Elyse Topalian / The Metropolitan Museum of Art

Partager :


met-concours-photo

Entretien avec Elyse Topalian, Vice présidente et Directrice de la
communication

Pourquoi le Met s’est il intéressé au podcasting ?

La progression du nombre de lecteurs MP3 et notamment d’iPods nous a très
vite alerté. 42 millions d’iPods dans le Monde à la fin 2005, près de 89
millions à la fin 2006 et plus de 100 millions en avril 2007. 12 millions
d’américains qui écoutent au moins un podcast chaque mois, dont 68% via un
lecteur portable. Cela représente un vrai nouveau canal de diffusion.

Quand avez-vous lancé votre activité podcast ?

Nous avons été parmi les premiers, voire le premier musée à nous lancer en
octobre 2005, avec une séquence consacrée à Van Gogh. C’était d’abord un
outil de communication géré par le département du même nom.

Quel est le premier bilan ?

Au 23 juin 2007, les 18 séquences podcasts du Met ont fait l’objet de plus
de 270 000 téléchargements. Un chiffre sans doute inférieur à la réalité car
nous avons quelques difficultés à obtenir les chiffres de iTunes, qui doit
représenter notre premier canal de diffusion.

Quelles sont les séquences les plus téléchargées ?

Nos trois plus grands succès correspondent parfaitement à notre philosophie
:

– la première séquence porte sur l’exposition Van Gogh (265 000
téléchargements), c’est une série de lettres du peintre lues par l’acteur
Kevin Bacon (mise en ligne le 06/10/2005)

– la seconde séquence porte sur la nouvelle galerie de l’art grec et romain,
avec une visite par Philippe de Montebello, notre directeur (05/02/07)

– la troisième séquence est un commentaire d’un tableau sur G Washington,
expliqué par un de nos curateurs (16/02/07).

Nous cherchons à proposer des contenus très variés à la fois sur la vie du
Met, sur les expositions temporaires et sur notre fond permanent. La forme
est aussi importante que le sujet. C’est ainsi que nous avons proposé des
séquences contenant les commentaires de nos commissaires d’expositions ou
spécialistes mais aussi de personnalités extérieures comme des artistes
contemporains ou l’acteur Kevin Bacon.

Avez-vous eu du mal à le convaincre de participer à ce projet ?

Pas du tout. Kevin Bacon est un ami du musée et s’est investi avec plaisir
et gratuitement dans la production de ce podcast.

Quelle est la durée moyenne des podcasts ?

C’est très variable. Entre 2 minutes pour l’exposition sur le styliste
Poiret et 15 ou 16 minutes pour les lettres de Van Gogh ou l’exposition
Rembrandt.

Proposez-vous aussi des podcasts vidéos ?

Oui. Par exemple une séquence de 2 minutes 20 sur Paul Poiret qui présente
notamment une animation 3D sur le style du créateur français. Ou la visite
de la nouvelle galerie d’art Grec et Romain.

Comment est organisée la production ?

Jusqu’à ce jour, les séquences podcast ont été principalement produites par
Antenna Audio notre partenaire audioguide et souvent déclinées de nos
audioguides permanents ou évenementiels.

Nous proposons les podcast en téléchargement ou en flux rss (abonnement),
par toutes les plateformes podcast, Google, Yahoo mais aussi iTunes. Le
public peut aussi télécharger le texte intégral.

N’y a t-il pas concurrence entre le podcast et les audioguides ?

Non ce n’est pas le même usage. Le podcast n’est pas une brochure ou un
audioguide. C’est une manière différente de communiquer et de partager la
culture.

L’offre audioguide est beaucoup plus large, avec plus de 75 heures de
contenus disponibles. Les audioguides (qui incluent tous les podcasts) sont
loués de 4 à 6$ par jour (gratuits pour les aveugles et les étudiants de la
ville de NYC).

Peut on télécharger les podcasts sur son iPod ou lecteur MP3 en arrivant au
musée ?

non. pas encore mais Apple semble y réfléchir.

Envisagez-vous de développer des podcasts thématiques ou destinés à des
publics spécifiques ?

Pour l’instant, nos podcast s’adressent à tous les publics. Nous travaillons
cependant parfois avec le service éducation pour certains podcasts
spécifiques.

Nous envisageons cependant des podcasts destinés aux enfants et aux
étudiants.

Pourriez-vous demander au public de produire et « poster » sur le site du Met
ses propres commentaires en podcast ?

Nous y réfléchissons, mais nous ne sommes pas encore prêts à nous lancer.

Quels sont vos autres projets et objectifs ?

Nous aimerions atteindre le rythme d’un podcast par quinzaine. Nous
aimerions proposer des « leçons » plus longues par nos spécialistes. Nous
allons également inviter les étudiants à produire des podcasts audio et
vidéos.

Propos recueillis à Madrid, le 8 juillet 2007, par Pierre-Yves Lochon

Le Met et l’éducation.

L’éducation est une des activités prioritaires du Met, qui y intègre de plus
en plus la dimension numérique.

– Le musée ouvrira bientôt (23 oct 2007) un nouveau centre éducatif équipé
en nouvelles technologies (wi-fi pour les étudiants et équipement de
vidéo-conférence permettant de diffuser dans le monde entier des cours et
des conférences).

– En juin 2007, le Met a conclu un accord avec Artstor pour mettre à la
disposition gratuite de 730 institutions et universités américaines,
canadiennes et anglaises, 1 700 images numériques haute définition de ses
oeuvres afin de permettre l’intégration de ces images dans des ouvrages
universitaires.

Le Met en chiffres :

Création en 1870

Plus de 2 millions d’oeuvres (sculptures, peintures, objets, photographies,
créations numériques …)

2 millions de mètres carrés

4,5 millions de visiteurs en 2006

Plus de 30 expositions par an

20 000 activités éducatives, 500 000 participants

5 000 oeuvres prêtées chaque année à d’autres musées américains ou étrangers

Budget de 115 M$ US (en 1997/98)

1 800 employés plein temps et 900 bénévoles.

Financement : Ville de NYC (15%), fondation et dons (22%), ventes de
produits dérivés (29%), abonnements (14%), entrées (12%).

Partager :

Laisser un commentaire