Le Centre des monuments nationaux et la start-up Akken invitent « Le confident connecté » au château de Vincennes

Du 6 juin au 6 juillet 2019, le Centre des monuments nationaux et la start-up Akken invitent au château de Vincennes un « Confident Connecté ». Ce dispositif sonore et tactile prend la forme d’un accoudoir connecté installé dans une salle du donjon du château.

Ce nouvel outil de médiation permet au visiteur d’écouter des récits sonores relatifs à l’histoire du monument. Ce prototype, accessible aux visiteurs pendant un mois, a été développé dans le cadre de l’Incubateur du patrimoine par la start-up Akken qui fait partie de sa première promotion.

« Contemplation sonore »

La vocation du Confident Connecté est d’amener le visiteur à un moment de contemplation sonore, qui par autant d’évocations, d’ambiances, de témoignages ou d’interviews, découvre le contexte sensible d’une œuvre, d’un objet, d’une salle thématique ou d’un parcours d’exposition.

Doté de capteurs divers, le Confident Connecté est un dispositif sensible. Il permet au visiteur de déclencher et de générer un parcours sonore aléatoire. Ainsi, le visiteur s’installe et, du bout des doigts, se promène au gré d’une déambulation virtuelle lui permettant d’accéder au hors champs, à l’invisible.

La thématique générale : le donjon en tant que prison.

La visée de l’installation n’est pas didactique ; il ne s’agit pas d’interroger une parole scientifique, experte, mais bien d’une parole sensible, personnelle.

Anne-Line Drocourt, l’autrice et créatrice sonore, a souhaité rendre compte d’un regard personnel mis en relation avec les différentes connaissances du donjon de Vincennes, afin de développer l’imaginaire du visiteur. L’orientation des contenus sonores et la ligne éditoriale tend davantage vers l’anecdotique, la « petite histoire ».

Ainsi, les « motifs » abordés sont les suivants:

– le quotidien de la prison : donner à imaginer le rythme journalier, les conditions de la détention, les sons qu’on pouvait entendre, le paysage de Vincennes à travers le temps…

– les « pratiques » d’emprisonnement de l’époque : les lettres de cachet…, l’incarcération du Marquis de Sade, de Mirabeau

– une évocation du donjon lorsqu’il était une demeure royale, pour marquer un contrepoint au même lieu en tant que prison

– les graffitis et les fresques (notamment la question des strates, de la superposition de témoignages à travers les époques…).

La start-up Akken

Akken est une jeune société nantaise, créée en 2017, et fait partie de la première promotion de l’Incubateur du Patrimoine. Son métier est de concevoir et de réaliser des expériences de découvertes, à destination des lieux patrimoniaux, des musées, des destinations touristiques. Balades sonores en parapluies géolocalisés, dispositifs d’écoutes immobiles, podcasts de destination, sont autant de formats qu’Akken explore, à la recherche de la part invisible et sensible des lieux, et en détournant des objets du quotidien pour en faire de réels compagnons de visite.

Informations pratiques :

À partir du 6 juin 2019 dans le donjon du château de Vincennes.

L’expérience est en accès libre, gratuite (hors ticket d’entrée, dans la limite des horaires d’ouverture au public du château).

Durée de l’installation : 1 mois

Tous publics à partir de 10 ans

Durée de l’expérience : de 3 à 12 minutes

SOURCES: Akken, Centre des Monuments nationaux

Photos: Akken

Date de première publication: 07/06/2019

Le CMN est membre du CLIC France

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

Le Centre des monuments nationaux recrute la deuxième promotion de l’Incubateur du patrimoine jusqu’au 1er mai 2019

Le Centre des monuments nationaux présente la première promotion de l’Incubateur du patrimoine

Le Musée Die Neue Sammlung publie une application qui permet aux visiteurs d’écouter les sons de divers objets de sa collection design

Laisser un commentaire