Covid-19 / Deux musées américains proposent des expositions virtuelles sur le (dé)confinement vu par les créateurs

Depuis le début du mois de juin, alors que le monde se déconfine progressivement, des musées du monde proposent des expositions virtuelles consacrées à cette expérience unique, observée et racontée par des créateurs. Deux premières expositions, proposées par deux musées américains, sont présentées ci-dessous. La première s’intéresse à la vie pendant la pandémie et la seconde porte sur le design, quand le monde en sort.

  • Life During Wartime: Art in the Age of the Coronavirus, par le Musée d’art contemporain de l’USF, Tampa

Le Musée d’art contemporain de l’USF, qui fait partie de l’USF (University of South Florida), Tampa Institute for Research in Art du College of The Arts, a inauguré sa première grande exposition virtuelle, « Life During Wartime: Art in the Age of the Coronavirus ».

Le musée a proposé à une sélection d’artistes internationaux de porter leur regard sur les « réalités écrasantes de la crise qui sévit sur la planète depuis le 5 mars », date à laquelle l’Organisation mondiale de la santé a déclaré COVID-19 une pandémie mondiale.

L’exposition utilise pleinement l’un des rares débouchés que les artistes conservent encore: Internet pour présenter de nombreux travaux photographiques et graphiques des artistes confinés.

Comme l’explique le musée: « le projet vise à mobiliser le sentiment, la pensée et l’activité autour de l’art et de ses possibilités durables: son rôle de catalyseur conceptuel, sa capacité à déclencher des idées, des histoires, des conversations, des émotions, des sentiments et des états mentaux. Séparément et ensemble, chaque contribution d’artiste donne une image d’une planète en crise, mais aussi des images d’espoir et d’optimisme face à une urgence mondiale. L’exposition continuera d’évoluer avec l’ajout de nouveaux artistes et matériaux. »

« Life During Wartime » présentera des œuvres d’art réalisées avant mars 2020 ainsi que des contributions créées pendant la période de quarantaine actuelle.

L’exposition offre des contributions d’artistes qui ne se limitent pas exclusivement aux œuvres finies, mais comprennent également des interviews, des réflexions personnelles, des observations, des textes, des publications sur les réseaux sociaux et même des playlists.

L’exposition en ligne « La vie en temps de guerre: l’art à l’ère des coronavirus » est soutenue en partie par la Fondation Andy Warhol pour les arts visuels.

A son lancement, l’exposition présente les travaux de 6 artistes (Jake et Dinos Chapman – Britanniques, Basil Kincaid – Américain, Saint Louis, Missouri, Cristina Lucas – Espagnole, Madrid, Narsiso Martinez – Mexicain, Long Beach, Californie, Newsha Tavakolian – Iranien, Téhéran, Iran, Spencer Tunick – Américain, New York) mais sera enrichie progressivement avec l’ajout régulier de nouvelles contributions et nouveaux créateurs.

Les artistes participants incluent : Marcos Agudelo, Diana Al-Hadid, Atelier Van Lieshout, Alberto Borea, Sebastiaan Bremer, The Bruce High Quality Foundation, Seth Cameron, Samantha Casolari, Rebecca Chamberlain, Jake & Dinos Chapman, Patricia Cronin, Godfried Donkor, Dysturb, Zhao Gang, Rico Gatson, Mark Thomas Gibson, Patrick Hamilton, Ellen Harvey, Yishai Jusidman, Deborah Kass, Basil Kincaid, Glenda León, Matvey Levenstein, Cristina Lucas, Narsiso Martinez, Eva et Franco Mattes, Richard Mosse, Angel Otero, Luis Manuel Otero Alcántara, Edison Peñafiel, Dagoberto Rodríguez, Anastasia Samoylova, Fernando Sánchez Castillo, Guy Richards Smit, Kiki Smith, Bosco Sodi, Tavares Strachan, Superflex, Sarah Sze, Jorge Tacla, Newsha Tavakolian, Janaina Tschäpe, Spencer Tunuela, Spencer Tunuela Yanko, Lisa Yuskavage.

Le commissariat a été confié à Christian Viveros-Fauné (Santiago, 1965), galeriste, directeur de foire d’art, critique d’art et commissaire d’exposition depuis 1994. Il est conservateur général au Musée d’art contemporain de l’Université de Floride du Sud. Il a organisé de nombreuses expositions muséales à travers le monde et est également l’auteur de plusieurs livres. Il a été nommé critique d’art en résidence au Bronx Museum en 2011 et a enseigné à l’université de Yale, au Pratt Institute et à la Gerrit Rietveld Academie d’Amsterdam. Viveros-Fauné est critique en chef pour Artland et écrit régulièrement pour ArtReview et Sotheby’s / Art Agency Partners’s.

Exposition en ligne

  • « Design by Distance » par le Musée de l’Artisanat et du Design, San Francisco

Depuis le 11 juin 2020, le Musée de l’Artisanat et du Design de San Francisco présente « Design by Distance », une exposition virtuelle accessible au public en ligne jusqu’au 31 décembre 2020.

Cette exposition montre comment les designers du monde entier réagissent à la pandémie de COVID-19 en développant des objets, des vêtements, des accessoires et des concepts d’aménagement de l’espace.

Organisée par Ginger Gregg Duggan et Judith Hoos Fox de c2-curatorsquared, « Design by Distance » présente des designers et leurs propositions. Ces idées, destinées à la production ou purement spéculatives, proposent offrent un regard sur l’éventail des besoins et des émotions suscités par une pandémie.

L’humour et la satire portent notamment sur des masques, des ensembles d’emoji et des mécanismes pour maintenir la distance sociale, « ce nouveau terme qui est devenu une partie de l’esprit culturel collectif presque du jour au lendemain ».

Judith Hoos Fox commente le projet de cette manière: « nous ressentons une sorte d’esprit inventif, optimiste, agile, qui promet que l’avenir, bien que différent de ce que nous avons connu au cours de la dernière décennies, ne sera pas entièrement sombre. »

Parmi les projets présentés dans l’exposition en ligne, « Stodistante » de la société de design italienne Caret Studio, examine la distance sociale et propose une grille de carrés à peindre avec de la peinture temporaire sur des piazzas et d’autres espaces ouverts alors que l’Italie se déconfine. 

Caret Studio, Stodistance, 2020. Photo: Francesco Noferini, Caret Studio.

Concepteurs participants:
Caret Studio, Italie; Chih Chiu, Chine; Andrea Ayala Closa, Espagne; Paul Cocksedge, Royaume-Uni; Sun Dayong, Chine; Joe Doucet X Partners, États-Unis / Royaume-Uni; Libero Rutilo et Ekaterina Shchetina, designlibero, Italie; Dutch Invertuals, Pays-Bas; Ying Gao, Canada / Suisse; Christophe Gernigon, France; Ýr Jóhannsdóttir, Islande; Livable / Sep Verboom, Belgique; Umberto Menasci, Italie; multiplier la conception, Hong Kong; Nendo, designer en chef Oki Sato, Japon / Italie; Lucy + Jorge Orta, France; Plastique Fantastique, Allemagne; Max Siedentopf, Allemagne / Namibie / Royaume-Uni; Studio b Severin, Allemagne; Veronica Toppino, Italie / Royaume-Uni; & Walsh, États-Unis; Kiran Zhu, Chine

Exposition en ligne

Le 12 mai 2020, le Museum of Craft and Design (MCD) de San Francisco avait lancé Let’s Face It, un concours national de création de masques. (Lire l’article du Clic France: Le Musée de l’artisanat et du design de San Francisco lance Let’s Face It, un concours national de création de masques)

Les résultats ont été publiés le 12/06/2020.

SOURCES: Musée d’art contemporain de l’USF, University of South Florida, Tampa; Musée de l’Artisanat et du Design de San Francisco

PHOTOS: Musée d’art contemporain de l’USF, University of South Florida, Tampa; Musée de l’Artisanat et du Design de San Francisco et artistes

Date de première publication: 12/06/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

Covid-19 / Collecte de fonds: le musée Fitzwilliam vend des cartes postales sur lesquelles ses chefs d’œuvres sont dotés d’un masque

Covid-19 / Avec Channel 4, Grayson Perry a lancé une émission de télévision pour donner des cours d’art pendant le confinement

Covid-19 / Le musée d’art de Baltimore lance 3 initiatives pour soutenir directement les galeries, artistes et communautés de sa région

Covid-19 / La boutique en ligne du Detroit Institute of Arts vends des masques inspirés des chefs d’oeuvres de sa collection

Covid-19 / Snapchat s’associe à Damien Hirst pour proposer une nouvelle expérience artistique en réalité augmentée

Covid-19 / Quand les musées et lieux culturels documentent le confinement et la pandémie

Le Musée de l’artisanat et du design de San Francisco lance Let’s Face It, un concours national de création de masques

Laisser un commentaire