L’expérience « Tear Down This Wall » du DDR Museum redonne vie à l’histoire de Berlin sur Minecraft

Partager :

« Tear Down This Wall », imaginée par le DDR Museum et la société Virtue, propose une expérience d’apprentissage immersive autour de la construction et du démantèlement du mur de Berlin, via la plateforme de gamification et de réalité augmentée Minecraft Earth. Plus de 30 ans après la chute du mur de Berlin en 1989, Minecraft Earth est donc utilisé pour enseigner l’histoire allemande à travers une expérience numérique unique.

Le 7 décembre 2020, l’expérience a remporté plusieurs prix Eurobest (Cannes Lions) 2020 (1 prix d’or et deux de bronze), récompensant notamment le projet pour son « excellence créative en matière de communication ».

Le jeu, qui a nécessité plus de 14 mois de développement, invite les joueurs à explorer une réplique à l’échelle 1-1 et historiquement correcte du mur de Berlin. Ils peuvent également découvrir la vie en Allemagne de l’Est avant la chute du Mur.

Avec cette expérience, les 2 partenaires souhaitent à nouveau susciter l’intérêt des jeunes générations pour un événement historique dont le souvenir s’éteint peu à peu.

« C’est la première fois que nous sommes en mesure de laisser des gens du monde entier abattre le mur » s’enthousiasme Gordon Freiherr von Godin, directeur du DDR Museum. « Être un participant actif, au lieu d’être un spectateur, fait une grande différence avec les jeunes visiteurs et attire leur attention différemment. »

 » 29% des Allemands sont nés après la chute du mur et ont peu de souvenir de l’injustice et du chagrin que cela a causé – et aucun moyen d’imaginer comment cela pourrait se reproduire. Le DDR Museum et Virtue ont transformé la leçon d’histoire traditionnelle en une expérience d’apprentissage immersive » explique Morten Grubak, directeur créatif exécutif de la société Virtue.

Le mur de Berlin « reconstruit » sur Minecraft

Minecraft Earth est la nouvelle version spécialement adaptée au téléphone mobile du jeu mondialement connu Minecraft. Ce jeu très populaire, basé sur des blocs de construction, utilise la réalité augmentée pour mettre les constructions crées par les utilisateurs directement dans l’espace physique par la superposition d’images à travers l’écran du téléphone ou de la tablette.

Pour rendre l’expérience « Tear Down That Wall » immédiatement accessible dans le jeu, l’équipe a dû construire des éléments du mur exactement comme chaque utilisateur de Minecraft Earth, en exploitant les matériaux à l’intérieur du monde parallèle.

Dans l’expérience « Tear Down This Wall », les joueurs peuvent découvrir des lieux emblématiques du Berlin de 1989, tels que la porte de Brandenburg et Mauerpark dans sa pleine échelle en réalité augmentée. Ils peuvent surtout construire « leur » mur de Berlin et le placer n’importe où dans le monde, ou dans son cadre berlinois d’origine. Les joueurs ont également la possibilité d’inviter des amis à explorer leur version de la construction et d’utiliser des pioches pour abattre le mur, reproduisant ce qui s’est réellement passé en 1989.

L’expérience a été produite par la société VIRTUE, une agence créative formée par Vice Media Group, la société nord-américaine de médias numériques et de diffusion issue du magazine VICE.

Pour créer une expérience encore plus immersive, l’équipe a utilisé Buildplates, une fonctionnalité de jeu social qui permet aux utilisateurs de Minecraft Earth d’inviter leurs amis à explorer leurs créations respectives. 

Un accompagnement éducatif pour les enseignants

L’initiative sur Minecraft est soutenue par un programme d’enseignement complet qui a été développé en collaboration entre le DDR Museum et les enseignants.

Ce programme éducatif comprend des exercices de groupe et des pistes pédagogiques pour des débats et discussions avec les élèves de la 6e à la 9e année.

« En utilisant une plate-forme de jeu si populaire, nous avons apporté un morceau d’histoire à l’attention d’une nouvelle génération en utilisant des applications de réalité augmentée et des éléments interactifs » racontent Emil Asmussen et Martin Nørgaard Furze, directeurs de création chez VIRTUE. « De plus, en élargissant l’expérience de jeu avec un module d’enseignement à part entière, nous souhaitons susciter la curiosité et une réflexion critique sur le rôle des murs et des frontières à notre époque ».

Les éléments de construction Minecraft et le matériel pédagogique peuvent être téléchargés gratuitement sur teardownwalls.org.

Le site touristique  le plus populaire de Berlin

Le musée DDR est situé à Berlin. Il offre des expériences immersives sur la vie dans l’ancienne Allemagne de l’Est, encourageant les visiteurs à « interagir avec les expositions pour mieux comprendre le passé ».

Le 13 octobre 2020, l’Office national du tourisme allemand (GNTB) a publié les résultats d’une enquête en ligne sur les 100 destinations de voyage les plus populaires pour les voyageurs internationaux en Allemagne et révélé que le DDR Museum était le site le mieux noté de Berlin et à la 47ème place du classement général. Entre novembre 2019 et juillet 2020, plus de 13 000 personnes de 50 pays ont participé à l’enquête sur le TOP 100 des destinations allemandes.

Le DDR Museum a célébré son 14e anniversaire le 15 juillet 2020 et accueille chaque année plus d’un demi-million de visiteurs de Berlin, d’Allemagne et du monde entier depuis 2012. En tant que l’un des premiers musées de la ville, il a rouvert ses portes au début mai après avoir été fermé pendant sept semaines dans le cadre des décisions prises par le Sénat de Berlin dans la lutte contre la propagation du Covid-19.

Une exposition virtuelle avec Google

Durant le confinement, et pour célébrer l’anniversaire de la chute du mur de Berlin, le DDR Museum a publié sur Google Arts & Culture l’exposition numérique « Painting Utopia -› In Praise of Communism » consacrée à la fresque monumentale du même nom que l’artiste Ronald Paris a réalisé en 1969/1970.

Celle-ci était autrefois accrochée à la Maison des statistiques de Berlin-Est. Après la fermeture de ce bâtiment en 2008 et en raison de la démolition prévue, le DDR Museum a sauvé la fresque et investi 20 000 euros dans sa restauration. Depuis 2010, elle est exposé au DDR Museum. L’exposition en ligne est disponible sur la plateforme Google Arts & Culture, en allemand et en anglais.

Le DDR Museum n’est pas le premier musée et lieu culturel à s’installer sur Minecraft. La Tate et le Museum of London ont été les pionniers sur la plateforme dès 2016, suivis par Young Museum, British Museum, Victoria & Albert Museum, le Mucem, et plus récemment, en 2020, le Gwacheon National Science Museum de Gyeonggi (Corée) et le Children’s Museum de Seoul.

SOURCES: DDR Museum, Virtue

PHOTOS: DDR Museum, Virtue, Google

Date de première publication: 14/12/2020

Le Musée de Londres recréé le grand incendie de 1666 dans Minecraft et propose aux internautes de reconstruire la ville

Une étudiante française de 19 ans modélise le bâtiment du MuCem sur Minecraft

La Tate invite la communauté Minecraft à réinterpréter ses chefs d’oeuvres

Le British Museum sera bientôt reconstruit en version numérique et par le public dans Minecraft

Partager :

Laisser un commentaire