée est optimisée par la solution de recherche cloud du service Azure de Microsoft. Elle permet aux utilisateurs d’effectuer des recherches dans des champs spécifiques, offrant ainsi aux historiens de l’art et aux passionnés l’occasion de plonger plus profondément dans la collection. Une recherche « élastique » récemment intégrée améliore la précision des résultats, notamment la possibilité de trier plus facilement. Enfin, une barre de recherche auto-complétée propose des recherches potentielles et suggère des orthographes correctes pour les noms d’artistes.

Kate D’Orazio, responsable marketing produit chez AI Platform, Microsoft, a déclaré: « L’une des valeurs fondamentales de Microsoft est de rendre le monde plus accessible. C’est pourquoi nous avons voulu permettre à davantage de personnes de voir et d’explorer l’art. Nous sommes ravis de faire partie de cette étape clé pour l’accès public à l’art et aux sciences humaines. Grâce aux nouvelles fonctionnalités d’IA dans Azure Search, le public peut explorer et comprendre la collection exceptionnelle du CMA mieux que jamais. »

Visibilité de la collection déjà renforcée

En plus de Creative Commons, Wikimedia, Internet Archive, Artstor et Artsy ont incorporé la collection des oeuvres entrées dans le domaines publics du CMA sur leurs sites Web, améliorant ainsi la visibilité des images de la collection dans le monde et dans plusieurs langues. Grace à l’interface de programmation d’application (API) du musée, ces sites seront mis à jour régulièrement avec le nouveau contenu publié par le CMA.

Parallèlement à sa nouvelle politique d’accès libre numérique, le CMA permet désormais aux visiteurs de reproduire (photo et vidéo) les œuvres d’art du musée qui sont dans le domaine public et qui sont exposées via un appareil de poche, à des fins commerciales et non commerciales, à condition de ne pas perturber les activités du musée ou l’accessibilité des visiteurs. Le CMA renonce aux droits sur les médias créés par les utilisateurs qui capturent des œuvres d’art appartenant au domaine public dans ses collections et encourage même le public à partager les œuvres qu’ils créent à partir de ses collections avec la norme Creative Commons, afin d’enrichir « les biens communs d’un patrimoine culturel partagé ».

Cette mise à jour de la politique de photographie dans le musée vient ainsi compléter la diffusion en Open Access des images et données sur les oeuvres du domaine public de la collection du CMA.

Rejoindre les pionniers de l’Open Access

Le CMA rejoint le Metropolitan Museum of Art (États-Unis), le Walters Art Museum (États-Unis), le Rijksmuseum (Pays-Bas), le Musée d’art moderne (États-Unis), le Cooper-Hewitt, Smithsonian Design Museum (États-Unis), le Statens Museum for Kunst (Danemark) et l’Art Institute of Chicago (États-Unis) et reconnait ainsi « leur travail fondamental sur le libre accès et l’utilisation de Creative Commons Zero pour partager des images et des données du domaine public avec le public ».

Lors du lancement, des organisations nationales et internationales de premier plan ont fourni des exemples pratiques des avantages de l’accès ouvert, amplifiant l’impact de l’initiative et dépassant le site Web du CMA. Les partenaires associés au lancement étaient American Greetings, Artstor, Artsy, l’Université Case Western Reserve, Creative Commons, Europeana, Hyland Software, Internet Archive, Microsoft Corp., Pandata et Wikimedia.

Plus d’informations sur cette initiative d’ouverture de la collection du CMA sur la page Open Access du musée, clevelandart.org/open-access, sur la stratégie et la politique du musée clevelandart.org/visit/visitor-information/museum-policies.

Pour explorer la collection en ligne du CMA, rechercher, étudier et télécharger des images en accès libre: www.clevelandart.org/art/collection/search .

À propos du Cleveland Museum of Art

Avec plus de 61 000 objets couvrant 6 000 ans de réalisations artistiques, le Cleveland Museum of Art est réputé pour la qualité et l’ampleur de sa collection. Gratuit pour tous, le Cleveland Museum of Art s’est fait connaitre dans le monde pour sa politique numérique audacieuse, et notamment l’installation d’un mur géant et d’un espace interactif permettant d’explorer et de jouer dans le musée, avec sa collection.

SOURCE: Cleveland Museum of Art (CP)

Photos: Cleveland Museum of Art

Date de première publication: 23/01/2019

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Les 2 premières éditions de l’Encyclopedia Britannica (1771 et 1773) maintenant disponibles en ligne gratuitement

Les fonds iconographiques et photographiques des musées de la ville de Paris bientôt en accès libre

Avec sa nouvelle API Collection, le Met Museum intensifie sa politique Open Content et consolide sa relation avec Google

Six mois après le lancement de sa politique Open Access, le Met Museum renforce sa visibilité sur Wikipedia et conclu un nouvel accord avec Google

Pour son exercice annuel clôt au 30 juin 2017, le Metropolitan Museum of Art de New York annonce 7 millions de visiteurs physiques et plus de 31 millions de visites web

Le Metropolitan Museum of Art offre plus de 140 000 images d’art en libre accès en ligne et téléchargeables sur le site archive.org

Lionel Maurel (S.I.Lex): « Le choix Open Access du Metropolitan Museum et les pathologies du domaine public »

Le Met diffuse en accès libre 375 000 reproductions des oeuvres de sa collection tombées dans le domaine public

Le Cleveland Museum of Art enrichit sa galerie et son application avec la réalité augmentée, la reconnaissance d’image et la capture de mouvement

Avec le iBeacon, le Cleveland Museum of Art enrichit son application mobile guide de visite ArtLens

Cleveland Museum of Art, grand gagnant des « Best of the Web awards » 2014

Laisser un commentaire