Entre l’audioguide et l’application mobile, des musées inventent le « mobi(le) guide »

Partager :

Après la vague des applications mobiles permanentes ou événementielles embarquées, une nouvelle tendance émerge notamment aux USA : les applications audioguide mobiles à contenu non embarqué.

Associant une application mobile, l’équipement en wifi du lieu culturel et la création d’un site web mobile, ce nouveau service a pour objectif principal de  remplacer l’audioguide traditionnel. Il a également un autre avantage : proposer une application beaucoup plus simple et donc plus facilement déclinable sur tous les smartphones.

Déjà pionnier en matière numérique, le MoMA a encore innové dès l’été 2010. Suivi en octobre par le Nelson-Atkins Museum of Art.

MoMA App

moma-logo

Le 12 août 2010, le Museum of Modern Art de New York mettait en diffusion sur iTunes son application mobile permanente « MoMA ».

moma-iphone-app-hp-3451

Destinée aux lecteurs iPhone, iPod Touch et iPad, cette application gratuite propose une série de contenus et services pour la plupart non embarqué et nécessite donc de se connecter au réseau wifi déjà déployé dans l’ensemble des salles du musée. Cela explique le poids relativement léger de l’application :  1,6 Mb.

moma-iphone-app-images moma-iphoen-app-image-2

Contenus non embarqués :

. « tours », commentaires audio classés en 5 parcours (expositions, modern voices – collection permanente, kids, teen et « description visuelle »), accessibles par étage et par numéro d’oeuvre

. « art index », présentation texte et photo de 32 000 oeuvres de la collection  et lexique des termes artistiques et des créateurs

. accès aux contenus audio et vidéos hébergés sur les plateformes iTunes, iTunes U et YouTube.

THE MUSEUM OF MODERN ART NEW MOMA APP

Contenus embarqués :

. informations sur le musée (horaires, prix et accès)

. agenda des activités du musée (expositions, séances cinéma) et fonction partage via facebook et twitter

. « MoMA Snaps » qui permet d’envoyer une photo dans le musée et de l’envoyer sous la forme d’une carte postale du MoMA

. « MoMA Tracks » qui permet à l’utilisateur de choisir les morceaux de musique de sa bibliothèque qu’il écoutera pendant sa visite du musée.

Le MoMA annonce que les même contenus seront prochainement accessibles via le site mobile du MoMA sur les smartphones Android.

Accéder à l‘application iPhone et à la version mobile du site du musée.

Lire aussi « Le MOMA lance sa première application ipad dédiée à l’expressionisme » et « Applications iPhone gratuites et permanentes pour le MoMA et les Galeries d’Ecosse d’Edinburgh »

Nelson-Atkins Mobile Guide

nelson-atkins-logo

Le musée de Kansas City a lancé sa version de « mobile guide » le 1er octobre 2010 avec quelques spécificités majeures. L’application mobile gratuite s’appuie sur une version mobile du site web du musée : www.naguide.org.

nelson-atkins-apli-mobile-h_audioguide_new-users

. une couverture wifi plus large. Nécessaire pour accéder aux contenus, le wifi a été installé non seulement dans les salles du musées mais également dans le parc des sculptures.

. Moins de contenus : le « mobile guide » propose un ou des  commentaires audio sur 250 œuvres. Les œuvres sont identifiées par un numéro. Chaque « point of interest » est doté d’un commentaire audio, un script destiné aux sourds et malentendants et une description texte. Deux nouveaux parcours ont été créés : « Family Kansas City Sculpture Park » et la visite architecturale du musée.

nelson-atkins-appli-mobile-image

. Accès multiplateformes : l’application est proposée pour tous les lecteurs (iPhone, iPod Touch et téléphones Android). Le musée fourni des écouteurs aux visiteurs qui utilisent leur propre téléphone.

. Location d’un nouvel audioguide : le musée a remplacé ses audioguides traditionnels par des iPod Touch qui peuvent être empruntés dans le hall principal.

. Service sponsorisé : l’outil a été développé avec le mécénat de Ann et Kenneth Baum, mécènes réguliers du musée.

L’offre de contenus sera enrichie avant la fin de l’année.

Accéder à la version mobile du site du musée.

Cette nouvelle forme d’application mobile devrait se répandre rapidement. Plusieurs musées américains annoncent des développements en ce sens.

Partager :