Le lundi 25 novembre 2013, la bibliothèque numérique Europeana a célébré son 5e anniversaire et ses 30 millions de documents, deux années avant la date butoir de 2015. Aujourd’hui, les collections issues de 2300 galeries, bibliothèques, musées, archives à travers toute l’Europe sont accessibles sur le site. 

europeana animation

En guide de cadeau d’anniversaire, le 30 millionième document enregistré par Europeana : une animation qui avait remporté en 2012 l’Oscar du meilleur court métrage d’animation, The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore. Cette histoire raconte comment des gens consacrent leur vie aux livres et à la lecture. Ars Electronica, société autrichienne qui associe art, science et technologie, Kulturpool, structure publique de soutien à la création et le Digitising Contemporary Art project ont apporté cette animation. Chose rare pour un film récent, l’animation est disponible sur Europeana sous licence Creative Commons. Regarder l’animation

Depuis sa création en 2012, Europeana est montée en puissance dans la constitution d’un patrimoine culturel numérique. Ce sont des millions de documents librement accessibles en ligne que l’on peut maintenant consulter.

Jill Cousins, le directeur exécutif d’Europeana s’en réjouit : «Nous sommes à un tournant et nous espérons commencer à récolter les fruits d’un long travail qui a été investi dans Europeana – venu de milliers d’organisations à travers l’Europe, qui travaillent ensemble sur tous les points, développement de contenus et de technologies pour faire en sorte que les collections numériques puissent être mises à disposition sous une forme utile et complète.»

Les documents (photos, textes, audio, vidéos), librement accessibles, vérifiées et tagés, offrent de multiples possibilités de réutilisation. Ces documents sont disponibles sur le site web mais également via une API et une application mobile.

«L’application mobile Europeana Open Culture montre ce qui est possible en matière de diffusion de contenus ouverts et bien tagés. Nous recherchons maintenant d’autres usages créatifs et originaux de notre patrimoine culturel. Notre objectif est de passer du statut de portail en ligne à plateforme mondiale où n’importe qui peut utiliser les données pour ses propres projets et développements.» ajoute Jill Cousins.

Depuis plusieurs mois, Europeana développe des projets en crowdsourcing. Les contenus d’Europeana 1914-1918 (www.europeana1914-1918.eu) et Europeana 1989 (www.europeana1989.eu) sont ainsi fournis actuellement par des milliers de contributeurs amateurs venant de 17 pays. Sur ces deux initiatives, 60,000 documents ont déjà été collectés et partagés.

Source: Europeana

Date de première publication: 27/11/2013

Image: ‘The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore‘, Moonbot Studios, William Joyce, Brandon Oldenburg