« Vivre au temps du confinement »: le Mucem lance une grande collecte des « traces de ce moment inédit »

« A l’heure où la moitié de la population mondiale vit confinée, nul ne niera que nous vivons un épisode majeur de ce début de 21e siècle qui bouleverse nos vies. » Musée du contemporain et du quotidien, le Mucem ne peut que s’intéresser à cette situation exceptionnelle et appelle donc à la participation de ceux qui le souhaitent pour l’aider à collecter les traces de ce moment inédit. Ouverte le 21 avril, la collecte sera clôturée le 31 mai 2020. Et pourra peut_être aboutir sur une exposition. Avec cette initiative, le Mucem suit la démarche d’autres musées du monde, dont celui de la civilisation du Québec. 

Appel aux dons, Vivre avec le confinement © Mucem Avril 2020

Le Mucem est en quête de ces objets « qui sont devenus les indispensables de nos vies confinées, attendus ou surprenants, officiels ou bricolés, créateurs de liens ou symboles d’isolement, traduisant les formidables solidarités et soutiens qui se mettent en place ou au contraire les mouvements de rejet et de peur ».

L’appel vidéo de la directrice scientifique et des collections du Mucem:

« Proposez les objets ou documents qui pour vous, symbolisent, incarnent, traduisent votre quotidien confiné. Quels sont selon vous les objets qui parlent de la situation dans laquelle vous vivez, travaillez, passez le temps ou encore enseignez à vos enfants ? Quels objets traduisent la manière dont vous organisez vos sorties, vos relations avec les autres, proches ou lointains, chez vous et à l’extérieur, en France ou à l’étranger ? » explique le Mucem, sur son site web.

Comment faire une proposition de don ?

Les propositions de dons sont à adresser par mail à confinement@mucem.org (en utilisant un service d’envoi de fichiers lourds si les pièces jointes de votre mail dépassent les 6 Mo).

Chaque proposition de don doit être accompagné de :
. une ou plusieurs photographie de l’objet (dont certaines, si possible, de l’objet dans son contexte d’utilisation ou de fabrication) ;
. un témoignage (oral ou écrit en quelques lignes) expliquant la raison du don et l’importance de l’objet dans votre contexte actuel.

« Toutes les propositions reçues seront étudiées avec la plus grande attention par l’équipe de la conservation du musée qui reviendra vers vous pour organiser, à la fin du confinement et si la proposition est retenue, l’arrivée de l’objet au musée » explique le Mucem.

Bientôt une exposition ?

La collecte sera clôturée le 31 mai 2020.

« C’est assez touchant, ce sont des petits morceaux de vie que les gens nous envoient », se réjouit Emilie Girard dans un article du Figaro. « Les objets retenus viendront enrichir la collection du musée, et seront accessibles au public. Légalement, ils auront le même statut que la Joconde et seront imprescriptibles et inaliénables ».

La directrice scientifique du musée annonce que ces objets pourront également trouver leur place dans une exposition prévue pour la fin 2021 sur le sida et notamment sur la question des pandémies et des épidémies.

D’autres collectes lancées par des musées dans le monde

Avec son initiative, le Mucem suit la démarche d’autres musées du monde, et notamment celle d’un autre musée francophone de société, le musée de la civilisation du Québec.

Il sera intéressant de comparer les collectes.

Les archives de Vosges ont également eu l’idée de recueillir les témoignages des habitants du département, afin de les «archiver pour l’éternité». Dans un communiqué paru le 19 mars 2020, le conseil départemental invite chaque Vosgien à participer: «Tout le monde peut envoyer son ou ses témoignages aux archives départementales et peut ainsi raconter son quotidien: comment chacun modifie ses habitudes de vie, comment réussir à se conformer aux directives de l’État, comment faire l’école à la maison, comment télétravailler…» Les témoignages sont à envoyer à vosges-archives@vosges.fr par écrit, audio, ou vidéo.

Cette collecte vient compléter les autres initiatives numériques lancées par le Mucem dans ce contexte de confinement. (Lire l’article du CLIC France: Covid-19 / En temps de confinement, le Mucem implique son public avec des projets très participatifs)

SOURCE: Mucem (CP), Le Figaro

PHOTOS: Mucem

Date de première publication: 22/04/2020

Le Mucem est membre du CLIC France

Covid-19 / Tour de France des initiatives musées & monuments dans un contexte de confinement 

Covid-19 / En temps de confinement, le Mucem implique son public avec des projets très participatifs

Covid-19 / Innovations muséales et patrimoniales : quelques premières leçons d’un mois de confinement

Covid-2019 / Malgré leur fermeture, les Frac valorisent leurs collections et expositions sur le web et les réseaux sociaux

Covid-19 / leblob.fr d’Universcience célèbre son premier anniversaire et présente un hors-série inédit de Data science vs fake sur le Covid-19

Covid-19 / Pendant sa fermeture, la Fondation Cartier propose une exploration numérique de l’exposition Claudia Andujar

Laisser un commentaire