Le Lundi 28 avril 2014, des milliers de photos de l’American Museum of National History de New York ont été mises en ligne dans le cadre du lancement de la base de données numérique des archives de sa bibliothèque.  

AMHN camel-caravan-across-the-desolate-dunes-of-tsagan-nor-in-search-of-water-mongolia-1925

(c) AMHN Mongolie, 1925

Jusqu’à présent, les 7 000 images de cette base de données n’étaient accessibles qu’à la bibliothèque de recherche du musée. Avec leur mise en ligne sur internet, elles sont dorénavant accessibles  aux chercheurs, étudiants et passionnés du monde entier via la plateforme Digital Special Collections.

Ce trésor constitué de photographies, diapositives, négatifs et plaques, livres rares, illustrations, dessins, notes, des lettres et souvenirs fournissent une vision unique des coulisses de ses expositions et de ses explorations. Un patrimoine unique créé il y a près de 150 ans car peu de temps après sa création en 1869, le musée a été parmi les premiers à adopter la photographie comme un outil pour l’exploration scientifique et la préservation historique.

« Grâce à la magie de l’Internet, nous sommes en mesure de mettre ces ressources uniques à la disposition du monde entier », a déclaré au NY Times Tom Baione, directeur des bibliothèques du musée, qui a commencé à travailler à la bibliothèque, il y a près de 20 ans.

1 million d’images à mettre à la disposition du public

Ces images sont les premières de la collection de la bibliothèque que le musée met à la disposition du public. Une goutte d’eau puisque ce catalogue se compose d’environ un million de clichés que le musée espère numériser et diffuser. Le projet a commencé en 2006 par une subvention du Metropolitan New York Library Council«Nous allons progresser étagère par étagère », a déclaré M. Baione.

AMHN Bird Life on an Arctic Island, Bering Strait 1929

Dans ce premier lot figure notamment, les photos de l’expédition Jesup North Pacific, qui a étudié les phénomènes de migration autour du Détroit de Béring.

« Les photographies de l’expédition Jesup North Pacific vont beaucoup intéresser les ethnologues et les anthropologues intéressés par l’histoire des peuples », a déclaré M. Baione« Une personne non initiée aimera les images des manteaux de fourrure et les bijoux que les femmes portent. D’autres personnes vont regarder des images historiques des explorations et expositions du musée. »

AMHN Ice fishing, Siberia 1900 AMHN Tepehuan men with hats Lajas Durango 1893

Une autre collection susceptible de plaire à divers publics comprend des relevés aériens des années 1930 et 1940 des Andes péruviennes. Les scientifiques vont pouvoir comparer la taille et la forme de glaciers. Les archéologues vont pouvoir étudier les vestiges des structures et des civilisations qui ont depuis été perdus lors de tremblements de terre. Cette collection comprend notamment des photographies du Machu Picchu, la légendaire forteresse inca.

Parmi les autres collections qui ont été numérisées figurent entre autres 3 400 plaques photos de la collection Julian Dimock sur la vie quotidienne aux Etats Unis de 1904 à 1911, des immigrants à Ellis Island et des Indiens Séminoles en Floride à la fin du 19ème siècle ou des des documents d’expéditions de Carl S. Lumholtz, ethnographe en mission au Mexique au cours de la même période.

150 ans de l’histoire du Museum

Beaucoup de photos  racontent  également la longue histoire du Museum comme par exemple:

. la façade du Museum en 1878

. le changement de fourrure d’un lion en 1930

. le tri des os des dinosaures en 1936

. l’écurie des voitures du service pédagogique en 1941

. ou encore l’installation, en 1969, de la baleine géante dans la grande salle consacrée à l’océan.

333998.tif

1969 (c) AMNH

(c) AMNH 1878 amnh 1941

(c) AMNH 1930 (c) AMNH 1936

«Nous trouvons constamment des photos qui nous surprennent nous mêmes » a déclaré M. Baione«Nous avons récemment redécouvert une impression photo panoramique qui avait été roulée comme un petit cigare. Ce n’était pas une vue d »Asie ou d’Afrique mais de Central Park West, produite en 1922-1924 sur les marches de la New York Historical Society. « 

Le jour du lancement de ses archives en ligne, le musée a accueilli le public lors d’un « Slide Slam » (parcours des diapositives) et a remis à chaque participant un souvenir, un paquet de diapositives de la collection de la Bibliothèque.

Par la  publication en ligne de ses archives, le Museum ne se contente pas de révéler ses coulisses, il propose une machine à remonter l’Histoire des 19 et 20 èmes siècles.

SOURCES: nytimes.com, slate.com, deccanherald.com (27/04/2014)

Date de première publication: 30/04/2014

A LIRE SUR LE SITE DU CLIC:

Avec le numérique, l’American Museum of Natural History « dissèque » notre cerveau

L’American Museum of Natural History lance son application Explorer

La pomme multiplie les innovations numériques culturelles