Concours Art Students Week, un laboratoire d’expression narrative sur Instagram

Partager :

Quels tremplins pour un jeune en école d’art ? Instagram s’affirme comme un moyen efficace de se faire connaître, un portfolio sans frontières et un champ d’expérimentation inédit. Le concours artistique Art Students Week, lancé sur la plateforme sociale en 2015 par la critique d’art, Alexia Guggémos, s’est déroulé du 5 au 11 avril 2021. La 6e édition récompense Marin Martinie, étudiant à l’école du Fresnoy. Quatre autres talents ont été distingués : Geoffroy Chouan, Emmanuel Aziseh, Sofia Salazar et Raphaëlle Chaigneaud-Dupuy.

L’édition 2021 d’Art Students Week était soutenue par l’Association Internationale des Critiques d’art, la Maison des artistes, Instagram France, le Quotidien de l’Art, Tribew Edition qui va permettre au premier prix de bénéficier d’un artybook, sa première grande publication, et la maison Dalbe qui offre aux cinq gagnants des bons d’achat pour continuer à peindre, coller, dessiner.

« Stories en série, filtres en réalité augmentée, cases animées… la 6e édition de Art Students Week a livré un florilège d’identités de formes. La maturité du médium a permis de faire émerger les caractères d’une expression narrative imagée nouvelle », commente Alexia Guggémos, organisatrice de l’événement.

La journaliste et experte en communication numérique est convaincue qu’Instagram est « une porte d’entrée dans l’univers d’un artiste et un moyen de gagner en visibilité ».

La plateforme sociale compte aujourd’hui 21 millions d’abonnés en France dont 69% des utilisateurs ont entre 15 et 24 ans.

  • Les 5 gagnants 2021

La 6e édition récompense Marin Martinie, étudiant à l’école du Fresnoy, mais également quatre autres talents : Geoffroy Chouan @geoffroy.chouan , Emmanuel Aziseh @aziseh, Sofia Salazar @sofiasalazarbb et Raphaëlle Chaigneaud-Dupuy @analogctrlv.

Dans la lignée d’un Walt Disney, Marin Martinie @marin.martinie, s’est distingué par son coup de crayon vif et une charge d’humour qui a séduit le jury présidé par Pierre Giner.

« Carambolages » par Marin Martinie

En formation au Fresnoy studio national des arts contemporains, l’artiste de 27 ans, mène un travail de recherche autour des personnages cultes du cartoon. « Bugs Bunny, son corps et ses doublures, des années 1930 aux années 2010 » est le thème de sa thèse au CEAC de l’université de Lille. Ce qui l’intéresse, ce sont les contrefaçons critiques.

« Instagram se prête à l’expression de foliotage animé. La plateforme permet de montrer des micro-formes, des détails qui fonctionnent comme dans une case de bande dessinée. J’ai joué avec le format carré », explique Marin Martinie, ce surdoué du dessin, ancien diplômé de l’école Estienne en 2014 (DMA Illustration) et de l’École nationale supérieure des Arts Déco en 2018 (section animation).

Photos de Geoffroy Chouan, Emmanuel Aziseh, Sofia Salazar et Raphaëlle Chaigneaud-Dupuy

« Chaque caractère typographique que j’ai imaginé sur Instagram est décomposé en un triptyque », explique Geoffroy Chouan, diplômé en design graphique au Campus Fonderie de l’Image.

Il a reçu un prix coup de cœur du jury. Sur son « mur », à droite, le caractère finalisé, au centre, le caractère animé, et à gauche, toute la démarche créative. Ainsi, le « feed » a été découpé en marges, à l’instar d’un cahier d’expérimentation et de recherche. La méthodologie d’affichage correspond à un protocole, une véritable discipline de travail.

« Protocole » par Geoffroy Houan_
Création d’Emmanuel Aziseh

« Au Campus Fonderie de l’Image, les étudiants ont différents espaces pour nourrir et exprimer leur créativité : des formations pratiques et expérientielles, des workshops et des projets créatifs au Campus tout au long de l’année, une mise en pratique et de l’inspiration en entreprise… et la participation à différents trophées et concours. C’est à chaque fois une fierté de voir l’un de nos étudiants sur le podium », confie, ravie, Florence Guebey, directrice générale de l’établissement.

La 7e édition du concours est déjà annoncé, du 4 au 10 avril 2022.

Les organisateurs espèrent répliquer le succès de l’édition 2021, qui a reçu 1 780 participations actives, uniquement en France, soit une progression de +12% par rapport aux éditions précédentes.

www.instagram.com/art.students.week/

SOURCE: Art Students Week

PHOTOS: Art Students Week

PHOTO du carousel: capture d’écran du compte Instagram d’Art Students Week

Date de première publication: 05/05/2021

Partager :

Laisser un commentaire