La collection permanente du Louvre Abu Dhabi sera consultable en ligne d’ici la fin de 2020

Partager :

La collection permanente du Louvre Abu Dhabi de plus de 630 œuvres d’art et objets façonnés devrait être disponible en ligne avant la fin de l’année 2020. Selon le site web thenational.ae, le musée est en train de créer des archives numériques de toute sa collection, qui seront disponibles sur son site Web pour que les visiteurs puissent les consulter. Depuis le 20 juillet 2020, 120 œuvres peuvent déjà être consultées sur le site web du musée.

Outre des images des oeuvres (peintures, sculptures ou autres objets d’art), le site Web collection comprendra des informations historiques sur les pièces, ainsi que des détails sur leur géographie, leur date et leur support. Certaines pièces seront également accompagnées de certains des contenus audioguides utilisables dans les visites du musée. Toutes les informations seront proposées en anglais, arabe et français.

Lien vers la page en français du tableau « La Partie de bésigue », 1880 par Gustave Caillebotte: louvreabudhabi.ae/fr/Explore/highlights-of-the-collection/bezique%20game

« Le processus de construction des archives numériques remonte à février 2019, bien que la pandémie ait poussé le musée à accélérer le projet et à commencer à partager des œuvres d’art en ligne un peu plus tôt », dès juillet 2020, a expliqué au site web thenational.ae, Faten Rochdy, chef d’unité du centre de ressources du Louvre Abu Dhabi.

Une première mise en ligne en juillet 2020

Depuis le 20 juillet 2020, 120 œuvres peuvent déjà être consultées sur le site web du musée louvreabudhabi.ae/en/Explore/highlights-of-the-collection.

Cependant, cette collection en ligne n’est pas catégorisée et ne dispose pas d’un moteur de recherche dédié. A ce stade, les images ne sont pas encore optimisées pour une visualisation détaillée, et n’offrent pas de fonction zoom.

« Nous travaillons à enrichir les données, à travailler sur des biographies d’artistes, à mettre en œuvre des outils, des filtres et des hyperliens pour rendre possible la recherche dans les données et les oeuvres », explique Faten Rochdy.

Dans cette première phase, cependant, les visiteurs peuvent déjà découvrir des éléments des œuvres qui ne sont pas accrochées dans les expositions physiques, ainsi que des détails d’objets plus petits, peintures et manuscrits.

« À travers ces images, vous pouvez voir des détails que vous ne pouvez pas voir en personne. La collection en ligne donne également accès à des œuvres d’art qui ne sont pas exposées actuellement, comme des manuscrits et des textiles sensibles à la lumière. Ils doivent être stockés pendant des années après une exposition, mais ils peuvent être vus en permanence sur le site Web », explique Faten Rochdy. « Nous voulons que ce soit une ressource pour les visiteurs et que le site offre un premier aperçu en ligne avant leur visite réelle au musée ». 

Parmi les autres projets en cours à l’unité du centre de recherche du musée, l’initiative Bil Arabi vise à créer un thésaurus trilingue d’histoire de l’art en anglais, arabe et français qui pourra être utilisé comme outil de référence pour les étudiants et les universitaires.

Une collection de 630 oeuvres d’art

La collection en ligne contient plus de 600 pièces présentées dans les quatre ailes du musée qui emmènent les visiteurs à travers le monde antique, la période médiévale, la première vague de mondialisation et la modernité.

Les œuvres de la collection vont des sarcophages phéniciens du 5ème siècle à des bijoux médiévaux du 16ème siècle, du tableau « Les Enfants luttant » de Paul Gauguin  aux toiles abstraites de Piet Mondrian et Cy Twombly.

La diffusion en ligne de la collection vient compléter d’autres initiatives numériques récentes du musée, ouvert il y a 3 ans.

La pandémie a entraîné la fermeture du musée de mars à juin, et a conduit le musée à accélerer son projet collection en ligne et à lancer d’autres projets tels qu’un podcast fictionnel de 20 minutes intitulé « We Are Not Alone », une visite virtuelle de l’exposition « Furusiyya: The Art of Chivalry between East and West », fermée le 14 mars, consultable sur PC, tablette et en VR, avec des textes en anglais, arabe et français et un audioguide en anglais ainsi que des activités éducatives et jeunesse en ligne  (Lire l’article du CLIC France: Le Louvre Abu Dhabi présente une expérience sonore de science-fiction avec 7 personnalités internationales)

L’application mobile du musée s’est elle enrichie de plus de 150 visites et commentaires, proposés en sept langues, dont l’arabe, l’anglais, le français, le mandarin, le russe, l’allemand et l’hindi, « révélant les histoires captivantes derrière les expositions ». 

SOURCES: thenational.ae, Louvre Abu Dhabi

PHOTOS: Louvre Abu Dhabi

Date de première publication: 24/07/2020

Le Louvre Abu Dhabi présente une expérience sonore de science-fiction avec 7 personnalités internationales

En partenariat avec une plateforme régionale de streaming, le Louvre Abu Dhabi propose 7 playlist musicales inspirées de la collection du musée

Le Louvre Abu Dhabi offre une nouvelle « installation musicale » interactive avec des palmiers chanteurs

Pour célébrer son second anniversaire, le Louvre Abu Dhabi mise sur les expériences et l’immersion

La collection du Louvre Abu Dhabi se dévoile sur une « galerie de l’autoroute radioguidée »

Partager :

Laisser un commentaire