Le CMN poursuit sa politique d’innovation numérique et d’accessibilité en expérimentant un dispositif robotique à la villa Kérylos

Depuis le 1er décembre 2017, le Centre des monuments nationaux et la société Awabot conduisent à la villa Kérylos de Beaulieu-sur-mer, une expérimentation de visite via un robot de téléprésence nommé BEAM, pilotable à distance. 

robotcmn5

Depuis le 1er décembre 2017, le CMN test un nouveau dispositif robotique, afin d’innover dans les méthodes d’accessibilité. Proposé dans un premier temps aux enfants hospitalisés à l’Institut d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique de Lyon, équipé d’une connexion Wi-Fi, ce dispositif pourra par la suite être mis à la disposition d’autres publics empêchés pendant toute la durée de l’expérimentation. Ce dispositif est pour le moment testé à la Villa Kérylos.

La volonté d’innover dans le domaine de l’accessibilité

Le Centre des monuments nationaux s’attache à adapter toujours plus son offre de visite aux différents publics, répondant ainsi aux missions du ministère de la Culture de « rendre accessibles au plus grand nombre » les monuments dont il a la gestion. Avec ce nouveau dispositif robotique, le CMN continue d’améliorer les conditions de découverte de lieux, parfois difficiles d’accès, pour les publics empêchés.

robotcmn1

En 2014, le Centre des monuments nationaux avait remporté le prix Patrimoine & Innovation(s) du CLIC France dans la catégorie «autres dispositifs» pour son robot Norio, qui permet aux visiteurs à mobilité réduite du château d’Oiron de découvrir, depuis le rez-de-chaussée, les salles situées à l’étage du monument.

En 2017, la mise en place du robot BEAM, grâce au partenariat avec la société Awabot, experte en solutions robotiques d’avant-garde, représente une nouvelle avancée dans l’accessibilité des monuments gérés par le CMN puisque le dispositif est pilotable depuis n’importe quel point de la planète disposant d’une connexion à Internet.

Une visite en téléprésence 

Prenant la forme d’un système de visioconférence sur base mobile, ce dispositif permet à un public n’ayant pas la possibilité de se déplacer de profiter d’une visite en téléprésence de la villa Kérylos, de manière autonome. Dirigeable dans tous les espaces de visite du rez-de-chaussée du monument, le robot BEAM est équipé de deux caméras, d’un écran, d’un microphone et d’un système audio. Le visiteur le pilote avec sa souris et son clavier d’ordinateur ou de manière tactile avec sa tablette. Il peut donc, à l’occasion de son voyage à distance, et grâce à une interface claire et simplifiée, interagir avec le public sur place puisqu’il peut voir, entendre, mais aussi être vu et entendu.

robotcmn2

Respectant les problématiques de conservation de la villa Kérylos, le robot BEAM est conçu pour évoluer de manière fluide et en toute sécurité pour son environnement ainsi que pour les publics présents sur place. Un agent du monument l’accompagne dans cette visite afin de répondre aux éventuels besoins rencontrés par la personne à distance, à ses questions, et de prévenir tout souci d’utilisation du dispositif.

robotcmn3

Proposé par Awabot pour les environnements tertiaires (entreprises, milieu scolaire, etc.), le robot BEAM est mis à l’essai à titre gracieux dans la villa Kérylos, et pour la première fois dans un monument historique, au bénéfice de jeunes patients hospitalisés à l’Institut d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique de Lyon. Le Centre des monuments nationaux envisage d’ouvrir cette expérimentation de six mois à d’autres types de publics empêchés qui seraient intéressés par le concept (public scolaire, étranger, du domaine du champ social ou tout simplement du grand public). Si l’opération est jugée fructueuse, le dispositif pourra se déployer au premier étage du monument, ainsi que dans d’autres lieux gérés par le CMN.

Des Robolutions au service du patrimoine

Dirigée par Jérémie Koessler, Directeur Général, Awabot se dédie à la robotique de service avec une approche optimiste, centrée sur l’interaction Homme-Robot. Le but de la société est d’accompagner les organisations dans leur Robolution.

awabot1

Awabot a sélectionné les robots de téléprésence mobile BEAM pour leurs qualités et performances supérieures aux autres solutions robotisées existantes, qu’elle distribue en Europe. Engagée dans une robotique résolument humaniste, l’entreprise a notamment à cœur d’instituer la téléprésence mobile en tant que moyen d’évasion virtuelle pour des publics empêchés, tels que des enfants hospitalisés.

À partir du mois de février, le public pourra s’inscrire à ces visites virtuelles via le site du musée.

Sources: CMN (Communiqué de presse) 

Le CMN est membre du CLIC France

Date de première publication: 20/12/2017

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

. Le Centre des Monuments Nationaux créé son incubateur de start-up

Le Louvre-Lens et Polytech Lille installent un robot pour visiter une exposition depuis l’hôpital

V. Chauvet (Ville d’Autun): « nous souhaitons évaluer le rôle du robot dans une visite et médiation à distance »

La ville d’Autun adopte un robot Beam pour faire visiter ses musées à distance

Avec Awabot et le Clic, des robots passent la nuit des musées … à la Cité des sciences, au Grand Palais et au Musée Gallo Romain de Lyon

. Sites internet, financement participatif, médiation numérique et projets pédagogiques : le CMN dévoile ses projets numériques 2016

. Le chatbot Ask Mona et le CMN proposent une visite augmentée de la Villa Savoye

. 1er Prix Patrimoine & Innovation(s): les 3 gagnants 2015

Laisser un commentaire