A l’occasion de son exposition Jansma Print, le Grand Rapids Art Museum a développé une application Ipad ainsi qu’un site internet dédié. La particularité : permettre l’accès à des œuvres que des contraintes de conservation mettent à l’écart du regard du grand public.

Le Grand Rapids Art Museums (GRAM) est un musée dont une partie des collections est consacrée à la gravure grâce aux dons de la famille Jansma qui a permis d’acquérir 57 oeuvres depuis 2005.

Son exposition actuelle, “The Jansma Print Collection at the Grand Rapids Art Museum: Five Centuries of Masterpieces.” présente l’ensemble de ces acquisitions dont des oeuvres de Tiepolo, Rembrant ou encore Dürer.

L’occasion était donc idéale pour développer un dispositif numérique autour de cette collection. Une application gratuite pour Ipad et un site internet dédié ont alors vu le jour. La volonté était entre autre de poursuivre l’action de la famille Jansma en offrant la possibilité à tous d’avoir accès à ces oeuvres d’art.

“Nous avons de la chance d’avoir ces gravures uniques d’anciens maîtres dans les collections du GRAM, mais du fait de leur nature délicate, nous devons limiter leur temps d’exposition” explique Dana Friis-Hansen, à la tête du GRAM. “En travaillant avec Conduit Studio pour créer une application IPad et un site internet dédié, nous avons rendu nos collections et notre savoir accessibles dans le cadre d’un apprentissage autonome, n’importe où, n’importe quand.”

Simples de navigation, le site internet et l’application sont construits sur le même schéma et se veulent avant tout didactiques. Chaque page est organisée de manière chronologique. Ainsi à chaque siècle est associé l’un des artistes de la collection :

-16ème siècle / Albrecht Dürer
-17ème siècle / Rembrant Van Rijn
-18ème siècle / Giovanni Domenico Tiepolo
-19ème siècle / Edouard Manet
-20ème siècle / Max Peschtein

Dans un premier temps, chaque page explicite la vie de ces artistes et le resitue dans le contexte artistique et historique. Les pièces issues de la collection sont ensuite accessibles à l’internaute grâce à une présentation en mosaïque. En sélectionnant l’oeuvre de son choix, l’internaute accède à celle-ci dans un plus grand format. Chaque gravure possède en plus une fiche technique très complète, nous renseignant tout aussi bien sur la vie de l’oeuvre que sur son contenu, avec même quelques suggestions bibliographiques.

A partir d’un nombre réduit d’oeuvres – 57 – et d’une thématique précise – la gravure-, l’application et le site internet développés se révèlent être une solution pertinente à la problématique de départ : obtenir une vision globale de cette collection que des soucis de conservation empêchent de rendre réellement acessible.

Pour preuve, au bout de quelques semaines l’application a déjà été téléchargée dans une vingtaine de pays comme la Chine, le Mexique, la France, la Russie ou encore l’Arabie Saoudite.

“Nous sommes très heureux de voir qu’en étendant nos programmes numériques, le GRAM acquiert un public de plus en plus large.” déclare toujours Dana Friis-Hansen.

Pari gagné pour ce musée du Michigan et sa politique multimédia, qui peut prétendre à un impact international grâce cette application et à son nouveau site internet.

 Auteur: Marine Baudry

Date de première publication: 30/05/2013