Le CNC créé un nouveau fonds doté de 2 millions d’euros afin d’aider la jeune création vidéo numérique

Le 20 octobre 2017, le Centre de la Cinématographie et de l’Image animée a ouvert un fonds dédié aux créations vidéos. Cette aide à la production de contenus vidéos bénéficie d’un premier budget de 2 millions d’euros. Ce fonds permet au CNC de se positionner comme « incubateur de talents dans le secteur de la production vidéo ». 

cnc

Lancé en 2007, le Fonds Nouveaux Médias est une aide sélective qui accompagne des œuvres audiovisuelles innovantes intégrant les spécificités des nouveaux écrans connectés dans leur démarche de création et de diffusion. Le dispositif s’envisage comme un laboratoire éditorial et économique, considérant que les nouveaux usages ouvrent un nouvel espace créatif et représentent de nouvelles opportunités de financement et de distribution. Il participe tant à la découverte de nouveaux talents qu’à la mutation numérique des secteurs du cinéma et de l’audiovisuel.

Relevant principalement des genres fiction, animation ou documentaire de création, les projets soutenus se caractérisent avant tout par leur diversité : ce sont des séries digitales, des narrations interactives, des applications, ou encore des films en réalité virtuelle. Linéaires ou interactifs, ces projets peuvent être développés uniquement pour le digital ou dans une dynamique transmédia (en articulation avec un programme antenne ou un long-métrage).

Le Fonds Nouveaux Médias investit chaque année 3M € dans une centaine de projets. Il est ouvert aux auteurs et aux producteurs, et peut intervenir sur toutes les phases de réalisation d’un projet (écriture, développement et production).

Cette politique de soutien à la création numérique vient de s’enrichir d’un nouveau Fonds d’aide aux créateurs vidéo sur Internet.

Un nouveau Fonds d’aide aux créateurs vidéo sur Internet (CNC Talent)

Créé en octobre 2017, ce fonds est le tout premier entièrement dédié à la jeune création vidéo numérique. Il concerne aussi bien les youtubeurs, les vidéos créateurs, mais également les plateformes de production.

« Ce fonds de 2 M€, permettra d’aider une centaine de projets par an. Il est important pour nous de soutenir ces nouvelles écritures qui fleurissent sur Internet, ses nouvelles esthétiques, ses nouveaux formats, ses nouveaux codes d’écriture et de réalisation… »  a indiqué Frédérique Bredin, présidente du CNC.

Mis en place en octobre 2017 et régi par les articles 441-1 à 441-27 du règlement général des aides financières (RGA) du Centre national du cinéma et de l’image animée (délibération n° 2017/CA/23), ce fonds d’aide aux créateurs vidéo sur Internet est dédié aux projets d’expression originale française en première diffusion gratuite sur Internet.

Le fonds comporte deux aides sélectives avant réalisation :

Ces aides seront attribuées sur avis d’une commission composée de 10 membres (créateurs, producteurs, entrepreneurs du web…).

La commission se réunira 5 fois par an.

cnc talent

Le calendrier

La date de dépôt des prochains dossiers est fixée entre le 2 et le 30 janvier 2018 au soir à 23h59. Il est prévu 1 dépôt tous les deux mois.

Toutes les demande d’aide s’effectuent en ligne via le formulaire (lien ci-dessous).

  • Pour l’aide à la création : 1 pitch vidéo (de 3mns), 1 devis et 1 plan de financement (modèles à charger en ligne) et 1 RIB ;
  • Pour l’aide aux chaines : 1 pitch vidéo (de 3mns), 1 devis (modèle à charger en ligne) , 1 plan de financement (modèle à charger en ligne), et stratégie digitale de la chaine (à compléter dans le formulaire) et RIB.

> accéder au formulaire de demande d’aide

Les projets de créations vidéos sponsorisées par des marques ne seront pas financées.

Contact:

Cécile Delacoudre

CNC / TALENT
cecile.delacoudre@cnc.fr

Sources: CNC (Communiqués de presse)

Date de première publication: 25/10/2017

À-lire-sur-le-site-du-CLIC133

. DOSSIER / Les coopérations des Youtubers avec les institutions culturelles, muséales et patrimoniales françaises (08/11/2017)

. Le Louvre invite 5 nouveaux YouTubeurs à porter un regard différent et souvent décalé sur le musée

.Le Guggenheim Museum et Youtube élèvent la vidéo au rang de « nouvel art » !

.Benjamin Brillaud (Nota Bene): « ma coopération avec Le Louvre a ouvert les portes des institutions aux vidéastes du net »

Laisser un commentaire