Du 3 juillet au 31 août 2017, avec son VR Festival, Arles est également la capitale mondiale de la réalité virtuelle artistique

Fondé en 2016 par BNP Paribas, Fisheye et les Rencontres de la photographie d’Arles, le VR Arles Festival plonge le spectateur au cœur des meilleures productions mondiales de réalité virtuelle. Après le succès rencontré par la première édition, l’événement prendra ses quartiers d’été pendant deux mois, du 3 juillet au 31 août 2017, au couvent Saint-Césaire, à Arles, dans le cadre de l’édition 2017 des Rencontres d’Arles.

vr arles festival 2017

Du 3 juillet au 31 août 2017, le couvent Saint-Césaire d’Arles se transforme donc en plateforme de diffusion et d’échanges autour de la VR (« Virtual Reality »).

Grâce à des casques mis à disposition en accès libre, le public et les professionnels, accompagnés par des démonstrateurs, pourront découvrir une sélection de 20 films en VR, répartie en trois genres : fiction, documentaire et création. Le VR Arles Festival encourage les réalisateurs à explorer le champ des possibles de la VR et s’engage aux côtés des réalisateurs dans ces nouvelles perspectives d’écriture, de tournage et de diffusion.

Le jury

La semaine d’ouverture, du 3 au 9 juillet, est consacrée à une compétition encadrée par un jury qui se réunira à l’espace Saint-Césaire les 4 et 5 juillet pour décerner un prix de 10 000 € au meilleur film de la sélection.

Le réalisateur Michel Hazanavicius, président du jury, est accompagné de :

Valérie Donzelli (actrice et réalisatrice),
Mercedes Erra (fondatrice de BETC et présidente du Musée national de l’histoire de l’immigration),
Elisha Karmitz (directeur de mk2 Agency),
Vincent Perez (acteur et réalisateur),
Olivier Mégean (président-directeur général du Point),
Bertrand Cizeau (directeur de la communication Groupe de BNP Paribas)
Benoît Baume (président et directeur de Fisheye).

VR Arles Festival 2016
VR Arles Festival 2016

Les prix

Le mercredi 5 juillet, le jury a consacré le film Miyubi du studio canadien Félix & Paul. Le film « Miyubi » de Félix Lajeunesse et Paul Raphaël, un moyen métrage de 40 minutes qui nous met dans la peau d’un robot japonais offert à un garçon le jour de son anniversaire, a remporté le prix (doté de 10 000 €) de l’édition 2017. C’est la plus longue création artistique en réalité virtuelle qui a été réalisée à ce jour.

Malgré les critiques reprochant au jury d’avoir primé une création issue d’un studio majeur, le président du jury à repliqué de la manière suivante :  « Tout d’abord il est très difficile de donner un prix (…)  cependant nous considérons que Miyubi est une des meilleures portes d’entrée dans le cinéma VR et qu’en le récompensant nous donnons la prime aux œuvres fortes. »

Miyubi n’a pas été le seul film primé puisque le jury a également récompensé Dear Angelica. L’expérience ayant fait l’unanimité auprès du jury, celui-ci a décidé de lui donner un prix spécial.

Les conférences

La semaine d’ouverture est également rythmée par un large programme de conférences et donne la parole aux réalisateurs pour échanger avec le public et s’interroger sur les impératifs techniques de la VR, sur l’importance d’une écriture adaptée et sur le cinéma, le documentaire et la création du futur.

Les experts invités sont des créateurs tels que Alexandre Perez (Sergent James), Loïc Suty (le Photographe Inconnu), Philippe A. Collin et Clément Léotard (Kinoscope), Michèle Thiemann (Immobile), et Sam Wolson (We Who Remain).

« Toute la question du cinéma en VR – explique Alexandre Perez – c’est de réinventer le hors champ. »

Pour rappel, Sergent James met le spectateur a la place du fameux « monstre sous le lit » avec l’enfant qui est complètement hors champ.

> Du mardi 4 au vendredi 7 juillet, à 11h et 16h au Couvent Saint-Césaire.

La programmation

5 films ont été sélectionnés dans la section Création artistique:

. S.E.N.S VR 
2017, FRANCE, 30 MIN
RÉALISATION : CHARLES AYATS, ARMAND LEMARCHAND, MARC-ANTOINE MATHIEU
PRODUCTION : RED CORNER / ARTE FRANCE

« S.E.N.S VR » est le premier jeu en réalité virtuelle inspiré d’une bande dessinée. Vous y incarnez un homme perdu dans un labyrinthe aux lois étranges. Que cherche-t- il? Où allez-vous? Pour accomplir ce voyage initiatique, il vous faudra autant de capacités d’observation que d’imagination. Vous suivrez des flèches aux mille formes, évidentes ou cachées sous des illusions graphiques. Surpris par un mirage, emporté par une tempête, volant au-dessus de villes infinies, vous aurez le plaisir de vous perdre et de retrouver votre chemin sans difficultés, mais pas sans interrogations.

. NIGHT FALL
2016, FRANCE, 10 MIN
RÉALISATION : JIP SAMHOUD
PRODUCTION : DUTCH NATIONAL BALLET

Entrez dans le monde fascinant où les liens entre rêve et réalité semblent disparaître. À travers la réalité virtuelle, vous êtes totalement intégré à l’histoire. « Night Fall » s’inspire des célèbres « white acts » (« actes blancs ») du Lac des cygnes et de La Bayadère. Une expérience enchantée qui plaira autant aux amateurs de ballet qu’aux personnes n’ayant jamais assisté à une de ces performances.

. KINOSCOPE
2016, FRANCE, 9 MIN
RÉALISATION : PHILIPPE A. COLLIN ET CLÉMENT LÉOTARD
PRODUCTION : EX NIHILO / NOVELAB EN ASSOCIATION AVEC LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE EN COLLABORATION AVEC GOOGLE ARTS & CULTURE
AVEC LE SOUTIEN DU CENTRE NATIONAL DU CINÉMA ET DE L’IMAGE ANIMÉE (CNC), ET DE LA VILLE DE PARIS

N’avez-vous jamais rêvé de voyager en cinéma ? De vous immerger un instant dans les chefs-d’œuvre du septième art ? Grâce à la réalité virtuelle, « Kinoscope » vous invite à vivre ce voyage. Il était une fois le cinéma…

. HUANG YONG PING EMPIRES 360° 
FRANCE, 7 MIN
PRODUCTION : KAMEL MENNOUR / STUDIO RACHEL SEDDOH / DVMOBILE

« Huang Yong Ping Empires » traduit à 360° le rêve éveillé du voyage idéal de l’artiste dans son œuvre, guidant le visiteur dans la plus grande installation monumentale jamais réalisée en intérieur. Cette expérimentation virtuelle active de nouvelles expériences. Le spectateur, mué en témoin invisible de son époque, se retrouve ici totalement immergé au sein d’un quotidien imaginaire et au sein de l’œuvre dont la mémoire pérennisée ouvre les possibles d’une itinérance dématérialisée.

. DREAMS OF O
2017, CANADA, 12 MIN
RÉALISATION : FÉLIX LAJEUNESSE, PAUL RAPHAËL, FRANÇOIS BLOUIN
PRODUCTION : FÉLIX & PAUL STUDIOS, LE CIRQUE DU SOLEIL

Plongez dans l’univers hypnotique du « Dreams of O ». Laissez-vous submerger dans un univers de réalité virtuelle oscillant entre acrobaties aériennes, sous-marines, ou encore créatures amphibiennes suréalistes du chef-d’œuvre aquatique « O » par le Cirque du Soleil.

Le VR Arles Festival est ouvert du 3 juillet au 31 août tous les jours de 10h à 19h. Le billet d’entrée est de 8€ , à l’Espace Saint-Cézaire 10, impasse de Mourgues, à Arles.

SOURCES: rencontres-arles.com, VR Arles Festival, ladn.eu, realite-virtuelle.com

Date de première publication: 10/07/2017

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

Avec MagritteVR, le public peut plonger en réalité virtuelle dans les chefs d’oeuvres du peintre belge

La Tate Modern intègre la réalité virtuelle dans son exposition rétrospective de l’automne 2017 consacrée à Modigliani

Pour l’exposition Jean Le Moal, le Musée de Valence, art et archéologie propose une application en réalité virtuelle et une soirée en immersion sonore

Facebook équipe 90 bibliothèques californiennes de casques Oculus afin de démocratiser la réalité virtuelle

Les visiteurs du Science Museum de Londres peuvent revivre la descente spatiale de Tim Peake dans une nouvelle expérience de réalité virtuelle

Le Dali Museum de Californie propose une application payante pour explorer ses œuvres surréalistes en réalité virtuelle

.The Blu: une expérience sous-marine en réalité virtuelle au Musée d’histoire naturelle de Los Angeles

Laisser un commentaire