CLIC France – Atelier N°9 : compte rendu

Partager :

L’atelier N°9 du CLIC France était consacré le 25 mai 2010 au thème « iPhone et smartphones : premier bilan et perspectives pour les applications culturelles…».

p1130106

Accueillis par la Cité de l’Architecture, plus de 25 membres du Club sont venus écouter et dialoguer avec nos expert et professionnels :

. Guillaume Ducongé, Audiovisit

. Yann Hamet, RMN

. Bertrand Jonquois, Nemo Agency

. Maité Labat, Château de Versailles

. Valérie Maffiolo, Orange Lab

. Emmanuel Mahé, Orange La)

. Philippe Rivière, Cité de l’Architecture.


. Introduction par Pierre-Yves Lochon : « le marché et le potentiel de l’iPhone et des smartphpones dans un contexte culturel ».

atelier9-5

Voir la présentation en pdf

. Intervention RMN / Audiovisit

Yann Hamet et Guillaume Ducongé sont revenus sur les premières applications iPhone lancées pour les musées de la RMN. La RMN fut la première institution mondiale à lancer un application muséale permanente, en mars 2009 avec le Musée de Cluny. Depuis, 3 autres applications ont été lancées pour : le Château de Malmaison / Musée Bonaparte (gratuit /  8 juin 2010), Musée Chagall (gratuit / juin 2010) et Musée Fernand léger (gratuit / juin 2010).

Yann Hamet a révélé quelques résultats :

. 25 000 téléchargements en un an pour l’application Cluny, 25% en anglais dont 40% provenant des USA.

. 10% des visiteurs de Cluny et Chagall ont téléchargé l’application.

Parmi les projets de la RMN, le lancement d’une version enfants.

Sur le choix de la gratuité, la RMN estime que c’est un moyen de valoriser la visite, de fidéliser et d’aller chercher de nouveaux publics. Valérie Bex (galeries nationales du Grand Palais) a cependant annoncé le lancement d’une application payante pour la prochaine exposition majeure de la RMN,Monnet, à l’automne 2010. Pour Audiovisit, l’ave,ir ets aux applications mixtes avec une partie gratuite en teasing et des briques payantes. Une solution maintenant permise par Apple.

Guillaume Ducongé a précisé que les premières applications de la RMN ont demandé 5 semaines pour la production et la mise en ligne.

Les musées ont il la main en matière de réactualisation ?

Oui pour les contenus textes d’actualité  qui sont mis en ligne via le module web mobile de l’aplication

Non pour les contenus audios et vidéos qui doivent passer par une nouvelle mise en ligne et un agrément d’Apple.

Budget moyen de ces applications ? Selon audiovisit, les budgets de ces applications ont oscillé entre 5 et 7 000 euros.

Téléchargement in situ ?

Oui par wifi et 3G si le poids de ces applications ne dépassent pas 20 GO.

Audiovisit a par ailleurs lancé d’autres applications culturelles : Expo Ben au Moca (gratuit / mars 2010), expo Wim Delvoye au Musée Rodin (gratuit / mai 2010), Grand Palais (gratuit / oct 2009, en coproduction avec Sinapses Conseils), Jeu de Piste à Vincennes (gratuit /mai 2010), Biennale art contemporain de Lyon (2,99 euros).

. Intervention Le Louvre

L’application du Louvre a été lancée en novembre 2009 à l’occasion de l’ouverture de la boutique Apple dans le caroussel du Louvre.

atelier9-3

L’application a été produite en partenariat avec Apple. Le copyright ets partagé entre Le Louvre et la société américaine Mastery International Pictures.

En 6 mois, l’application a fait l’objet -selon Noémie Breen- de plus de 2 millions de téléchargements, dans les deux langues français et anglais.

Le Louvre réfléchit à des développements : enrichissement de l’application gratuite et peut être lancement d’une ou plusieurs applications payantes.

. Intervention Château de Versailles

Maité Labat (Château de Versailles) et Emmanuel Mahé (Orange Lab) sont revenus sur la première expérimentation iPhone à Versailles en 209 et sur l’application qui sera lancé prochainement. C’est le fruit d’un partenariat entre l’Etablissement public du Château de Versailles et Orange Lab.

Expérimentation

En octobre 2009, cette expérimentation in situ a permis de tester auprès de 200 visiteurs 2 types de services :

. visite virtuelle à distance (carte interactive avec vidéo, audio et diaporama photos)

. visite interactive des jardins avec géolocalisation et contenus embarqués (vidéo, commentaires audio, photos et musique).

atelier9-4 atelier9-6

Les résultats positifs et l’absence d’audioguides distribués et de conférenciers dans les jardins de Versailles ont conduit à pérenniser l’expérience et à lancer une application permanente.  cette application permanente sera payante : 1,99 euros et en deux langues, français et anglais.

cette application proposera les mêmes contenus que ceux de l’expérimentation complétés par de nouveaux services : réalité augmentée pour favoriser la géolocalisation et une connexion à la communauté de Versailles (facebook, twitter et flickr).  La géolocalisation sera assurée par la fonction gps de l’iPhone.

Voir la présentation en pdf

. Intervention Cité de l’Architecture

Philippe Riviere (Cité de l’Architecture et du patrimoine) et Valérie Maffiolo (Orange Lab) ont présenté expérimentation  iPhone qui sera lancé en septembre-octobre dans les rues de Paris.

Ce projet est le fruit d’un partenariat entre la CAPA et Orange Lab.

« Paris Comic Street » consistera a proposer une ballade interactive et « animée » dans les rues de Paris utilisant la géolocalisation, la réalité augmentée et proposant des contenus multimédia (images, vidéo et sons).

atelier9

Voir l’application « Street Museum » du Muséum of London.

Site blog de l’exposition

Orange Lab a également conclu un partenariat avec Le Louvre Lens et la BNF (pour son lab).

Applications multiplateformes

Plusieurs intervenants sont revenus sur le potentiel et les impacts financiers des applications multiplateformes.

Selon Audiovisit et nemo Agency, le marché français n’est pas encore mur pour justifier des applications multiplateformes. la France ets l’un des principaux marchés européens et mondiaux de l’iPhone avec plus de 2,4 millions d’utilisateurs.

atelier9-2

Pour les deux sociétés, les surcouts de développement d’applications sur le système d’exploitation Android de Google sont encore importants : près du double. Un chiffre qui pourrait diminuer avec le déploiement d’Android et la création d’outils techniques permettant des économies d’échelle entre les plateformes de développement.

Quel avenir pour l’iPad ?

Bertrand Jonquois a présenté l’iPad et une application créée par nemo pour une marque de luxe française. Pour Némo Agency, l’iPad pourrait impacter voire révolutionner la médiation culturelle de plusieurs manières: comme nouvel outil audioguide distribué dans les lieux culturels et comme instrument marketing à destination des utilisateurs / visiteurs.

Voir l’interview de Bertrand Jonquois

Partager :