Le 21 novembre 2018, la BNF et la British Library publient deux portails dédiés aux manuscrits médiévaux

En 2016, la Bibliothèque nationale de France et la British Library ont noué un partenariat d’envergure autour de 800 manuscrits médiévaux enluminés du VIIIe au XIIe siècle. Leur numérisation et leur diffusion a bénéficié du mécénat de la Fondation Polonsky. Le 21 novembre 2018, deux portails créés rendront accessibles ces trésors aux chercheurs et au grand public. Ils sont mis en ligne en France et au Royaume, en parallèle à deux expositions qui permettent d’admirer certains de ces manuscrits, à Londres et à Paris, et à l’occasion d’un colloque international qui se tiendra à la BnF, 

Les 3 acteurs de ce projet inédit

Les 2 portails sont le fruit d’une longue collaboration entre la BNF et la British Library et du mécénat de la Fondation Polonsky.

. La Bibliothèque nationale de France veille sur des collections qui abritent plus de 40 millions de documents, dont 14 millions de livres et imprimés, rassemblées depuis cinq siècles à travers le dépôt légal et une intense politique d’acquisition. Source de savoirs, elle est la garante d’un patrimoine unique étendu à tous les types de documents : manuscrits, imprimés, gravures, périodiques, photographies, cartes, monnaies, documents audiovisuels, jeux vidéo, sites Internet. Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF et de ses partenaires, permet d’accéder à distance à près de 5 millions de documents.

. La British Library, fondée en 1753, est la Bibliothèque nationale du Royaume-Uni et l’une des plus grandes bibliothèques au monde. Les collections de la Bibliothèque couvrent près de trois millénaires et proviennent de tous les continents. Rassemblant plus de 160 millions de références, les collections comprennent des livres, des archives, manuscrits, journaux, revues, cartes, partitions musicales et enregistrements sonores.

. La Fondation Polonsky est une organisation anglaise qui soutient essentiellement des projets dans les domaines du patrimoine culturel, des bourses de recherches en Lettres et en Sciences Sociales et de l’innovation dans l’Enseignement Supérieur et les Arts. Ces activités principales incluent des soutiens en faveur de la numérisation des collections des plus importantes bibliothèques du monde (la British Library, la Bibliothèque nationale de France, la Bibliothèque Bodleian de l’Université d’Oxford, la Bibliothèque Universitaire de Cambridge, la New York Public Library, la Bibliothèque du Congrès de Washington et la Bibliothèque Vaticane), de projets pour les publics « Theater for a New Audience » au Centre Shakespeare Polonsky de Brooklyn à New York et des bourses post-doctorales à L’Académie Polonsky pour les Études Supérieures de Lettres et de Sciences Sociales à l’Institut Van Leer de Jérusalem. Son fondateur et Président, Dr Leonard S. Polonsky, a été nommé Commandeur de l’Ordre de l’Empire Britannique (CBE), grâce à ses actions, en 2013.

Une volonté partagée 

 » La réunion de deux collections médiévales d’excellence, à travers ce projet ambitieux mécéné par la Fondation Polonsky, est l’expression d’une volonté partagée par la Bibliothèque nationale de France et la British Library de mettre à la portée de tous, en utilisant les technologies les plus abouties, des trésors inestimables. C’est un patrimoine commun, une histoire partagée que nous transmettons ensemble. » déclare Laurence Engel, Présidente de la BnF.

« Nous sommes heureux de collaborer avec nos collègues de la Bibliothèque nationale de France pour ce passionnant projet. Il va permettre de rassembler des manuscrits précieux d’une époque où les échanges culturels, politiques et religieux entre l’Angleterre et la France se développaient. Les manuscrits enluminés que nos institutions conservent sont des remarquables survivants de cette époque » ajoute Roly Keating, Président exécutif de la British Library.

« Ce programme permet de rassembler les richesses de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, et de les rendre accessibles tant aux chercheurs qu’au grand public d’une manière attractive et innovante. Notre Fondation est très heureuse de soutenir cette collaboration, qui permet de perpétuer les échanges culturels et la profonde influence mutuelle qui caractérisent l’histoire de ces deux nations depuis des siècles » déclarent Dr. Leonard S. Polonsky, Président de la Fondation Polonsky et Marc Polonsky, Vice-Président.

Un projet ambitieux qui porte sur des manuscrits d’exception

Ce programme intitulé « France – Angleterre, 700 – 1200 : manuscrits médiévaux de la BnF et de la British Library », débuté courant 2016, est sur le point de s’achever. (Lire l’article du CLIC France: Avec le soutien d’un mécène, la BnF et la British Library s’associent pour numériser des manuscrits médiévaux)

Il inclut huit cents manuscrits conservés à parts égales par la BnF et la British Library. Sélectionnés en fonction de leur importance pour l’histoire des relations franco-anglaises au Moyen Âge, ces manuscrits ont aussi un intérêt artistique, historique ou littéraire unique. Produits entre le VIIIe et la fin du XIIe siècle, ils couvrent des domaines très variés, représentatifs de la production intellectuelle du haut Moyen Âge et de l’époque romane. Parmi eux, on trouve quelques précieux témoins somptueusement enluminés, comme le bénédictionnaire de Winchester des environs de l’an 1000, la Bible de Chartres vers 1140 ou le psautier anglo-catalan de Canterbury exécuté vers 1200.

Si le corpus présente un intérêt scientifique incontestable, le programme se distingue aussi par plusieurs opérations de valorisation des manuscrits : numérisation, diffusion en ligne, restauration, description scientifique ou encore médiation. Parmi les quelque quatre-vingt deux manuscrits restaurés à la BnF, on remarque le missel de Saint-Denis, un manuscrit du XIe siècle qui a reçu dans l’abbaye de Saint-Denis deux plats de reliure d’orfèvrerie composites (IXe-XVe s.). Le prêt de plusieurs reliures précieuses de la BnF au Musée du Louvre (1er novembre 2017 – 2 juillet 2018) a permis d’admirer cette reliure.

L’exposition qui se tient jusqu’au 19 février 2019 à la British Library, « Anglo-Saxon Kingdoms: Art, Word, War », comprend par ailleurs plusieurs chefs-d’œuvre inclus dans ce programme tandis que l’œuvre exceptionnelle de Raban Maur sera au coeur d’une exposition d’art contemporain orchestrée par le plasticien Jan Dibbets à la BnF depuis le 5 novembre 2018 (Make it new. Conversations avec l’art médiéval – Carte blanche à Jan Dibbets du 5 novembre 2018 au 10 février 2019).

Programme de numérisation et mise en ligne de deux portails dédiés

L’un des volets du programme concerne la numérisation des huit cents manuscrits et leur mise en ligne sur Gallica et Digitised Manuscripts, bibliothèques numériques de la BnF et de la British Library.

En complément, deux portails sont lancés le 21 novembre 2018.

  • Le premier, France-Angleterre : manuscrits médiévaux entre 700 et 1200, a été créé par la BnF à partir de l’infrastructure Gallica marque blanche, à l’aide du standard IIIF et du visualiseur Mirador qui permettent de rendre les images conservées dans différentes institutions interopérables, de les comparer au sein d’une même bibliothèque numérique ou encore de les annoter.
  • Le second, Medieval England and France, 700 – 1200, est un «interpretative website», ou site de médiation grand public, construit par la British Library pour valoriser une partie des manuscrits autour d’axes thématiques. Un livre publié simultanément aux éditions de la British Library (en anglais) et de la BnF (en français) présentant un ensemble choisi de manuscrits enluminés complètera cette valorisation dès octobre 2018 : Enluminures médiévales, chefs-d’œuvre de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, de Charlotte Denoël et Kathleen Doyle, 176 pages, 80 images pour 19 euros.

SOURCE: BnF, The british Library

Photos: BnF

Date de première publication: 21/11/2018

La BNF est membre du CLIC France

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

L’émission « Treasures of the British Library » revient pour une deuxième saison sur Sky Arts

Avec la légende des Nadar, la BNF inaugure une nouvelle formule de ses « expositions virtuelles »

Avec le soutien d’un mécène, la BnF et la British Library s’associent pour numériser des manuscrits médiévaux

La BNF envoie en Chine les copies numériques de plus de 5 000 manuscrits des grottes de Dunhuang

Laisser un commentaire