Des lunettes immersives vont bientôt permettre une visite virtuelle de la cathédrale de Strasbourg

Dans le cadre du Millénaire des fondations de la cathédrale de Strasbourg, il est maintenant possible de faire une visite immersive de l’édifice religieux à l’aide de casques de réalité virtuelle. 

strasbourg voyage-immersion-cathedrale_6

La cathédrale continue ainsi de se dévoiler et de raconter sa riche histoire. Après le lancement d’un webdoc, les sociétés Holo 3Seppia Interactive et Inventive Studio ont cette fois opté pour la technologie des lunettes immersives Oculus Rift pour proposer une application permettant aux visiteurs de se déplacer virtuellement dans la maquette 3D.

Devant un ordinateur, et muni de lunettes immersives Oculus Rift, d’un casque pour écouter les commentaires audio et d’une manette, le visiteur peut explorer la cathédrale. Ce voyage en immersion d’une quinzaine de minutes, permet de découvrir des endroits interdits au public lors d’une visite basique de la cathédrale et de grimper au sommet de celle-ci.

«C’est un outil qui a pour but de diversifier le public et valoriser le patrimoine», explique le premier adjoint au maire de Strasbourg, Alain Fontanel qui souhaite ainsi «moderniser la politique culturelle».

2 années de travail

strasbourg image oculus vrlabL’image restituée par l’écran 3D évolue en fonction de la position du visage. Le film s’accompagne de commentaires pédagogiques.

«C’est une expérience complémentaire de la visite réelle», explique Alain Fontanel«C’est très fidèle. On a les mêmes sensations que là-haut», ajoute Stéphane Potier, de la société Inventive Studio qui a mené à bien, dans les années 2000, le travail de modélisation numérique de la cathédrale.

Selon le site 01.com, le projet a coûté deux ans de travail et 50 000 euros, dont 40% apportés par la Communauté urbaine de Strasbourg.

Vidéo de présentation:

Un outil disponible pour le public avant l’été 2015

La phase de test, commencée en décembre et au cours de laquelle 200 personnes ont pu expérimenter le nouvel outil, s’est terminée le jeudi 29 janvier 2015. Des améliorations vont encore être apportées par les développeurs dans les mois qui viennent. Le service devrait être accessible au public avant l’été 2015, probablement au musée de l’Œuvre Notre-Dame et à la fabrique du numérique Shadok.

La ville n’a pas encore décidé les conditions d’utilisation, gratuite ou payante, mais assure le premier adjoint, « il y aura sans doute une première période de gratuité pour le grand public ».

SOURCES: 20minutes.fr, dna.fr, 01.com

Date de première publication: 30/01/2015

Images: Inventive Studio, VRlab.fr

Clic-separateur EVENEMENT CLIC

Le mardi 22 septembre 2015 (matin), l’atelier #29 du Clic France sera consacré aux lunettes immersives dans le patrimoine artistique, scientifique et historique en France. L’occasion de présenter des retours sur des projets déjà proposés au public, d’en tester certains et d’échanger sur les applications futures de cette technologie au domaine de la culture.

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le transmédia dans un contexte muséal et patrimonial

Appli, portail web et open data … la région Alsace fait rimer patrimoine et numérique

Laisser un commentaire