Dans ses nouveaux habits numériques, le musée Cognacq-Jay dévoile ses trésors du 18e siècle

Dernière nouveauté dans la galaxie Paris Musées, le nouveau site internet du musée Cognacq-Jay, dont le style tranche par rapport aux réalisations précédentes. Riche et élégant, le site offre de nombreux bonus : visites virtuelles, panier d’œuvres et création de parcours personnalisés.  

mcj (3)

Peintures, sculptures, mobilier, objets d’art… Les collections du musée Cognacq-Jay révèlent leurs richesses sur le web aux amoureux du XVIIIe siècle et aux simples curieux, aussi bien sur leur ordinateur, que sur leur tablette ou leur smartphone.

Les plus célèbres signatures rassemblées dans ce musée écrin 

Abondamment illustré, il dévoile la richesse d’une collection privée constituée au début du XXe siècle par les fondateurs du magasin La Samaritaine et essentiellement consacrée aux arts du siècle des Lumières. Parmi les œuvres de cette collection unique, une soixantaine d’œuvres emblématiques sont commentées et donnent un avant gout de cette collection qui se distingue par les grands noms qui la composent : Nattier, Chardin, Fragonard, Houdon, Chinard, Clodion…

. La rubrique « musée » permet d’en savoir plus sur son histoire et sur la vie de son  couple fondateur.

. Une rubrique « agenda » permet de suivre au jour le jour l’actualité du musée : expositions en cours, événements.

Musée Cognacq-Jay' - museecognacqjay_paris_fr_la-collection_miniatures-boites-et-objets-de-vertu_boite-0 (3)Virtualisation et personnalisation

Des outils permettent au visiteur virtuel de personnaliser sa découverte du musée:

. des visites virtuelles à 360° restituent l’ambiance unique du musée dont les collections variées se révèlent au fil des salons. Le visiteur se voit ainsi replongé dans l’ambiance et l’univers d’une riche demeure de l’Ancien régime.

. Le site offre également la possibilité de composer son « panier » : au fil de ses coups de cœur et découvertes, l’internaute sauvegarde une sélection d’œuvres et compose des fiches qu’il pourra imprimer avant sa visite ou télécharger pour les emporter avec lui.

. Les internautes tentés par la visite peuvent enfin composer leur parcours à la carte. Pressé ou libre ? Amateur ou juste curieux ? Seul ou accompagné ? En quelques clics, le visiteur peut définir son profil et se voir proposer un parcours de visite adapté.

Responsive et respectant les règles d’accessibilité, le site web a été réalisé par l’agence Inconito. 

Le musée est sur twitter (@museecj) et sur facebook

À voir en ce moment au musée Cognacq-Jay :

Le trait en liberté. Dessins de François-André Vincent (1746-1816)

Exposition jusqu’au 29 juin 2014

SOURCE: Paris Musées

Date de première publication: 27/04/2014

Bande annonce vidéo sur la chaine Dailymotion de Paris Musées

Laisser un commentaire